english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Pilote Alex Marquez

Champion du Monde Moto3 2014 et Moto2 2019

Team Repsol Honda - Honda RC213V n°73

Alex Marquez - Crédit photo : Good-ShootAlex Marquez est un pilote de moto espagnol né le 23 avril 1996 à Cervera, en Catalogne ainsi que le frère cadet de Marc Marquez. Talentueux, le plus jeune des Marquez reste malgré tout éclipsé par les performances hors normes de son frère qui collectionne les records, les victoires et les titres depuis ses débuts.

C'est en 2010 qu'Alex Marquez débute la compétition à haut niveau en intégrant le championnat espagnol CEV 125 avec le teamp Montlau Competition où il croise la route d'un certains Alex Rins. Il doit cependant attendre ses 14 ans et la deuxième course de l'année pour faire ses débuts. Sa première saison sera marquée par plusieurs impairs et il ne finira que 11e de sa première saison alors que son frère décroche son premier titre mondial en parallèle. L'année suivant, Marquez progresse énormément et joue le titre, mais s'inclinera face à Rins malgré deux victoires.

Les 125 sont abandonnés pour laisser place aux Moto3 en Espagne et ce changement profite à l'Espagnol qui remporte finalement le titre en 2012. Cette même année, il fait également ses débuts en Grands Prix Moto3 en participant à plusieurs courses, d'abord en tant que wildcard, puis en remplacement de Simone Grotzkyj sur la deuxième partie de saison chez Ambrogio Racing.

Rapide ascension en Moto3

2013 marque sa véritable arrivée dans le championnat du Monde Moto3 avec sa signature chez Estrella Galicia 0,0 où il se retrouve sur une KTM aux côtés... de Rins ! Après de nombreux top 5 sur la première moitié de l'année, il décroche finalement son premier podium à Indianapolis puis en réussit trois autres avant de s'imposer pour la première fois au Japon en toute fin de championnat. 4e, il est sacré Rookie of the Year.

Le team change alors de constructeur et revient à Honda pour 2014, Rins et Marquez étant tous deux favoris pour le titre, mais c'est bien Jack Miller qui marque les esprits en remportant les deux premiers GP de l'année. Avec deux abandons sur les six premiers GP et deux podiums, le bilan est mitigé, mais le Catalan a de la ressource et renoue rapidement avec la victoire. Il réalise une excellente seconde partie de saison avec 7 podiums dont une victoire et décroche finalement son premier titre de Champion du Monde pendant que son frère est sacré en Moto2, c'est le premier double titre des Marquez.

Les difficultés du Moto2

Arborant le numéro 73, il rejoint la catégorie intermédiaire du Moto2 avec EG 0,0 Marc VDS Racing où il est associé à Esteve Rabat. Bien loin de ses performances passées, Marquez manque cruellement de régularité et enchaîne les performances opposées tout au long de la saison, capable de finir 18e comme 4e. 2016 démarre également très mal avec quatre abandons sur les cinq premières courses. Alors que Marc affiche un talent inné en s'imposant immédiatement dans la catégorie reine, son cadet met lui plus de temps et applique plus de travail pour montrer son meilleur profil. Il parvient néanmoins à monter sur son premier podium de Moto2 à Aragon avant de finir encore une saison en dent de scie.

Marquez sur la Kalex Moto2 de Marc VDS
Marquez sur la Kalex Moto2 de Marc VDS

2017 marque un véritable changement dans la hiérarchie pour Alex Marquez qui se montre un peu plus régulier, mais surtout plus performant puisqu'il parvient à s'imposer par trois fois. Encore une fois, ses quelques loupés lui coûtent cher au final puisqu'en plus des blessures, il n'est que 4e du championnat derrière Morbidelli, Lüthi et Oliveira. 2018 est du même niveau, même s'il ne s'impose pas au cours de l'année.

Toujours sur la Kalex de Marc VDS, Alex Marquez entame sa cinquième saison en Moto2 avec l'espoir d'aller décrocher enfin le titre. Mais après 4 Grands Prix, Marquez n'est que 6e du championnat avec 40 points de retard sur Baldassarri. Il va alors entrer dans une période faste en remportant le Grand Prix de France, d'Italie et de Catalogne puis après son abandon à Assen, ceux du Sachsenring et de Brno. C'est désormais lui qui mène la danse, mais son rythme baisse peu à peu tandis que ses concurrents se font de plus en plus pressant, à l'image de Brad Binder qui revient très fort. Mais Marquez s'assure le titre à Sepang lors de l'avant-dernière manche. Bien lui en prend puisqu'il ne termine finalement la saison qu'avec trois points d'avance sur le Sud-Africain.

L'opportunité du MotoGP

Alex rempile alors pour une sixième saison avec EG 0,0 Marc VDS en attendant qu'une place se libère pour 2021 en MotoGP. Finalement, Jorge Lorenzo annonce sa retraite à la fin de la saison et le team Repsol Honda décide de recruter Alex pour venir épauler son frère Marc en 2020 dans la catégorie reine.

