english

8h Suzuka : les forces motos en présence

45 équipages, des teams usine, des champions de superbike et du personnel MotoGP

43e édition du Championnat du monde d'endurance au Japon du 4 au 7 août

8h Suzuka : les forces en présenceLe championnat du monde d'endurance revient comme chaque année au Japon à Suzuka. Et avec tous les teams locaux engagés, Suzuka fait partie des haltes majeures du championnat. Cette édition aura également un goût particulier car signant la dernière année de la participation de Suzuki en tant que constructeur. Mais chaque constructeur va jouer la gagne.

Cette épreuve est spéciale dans le tour du monde du championnat, notamment pour son tracé en 8 et son mélange de courbes à vitesse rapide, moyenne ou lente mais aussi pour sa météo. En août, les températures peuvent atteindre 35°C avec un taux d’humidité de 40%, ce qui en fait une véritable épreuve pour tout les hommes et les machines. Et puis, Suzuka ne dure que 8h par rapport aux autres courses de 24h, avec un rythme différent qui implique également une organisation différente des équipages.

Kawasaki Racing Team Suzuka 8H
Kawasaki Racing Team Suzuka 8H

Côté BMW, vainqueur de la dernière épreuve d'endurance, les atouts sont en place avec Jérémy Guarnoni et Illya Mykhalchyk, Reiterberger qui constituent l’équipage du BMW Motorrad World Endurance Team qui a remporté les 24H SPA EWC Motos, début juin, au guidon d’une BMW M1000RR.

"Notre approche est la même pour une course de huit heures que pour une course de 24 heures : être toujours à l’attaque”, dit Reiterberger. “Suzuka est unique. C’est une course très importante pour les Japonais. Ils ont beaucoup d’essais et d’expérience, des pneus et du circuit, derrière eux. La tâche sera donc assez ardue pour nous face aux expérimentés constructeurs japonais, en tant que seule marque européenne. Nous ferons de notre mieux et avons toujours des vues sur le titre mondial. Nous voulons gagner, bien sûr, nous voulons être sur le podium – c’est toujours le cas. Nous verrons si c’est possible après les premiers essais à Suzuka. Mais nous avons clairement l’équipe, les pilotes et le matériel pour cela."

 BMW Motorrad World Endurance Team
BMW Motorrad World Endurance Team

Côté japonais justement, le F.C.C. TSR Honda France doit faire ses preuves pour revenir d'une série d’échecs aux 8 Heures de Suzuka. Car le constructeur japonais n'a connu aucune victoire à domicile depuis 2014. Et pourtant, le constructeur a été invaincu pendant des années au Japon, de 1997 à 2006.

Mais cette année est différente, avec l'équipage constitué de Mike Di Meglio, Josh Hook et Gino Rea, qui a décroché deux podiums dans le championnat cette année, ce qui lui permet d'être à seulement 15 points du SERT, champion FIM EWC en titre. Et puis, pour mettre toutes les chances de leur côté, le constructeur a fait appel à du personnel MotoGP à l’année et de nouveaux membres pour amener les technologies HRC dans l’équipe.

F.C.C. TSR Honda France
F.C.C. TSR Honda France

Forcément, tous les regards se portent du côté du favori Kawasaki qui espère signer une seconde victoire consécutive aux 8 Heures de Suzuka avec non pas une mais deux équipes en piste.

Car le constructeur a mis en place deux teams avec le Webike SRC Kawasaki France, composé de Randy de Puniet, Florian Marino et Étienne Masson, d'un côté mais aussi de sa structure d’usine Kawasaki Racing Team Suzuka 8H ayant fait appel à deux pilotes de Championnat du Monde Superbike de la FIM, avec Jonathan Rea et Alex Lowes, sans oublier Leon Haslam qui court dans l’équivalent britannique.

Rea, 35 ans et Haslam, 39 ans, ont déjà remporté les 8 heures de Suzuka en 2019 et Lowes s’est déjà classé deuxième. Haslam est un triple vainqueur de ces 8 heures de Suzuka, alors que Rea y a décroché deux succès.

Mais c'est bien vers le SERT que tous les regards se tournent. Le Yoshimura Suzuki Endurance Racing Team Motul est en effet actuellement en tête du championnat avec 15 points d'avance sur le second. On retrouve au guidon le pilote japonais Kazuki Watanabe, grand spécialiste des 8 Heures de Suzuka et les deux Français, Sylvain Guintoli et Gregg Black. C'était bien Xavier Siméon qui était initialement prévu, mais il a été testé positif au Covid-19 et n'a donc pu venir. Après, les premiers essais libres, l'équipage est dans le top 5 sur la feuille des temps avec un meilleur temps en 2.07.624.

« Les japonais sont en attente depuis 2019 de cette course qui relie Suzuka au championnat du monde d’Endurance. Pour nous, l’objectif est double. Bien sûr, si une belle place est à notre portée, nous irons la chercher. Mais nous jouons le titre mondial et il est capital de cumuler des points avant la finale au Bol d’Or. »

Yamalube YART Yamaha Official EWC Team
Yamalube YART Yamaha Official EWC Team

Du côté du Yamalube YART Yamaha Official EWC Team, les chronos ont été battus pendant les essais précédant la course, avec le deuxième meilleur temps en 2’06”662, soit le meilleur temps des équipages engagés.

"Ces tests ont été géniaux pour nous", a dit Fritz, qui a battu le record du tracé principal de Suzuka long de 5,821 kilomètres. “Nous avons été rapides dès le début. La première séance était humide, mais durant la deuxième, sur le sec, dès notre troisième tour nous étions déjà dans les 2’08” et savions donc que nous avions un bon rythme d’entrée. Il nous reste un peu de travail à faire sur la moto, mais nous avons déjà trouvé un bon set-up de base et nos temps le montrent.

Départ type le Mans
Départ type le Mans

Le départ façon Le Mans est prévu à 11h30, heure locale (4h30 CET), le dimanche 7 août. Les pilotes courront ainsi jusqu’au coucher du soleil pour un drapeau à damier vers 19h30.

Suzuka en quelques chiffres

  • 43e Course d’Endurance Coca-Cola des 8 Heures de Suzuka
  • Championnat du Monde d’Endurance de la FIM 2022, manche 3 sur 4
  • Circuit de Suzuka, Japon
  • Longueur de la piste : 5,821 kilomètres
  • Départ de la course : 11h30 heure locale (4h30 CET), dimanche 7 août
  • Record du tour en qualification EWC : Kawasaki Team Green (Jonathan Rea), 2’05’’168, 2018
  • Record du tour en course EWC : Kawasaki Racing Team (Jonathan Rea), 2’06’’805, 2019

Plus d'infos sur les 8h de Suzuka

Commentaires

Gouya

Pas de Suzuki ? Ce serait beau que le SERT s'impose pour la dernière année de la marque officielle dans la catégorie.

04-08-2022 22:19 
Le Modérateur

Le SERT est bien présent, et est dans le top5 des meilleurs temps.

05-08-2022 10:17 
Gouya

Top, merci pour l'info !!

05-08-2022 13:19 
kick47

5 Victoires pour Suzuki depuis la création de cette épreuve d'après wikipédia. Aucune pour BMW. Donc viva la numéro 37 !! 💪

05-08-2022 14:50 
Le Modérateur

Guintoli, le pilote du SERT, forfait sur blessure à la main triste

05-08-2022 18:35 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Triumph