english

La Chronique de Koud'pied o'Kick

Koud'pied o'Kick est un journaliste professionnel écrivant actuellement pour un grand hebdomadaire. Vous le retrouverez chaque mois exprimant son opinion sur un monde qu'il affectionne énormément : la moto.

KroniK de mars : La bonne taille pour les C1, c'est quand le teuton tient dans la bouche*

(calembour capellitracté en hommage à Michel B. raide-acteur de Moto coin-coin).

A propos des soldes, petite remarque. Je m'achetais, mi-février, un Quantum F pour la (très) modique somme de 1.988,86 francs, soit 303,20 euros. Très modique, car il s'agissait d'une 2ème démarque (-20%), avec un prix soldé initial de 379 euros, soit 2.486,08 francs. Et c'est là où je voulais arriver, le prix "normal" de cet obligatoire couvre-chef frise les 4.000 balles, à 6 francs près. 609 euros le bout. Sachant que le BHV ne peut pas, légalement parlant, perdre d'argent sur les produits qu'il vend, même pendant les soldes, imaginez un peu la marge qu'ils font sur ce type d'accessoires hautement recommandés par les autorités. La prochaine fois, inutile de filer en Andorre, attendez les soldes. Des cartes de crédit sur patte, je vous le dit. Il serait d'ailleurs intéressant de se pencher un peu sur la manière dont sont rémunérés importateur(s), distributeurs et constructeur, juste pour voir dans la poche de qui vont les 4.000 balles que vous mettez dans un Quantum F en temps normal, et qui décide de la répartition du chiffre d'affaires. Combien coûte-t-il en sortie d'usine ? 600 francs ? 900 ? Et là, c'est une autre paire de manche pour obtenir de telles informations.

Le numéro de février d'Option Moto mérite qu'on s'y arrête un petit peu. Nouvelle maquette, nouvelle approche. Toujours plus semble être la ligne que s'est fixée le mensuel: plus d'essais, plus d'interviouz. Sans oublier le poster central qui a fait les grandes heures de Playboy et de Mob'Chop et qu'Option Moto perpétue avec opiniâtreté.
Plus de place pour les interviouz. On nous gratifie ainsi d'un entretien avec Lagaf', l'amuseur (!) cathodique, grand amateur de Sarcelles. On lit ainsi qu'il possède une V-Max. Waah ! Sur laquelle on apprend quasiment rien, si ce n'est qu'elle ne comporte "que des pièces homologuées". Même les pots ? Enfin... un numéro à rebaptiser Option Lagaf', en somme.
On n'échappe pas non plus à la pépée à moitié à poil sur une Harley V-Rod, sans doute la moto la plus moche jamais chiée de l'autre côté de l'Atlantique (et je m'y connais en motos moches). Autant les modèles les plus dépouillés de chez Harley fleuraient bon l'authentique (rien que du bon gros métal, pas de superflu), autant la nouvelle fait dans le factice. J'en veux pour preuve le faux réservoir (le vrai est sous la selle) et les fausses ailettes de refroidissement (moteur à eau). Bref tout ça sent très fort la revanche du vil marketoïde mutant, qui prend d'assaut le monde à grand coup de (tra)panel consommateur et d'audits de rationalisation. A 140.000 balles le bout, désolé, je garde le Sportster.
Soyons honnête, il y a quand même quelques brêles intéressants dans ce magazine. La FZR 1000 modifiée par un certain Ludovic Lazareth. Bien vu, la petite casquette qui masque le dessus des phares provenant d'une R1. Je suis resté baba devant la qualité de réalisation du porte-couronne arrière. Et les embouts de silencieux... Ya de l'idée, ya de l'idée. Bon, nitrous pour la forme. Après tout, c'est son problème. Comme une bonne partie du travail est "fait maison" et non issu des catalogues de la myriade de fournisseurs de pièces adaptables, c'est remarquable.
Comme il faut faire dans le spectaculaire, autant nous ressortir une bonne vieille Youplabouza de 200 chevaux (mais oui...) très chère (570.000 balles), et uniquement réservée aux mâles. Voui voui voui... Elle se manie comme une 125. Maaaaiiiss oui... Et ce héros du tuning, qui a pris une innocente CBR 900 pour en faire une papillote roulante. Ce monsieur a une Porsche et un jet-ski en plus. Pas à chier, ça rapporte de flatter l'ego de tarmos en mal de reconnaissance sociale en mettant 2 coups de pistolet à leur bécane (pas au proprio, dommage).
On finit sur le Guide Option Moto. Marrant comme l'esprit me rappelle un certain magazine grand public féminin: des points d'exclamation un peu partout, des infos très brèves, des pages "tendance" très... tendance, justement. M'enfin Option Moto atteint son but: faire saliver les dingues du compte-tours et les fondus de peintures starflash. Donner deux-trois idées aux moins imaginatifs et pousser certains à sortir du lot... avec plus ou moins de bonheur.