Alex Marquez teste la Honda RC213V lors du test de Valence
Alex Marquez teste la Honda RC213V lors du test de Valence

Fiche d'identité d'Alex Marquez

  • Date de naissance : 23/04/1996
  • Lieu de naissance : Cervera, Espagne

Palmarès et résultats d'Alex Marquez

Saison Cat. Courses 1er 2e 3e Podiums Poles Moto Pts Cl.
2019 Moto2 19 5 2 3 10 6 Kalex 262 1
2018 Moto2 18 0 2 4 6 3 Kalex 173 4
2017 Moto2 17 3 2 1 6 3 Kalex 201 4
2016 Moto2 17 0 1 0 1 0 Kalex 69 13
2015 Moto2 18 0 0 0 0 0 Kalex 73 14
2014 Moto3 18 3 6 1 10 3 Honda 278 1
2013 Moto3 17 1 1 3 5 0 KTM 213 4
2012 Moto3 11 0 0 0 0 0 Suter Honda 27 20

Plus d'infos sur les pilotes engagés en Grands Prix motos

Commentaires

olivierzx

4 Saisons pour une titre dans une équipe top niveau ... n'importe quel autre pilote aurait été viré.

Gageons à coup sûr qu'il ne fera rien en motoGP, il n'a pas le talent de son frère mais il restera chez Repsol tant que son frère sera là.

11-12-2019 17:23 
Godzilla

Ben chez Repsol... Honda se passera justement de Repsol bientôt...

11-12-2019 21:22 
big fish

les MERQUEZ, quelle brochette ! parions qu'ils vont se prendre pour les dieux de l'arène,
je vois bien l'ainé faire la pression des pneus du cadet sur la grille de départ, lui donner des instructions " alors au premier virage tu bouchonnes les autres que je prennent le large", et le papa avec une calculette a la main.
je suis mauvaise langue, j'assume a fond !

12-12-2019 11:23 
Coolapix

C'est vrai que chez lui, ça semble plus laborieux que chez son frangin.

Cela dit, qui, avant le début de la saison 2019 a prédit les super résultats de notre Fabio national ? Pas moi, honnêtement, au vu des saisons précédentes, je n'y croyais pas du tout.
Bah je me suis bien gourré et c'est tant mieux pour lui :)

Alors qui sait ?

12-12-2019 19:36 
L'iguane

Oui, enfin, Fabio a terminé 23è son premier galop d'essai sur une MotoGP, mais ensuite il est progressivement monté aux 16è, 12è puis 7è.
Pour finir 3è puis 2è au Qatar.

12-12-2019 21:32 
Godzilla

Ne tournons pas autour du pot, aucun Champion du Monde Moto2 n'aura eu une aussi bonne place que lui d'entrée.

Merci le frangin et Repsol (et je le répète, Honda et Repsol en MotoGP ça va s'arrêter, ils pourront ensuite prendre d'autres pilotes qu'espagnols).
Ce n'est pas plus ridicule que Ducati qui ne prend que des italiens dans son team usine, finalement.

On ne va pas échapper aux "articles" dignes de Closer avec les deux frangins Marquez, et les résultats d'Alex seront moqués s'ils sont moyens ou mauvais.
Bof...

L'essentiel, c'est que quelqu'un batte Marquez.gnarf
Fabio ou un autre, mais ça me ferait plaisir.

12-12-2019 22:45 
Picabia

On reproche le poids que représente Marquez mais on ne se pose pas la question que devient Honda sans Marquez. Le lâcher c'est prendre le risque de revoir Yamaha ou Ducati sur le podium l'an prochain.
Derrière Marquez chez Honda c'est le vide absolu

13-12-2019 08:37 
thom

Citation
Godzilla
Ne tournons pas autour du pot, aucun Champion du Monde Moto2 n'aura eu une aussi bonne place que lui d'entrée.

A part Marc Marquez clin d'oeil

13-12-2019 10:06 
Godzilla

Oui, mais Marc avait pulvérisé tout le plateau en Moto2.

On avait même un temps accusé son écurie de tricher.

13-12-2019 11:59 
dante

Préambule: je ne suis pas du tout les GP, je sais à peine qui est Marquez ou son frère (j'ai appris son existence en lisant vos commentaires).

Constatation: j'ai du mal à voir en quoi on peut blâmer des membres d'une même famille d'utiliser tous les biais même douteux en leur possession pour maximiser la réussite familiale.

J'aurais tendance à souligner que pour que "passe-droit" il y ait (et il y semble surement y avoir si j'en crois ce que je lis), c'est parce qu'il y a avant "conditions propices et absence de régulation".

Et ça, ça ne vient pas d'eux à vue de nez.

13-12-2019 12:38 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous