english

Contrôle et surveillance : Big brother is watching you

Surveillance et contrôle généralisé sur les véhicules

Objectif 0 mort sur les routes

La sécurité routière est un sujet important et la mortalité toujours trop importante malgré la hausse de la répression avec un arsenal pourtant déployé tous azimuts depuis vingt ans. Et si la répression a permis de faire diminuer sensiblement la mortalité routière ces dernières années, elle prouve aujourd'hui avoir atteint ses limites, avec même une légère hausse dernièrement, malgré l'augmentation pourtant exponentielle des radars et des technologies. On est donc arrivé au bout de ce que permet la répression, qui restera surtout à l'avenir une manne financière pour ramener un milliard d'euros dans les caisses de l'Etat chaque année. Et pourtant, l'Europe a toujours en objectif les 0 mort sur les routes.

Big brother is watching you
Big brother is watching you

S'il ne suffit plus de taper sur le conducteur, que faut-il faire ? On parle de formation, mais c'est un sujet sensible puisqu'il n'y a pas aujourd'hui ni de formation régulière, ni de contrôle médical, ni d'examen régulier pour les permis A et B comme cela existe pour les professionnels de la route.

Il est ainsi plus facile de multiplier les assistances électroniques et surtout le contrôle. Cela fait quelques années que l'Europe a ainsi montré sa volonté de rajouter des boites noires dans les véhicules pour surveiller et surtout prouver les torts en cas d'accident.

Ainsi, au lieu de former et responsabiliser les conducteurs, on les assiste et déresponsabilise. En tout cas, ce n'est plus un projet mais désormais une réalité, puisque depuis cette année, les ISA et les enregistreurs de données sont obligatoires dans les véhicules neufs.

Ainsi les véhicules sont désormais équipés d'un système qui collecte en continu les données du véhicule telles que la vitesse, le freinage, sa position, les assistances activées ou encore la position du véhicule sur la route. Et on nous fait croire que ces données ne pourront être lues que par la police en cas d'accident. C'est uniquement un premier pas, puisqu'on nous expliquera bientôt que les véhicules ont besoin de communiquer entre eux, pour se localiser et justement éviter notamment les accidents tout en accélérant l'arrivée du véhicule autonome.

Car ainsi, une fois le véhicule autonome en place, l'humain ne sera plus responsable de quoi que ce soit. Et comme l'humain est souvent la cause d'un accident, on supprime la cause, pour une route plus sûre.

Bienvenue dans un monde merveilleux.

Plus d'infos sur la surveillance

Commentaires

Lagrossedodue

Il faudrait rapidement interdire l'alcool au volant/guidon (comme pour les professionnels de la route) ça sauverait beaucoup de vies !

non ? ..

01-08-2022 18:12 
Coolapix

A force de faire n’importe quoi….

Et c’est valable dans bien des domaines 🤔

01-08-2022 18:57 
jojooo

"Et on nous fait croire que ces données ne pourront être lues que par la police en cas d'accident".
Certes.
Mais la police ne rédige-t-elle pas un "procès verbal d'accident de la route" en cas d'accident si elle a été dépêchée sur place ? Ne remplira-t-elle pas ce procès verbal sur les bases des données de ces "boîtes noires" afin de se faciliter la rédaction du rapport ?

Je cite ci-après un paragraphe pioché sur un site d'aide et d'indemnisation aux victimes de la route :
"Suite à un accident de la route, lorsque la police est intervenue un procès verbal est établi. Pour la victime il peut être intéressant de s’en procurer une copie d’une part pour connaître la vérité sur les circonstances de l’accident de la route et d’autre part pour étudier les circonstances et voir si elle a le droit ou non d’être indemnisée. L’assureur obtient automatiquement le procès verbal de l’accident de la route par un organisme qui s’appelle Trans-PV. En principe le procès verbal est adressé dans les quatre mois qui suivent l’accident de la route à l’assureur par la police ou par la gendarmerie. Passé ce temps celui-ci a le droit d'en faire la demande directement par l’intermédiaire de son avocat. Il peut arriver que le procès verbal de police mette du temps à sortir si l’enquête n’est pas terminée. La victime d’un accident de la route a la possibilité d’obtenir une copie du procès verbal. Il suffit que la victime s’adresse à l’assureur et lui demande de lui en adresser une copie dès qu’il l’aura en sa possession."

