english

Ural entame sa retraite de Russie

Le constructeur contraint de délocaliser sa production au Kazakhstan

Des motos de retour sur les marchés occidentaux à l'automne

Ural entame sa retraite de Russie - Crédit photo : UralLa guerre lancée par la Russie en Ukraine continue d'impacter de plus en plus en plus de monde, au-delà de la tragédie humaine que représente un tel conflit, les conséquences économiques ne cessent de s'accroitre, notamment suite aux nombreuses sanctions prises à l'encontre du Kremlin et qui pénalisent tout le pays.

Constructeur bien connu pour ses sidecars, Ural paie à son tour ce contexte géopolitique tendu. Alors que son usine est installée à Irbit, en Russie, les sanctions sur l'importation de pièces et matériaux ont considérablement réduit son activité, mettant en péril la production et toute l'activité, d'autant plus que la marque réalise la majeure partie de ses ventes à l'export.

Face à ça, Ural a fait le choix de quitter la Russie pour aller s'installer dans une nouvelle usine de 20.000 m² au Kazakhstan, dans la ville russophone de Petropavlosk. Les installations du site d'Irbit ont dont été déménagées et réassemblés au Kazakhstan pour que la production puisse reprendre plus sereinement. Les livraisons de pièces de partenaires asiatiques et européens ont ainsi pu reprendre, tout comme l'assemblage des motos.

Avec ce changement d'usine, la marque entend en profiter pour se moderniser, mais aussi recruter et former une dizaine de salariés supplémentaires. Si Ural n'a pas encore statué officiellement sur le caractère provisoire ou définitif de ce déménagement, les choix adoptés semblent indiquer une stratégie à long terme.

Si tout se passe comme prévu, les exportations de sidecars devraient reprendre à partir de la mi-septembre pour le marché nord-américain, puis ce sera au tour des commandes japonaises, australiennes et européennes d'être honorées.

Plus d'infos sur Ural

Commentaires

Lorenzo3372

Et pourquoi pas en Ukraine après la guerre pour bien désavouer Poutine et affaiblir son pouvoir....avec l'aide de l' Europe un joli pied de nez à la dictature ça serait cool !

03-08-2022 17:25 
Coolapix

Honnêtement, je ne pense pas que Mr Putin (rajouter le « a » manquant) en ait quelque-chose à battre…

03-08-2022 22:06 
anguille37

La symbolique est grande. Le Kazakhstan a désavoué le nom de l'individu cité supra. Ural va chercher à renaitre et se faire une place dans des pays où l'immensité steppique réclame une rusticité à toute épreuve. Pas très jolies mais bien fonctionnelles les machines Ural.
Quant à celui qui laissera son nom aux côtés des Hitler, Staline, Mao, Pol Pot et autres consorts....
Quand l'Histoire hoquette les peuples souffrent.

04-08-2022 07:56 
Picabia

La production Ural était stoppée en Russie pour participer à l'effort de guerre 🤣🥵

04-08-2022 08:50 
Picabia

Le gag c'est que les Ricains seront livrés en premier, normal ils sont partie prenante dans la société ou je me trompe?

04-08-2022 08:54 
Dblz

Et bien moi, sans autre éléments d'information, je pars en premier lieu sur une forme de "war-washing" pour pouvoir continuer le business-as-usual en essayant de montrer patte blanche.
(Bon c'est devenu la routine de nos jours, ça n'offusque absolument plus personne. Et quand des gens se font massacrer on fait sa bonne action en cliquant JE M'INSURGE sur une quelconque pétition de change.org)

04-08-2022 10:34 
Picabia

Ventes de Ural en France? Il y a une bonne marge de progression 🤣

04-08-2022 13:52 
anguille37

Marginales les ventes en France sans doute à cause de la densité de la population et de la topographie du pays. Sans parler de l'esthétique très recherchée d'une finesse absolue qui inspire les meilleurs designers....

04-08-2022 15:01 
Picabia

J'espère que les possesseurs de Ural me pardonneront et qu'ils prendront la plume pour défendre leur produit

04-08-2022 15:37 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Triumph