S'il me semble normal qu'une victime de la route cherche à obtenir réparation, qu'on ne nous fasse pas croire que les données enregistrées ne seront jamais partagées...

01-08-2022 20:44 
anguille37

Tout élément utile à la manifestation de la vérité doit être communiqué pour permettre un jugement, une indemnisation le plus équitable possible.
Il est illusoire d'imaginer que les données recueillies puissent être tenues dans le secret de part le seul aspect confidentiel...

Le plus préoccupant dans cette volonté d'arriver au Zéro mort c'est la soustraction de l'interaction entre l'homme et la machine.
Dégagé de toutes responsabilités mais plus en mesure de prendre le contrôle si un dysfonctionnement affecte les redondances technologiques qui seront légion dans les véhicules de demain. Le risque zéro n'existe pas et ce malgré toutes les aides possibles et imaginables..

02-08-2022 08:21 
Goupil62

J'ai assisté il y a quelques années à une réunion sécurité routière avec des responsables de plusieurs administrations.

Durant plus de trois heures, jamais il ne fut question de la sécurité. Le seul mot d'ordre fut la rentabilité, le pognon que l'Etat pouvait engranger sur le dos du vulgum conducteurus❗

Les questions de réfection des routes, passages à niveau furent proprement balayées d'un revers de main.

La répression a atteint ses limites : revenons à l'éducation & la responsabilité de chacun mais là, vaste programme...

02-08-2022 08:45 
Picabia

Qui dit formation dit aussi acceptation du principe et son application à posteriori. Donc il nous faut des individus réceptifs à la formule.
Ce n'est pas l'impression que cela me donne quand je lis certains commentaires, je lis "pompe à fric" ou "c'est notre liberté qu'on assassine", "répression".
Il y a de la vérité là dedans mais ce n'est qu'une partie du problème car cet état de fait c'est nous tous collectivement qui le générons par notre façon d'être comme des gamins.
En fait on ne veut pas s'imposer à soi même de limite ou on la réserve aux autres.
Quand la pédagogie a échouée il ne reste que le bâton et le fric sert à régler la note.
Croyez vous que tout cela fonctionne gratuitement.
Moi ça ne me plait pas du tout mais pas du tout, quand je vois que pour quelques minutes de gagnées ou quelques petits moments d'adrénaline ce qui nous pend au nez au futur, pour tout dire, je ne rigole plus.

02-08-2022 11:42 
Ash67

Déjà vouloir du 0 mort est juste absurde (sauf pour un esprit irrationnel).
Si effectivement la punition et la tech ne peuvent rien, la formation n'y pourra rien non plus...
On le constate tous les jours ! Téléphone au volant, incivilités (rien à foutre des autres...). Voilà le fond du problème : nous.
Qui n'a jamais roulé trop vite? Oublié son rétro ? Checker son GPS au volant ?
C'est le produit de ces comportements défaillants par la probabilité qu'un sinistre arrive qui nous amène là.

Les dispositifs de répression, c'est juste pour gaver les caisses de l'état.

Troquerons nous notre liberté de faire des erreurs, d'en mourir peut-être pour notre liberté tout court? Il est là le sujet.

02-08-2022 21:21 
PERSO

du coup , les assurances vont fortement diminuer puisqu'il n'y aura plus de mort ni d'accident . peut etre même vont elles disparaitre car inutiles!
jai bon?

03-08-2022 05:15 
anguille37

Ces chiffres qui donnent le vertige, ces mesures préventives ou répressives, ces investissements coûteux, ces volontés répétées mais stériles.
Les statisticiens rêvent des résultats excellents de la sécurité routière d'un pays où les radars sont absents, les infractions jamais commises parce que comportement exemplaire sous peine d'abréger son espérance de vie. Les routes les plus sûres on les trouve en Corée .. du Nord.

03-08-2022 08:18 
Argo

sinon j'ai une idée... on tue les automobiliste, comme ça ils ne pourront plus mourir au volant 👍
Et les piéton aussi..

03-08-2022 08:31 
Meuldor

On peut toujours rajouter de la techno et du contrôle ça ne sert à rien. Plus il y a de confort et d’assistance plus l’attention de relâche : prenez une deuche ou une 4l sans direction assistée avec un poste qui crachouille. A 80km t’entend plus ton voisin et t’as intérêt à rester concentré sur les panneaux car ton gps il est pas là. Tu t’arrête toutes les deux heures etc… aujourd’hui on est connecté à tout sauf à la route. Y aura des morts. Sur leur trottinette et vélo avec casques sur les oreilles à causer ou à rester dans leur bulle.

03-08-2022 08:35 
38GiB

Salut
Je sais pas si revenir à la 4L et la 2Cv, serait bon pour la sécurité routière.... On connait tous le nombre d'accidents et de morts à l'époque de ces véhicules....
Mais je suis d'accord, trop d'assistances déresponsabilise...

Ceci-dit, je ne cracherais pas sur une petite 4L, pour le fun...

D'ailleurs la Gendarmerie va y revenir...
[www.youtube.com]

03-08-2022 10:24 
Meuldor

En tout cas tous ceux qui peuvent plus tourner la tête et le volant arrêteraient de conduire avec ces vieilles bagnoles. L’accidentologie de l’époque c’était pas de ceinture et 1g d’alcool toléré sans compter les vitesses possibles. Bref. Aujourd’hui on crée des engins assistés pour des conducteurs assistés pour aller sur des routes contrôlées. Tout ce que je n’aime pas. Pour ma part je garde ma vieille scenic et ma moto de 2004. Pas ou peu d’assistance et je m’arrête quand j’ai atteint mes limites.

03-08-2022 18:51 
Tortue Ninja

Problème : la majorité de nos concitoyens VEUT de la "sécurité". Il ne rêve en fait que d'assurances, de sécurité sociale et autres interventions de l'état.

Aujourd'hui encore, je croise des gens masqués seuls au volant de leur voiture... Ils ont peur de contaminer leur tableau de bord, ou quoi ??? dingue

Alors ils ne demandent pas mieux que d'abandonner un petit bout d'indépendance ou de liberté en contrepartie d'une meilleure "protection". Protection qui est pour eux l'archétype de "l'obligation" qu'à la société (ou l'état) envers eux.

"Ce n'est pas grave. Je suis un conducteur prudent et globalement respectueux des Lois. Je ne crains donc rien de cette collecte d'informations".
Sauf que...
Le jour où on lui refusera une couverture d'assurance parce qu'il n'avait pas fait sa pause en temps et heure, ou autre faribole de ce genre, il trouvera la mesure nettement moins drôle. Mais il sera trop tard.

On peut le déplorer, mais c'est un mouvement général dans notre société. Il sera difficile de freiner cette évolution. Sans même rêver d'aller l'inverser contre une déresponsabilisation systèmatique... pas content

03-08-2022 19:38 
cajo

Citation
Tortue Ninja
On peut le déplorer, mais c'est un mouvement général dans notre société. Il sera difficile de freiner cette évolution. Sans même rêver d'aller l'inverser contre une déresponsabilisation systématique...
Résigné ...?
Si le citoyen ne s'indigne pas, le contrôleur va gagner, gaffe ! respect

03-08-2022 22:52 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Triumph