Moto Légende, le même mois, nous donne une interprétation différente de la préparation: Pierre-Louis Tebec ne s'embarrasse pas de détails et fabrique lui-même ses cadres. Jolie perf', d'autant que ce vieux de la vieille n'en est pas à son premier coup. Apparemment, il produisait déjà des cadres-coques en fibre de verre (!) dans les années 70 et 80. Léché, très léché. Peinture sobre mais finalement originale, angle de colonne un peu prononcé, habillage sans fioritures, le résultat est assez harmonieux. Il a un je-ne-sais-quoi de rétro, dû précisément au cadre. Position "à l'ancienne", juste à en juger la position des cale-pieds par rapport à la selle.
Tout l'inverse de ce "bitza" qui doit courir l'enduro du Touquet. Un Sportster 1200 dans du sable... "Vos gueules, les mouettes" comme le titre justement MJ. Effectivement, on reste sans voix. V'la le machin ! Harley en glisse, je veux bien, mais avec un pneu à tétines derrière, c'est beaucoup moins courant. Ces deux-là, je les classe parmi ces machines assez atypiques qui nous changent des Youplabouza tapées.

En parlant (encore) de Youplabouza tapées, j'imagine d'ici les hectolitres de bave que sont en train de fabriquer les marketoïdes des quatre constructeurs impliqués en MotoGP. Je les vois arriver d'ici avec des Xreo replica et des M1 "comme Biaggi". Ca sent le baston d'autocollant sur carénage, cette histoire. La mieux placée, à mon sens, c'est la M1 de chez Yam': un quat'en ligne classique. S'il n'est pas performant sur la piste, qu'à cela ne tienne ! Ils vendront des "Checa inside" en concession, toujours ça de pris. Des R1 reliftées, en somme. Chez Honda, ils ont du pain sur la planche: j'ai des doutes sur un V5 de route. Je ne parle même pas d'Aprilia: distribution pneumatique, ouille ouille. Bonjour le cauchemar à l'entretien.
M'enfin à en croire MR, Honda aurait des envies de V5 routier. XX 1200 V5 ? Pour quoi faire ? C'est limité à 130 en France. Sans même parler de la loi 100 bourrins (mais combien d'ânes pour la pondre?). Imaginez un peu le total-panard pour un tarmo français: V5, 1200 ou 1300 cm3, 100.000 balles et... 100 chevaux. Feraient mieux de commencer par nous faire des bécanes avec un coffre sous la selle, des warnings et un ABS d'origine avant de nous chier du moulinex à 200 bourrins. Notez au passage qu'on est à 1.000 balles le cheval. Si c'était comme ça sur toutes les 125 4T, on serait heureux.

Béhème que j'aime. Ils sortent une version DDE-Replica de la R1150R: Noire à bande jaunes. Pour pas les confondre avec les fraises des bois ? 2.400 balles de peinture, pour une fois leurs tarifs sont honnêtes.

Petite polémique dans MJ à propos à propos de l'accord Kawa-Suz. Très mal traité d'ailleurs par la presse française. Impossible de savoir exactement quel est le périmètre de l'accord en termes clairs. L'hebdo tape un peu sur ses confrères étrangers qui avancent une ZXR 750 sur base GSX-R. Et cite à l'appui un responsable de Kawa USA: "les deux marques conserveront toujours leurs personnalités respectives". Et d'illustrer ça par un exemple: le Burgman de chez Kawa, tout le monde connaît. C'est amusant cette méfiance que fait naître l'emploi de certains mots comme "jamais". "Irrévocable" aurait dit un certain candidat à la présidence. C'est bô, cet élan de franchise et de sincérité spontanée. On y croit, gars, pas de problème.

MR rebranche son site. Principal intérêt: les articles de Daniel Dubois en accès libre. Enfin... si on passe sur les photos numérisées à la hâte. Pour le reste, rien de très intéressant. Un "guide d'achat" au fonctionnement obscur, de la pub pour de la vente de vidéos. Le ponpon revient aux petites annonces. N'importe quelle SSII, aussi petite soit-elle est capable de vous sortir un page de saisie de formulaires, alors pourquoi pas celle qui a fourni son site à MJ ? Pas de saisie en ligne, juste un formulaire à imprimer. Je n'ai pas essayé, mais la cartouche d'encre risque d'en prendre un coup, vu que la page est toute bleue. A moins que le site et mon navigateur ne se soient pas compris. A l'occaze, j'irai jeter un oeil sur les dessous du site, pour voir comment il est gaulé et quel est son degré de sécurisation. Toujours instructif, ça. Côté contenu, c'est zéro. Toujours si mon navigateur ne me fait pas de blague, impossible de consulter autre chose que le sommaire. Vous voulez un avis (pour une fois) objectif: Banditmania fait nettement mieux. Sans même parler de l'interface, plate à en pleurer. Enfin, heureusement qu'il n'est pas trop lent, parce que là, ç'aurait été le ponpon. Et un site pour rien, un !
Du coup, MJ emboîte le pas. En plus minimal. Un Peugeot 102 kité essaye de se tirer la bourre avec une 51 au pot percé. Pas vraiment la peine qu'on s'y attarde, j'espère seulement qu'ils vont réagir sous peu. Ont-ils pris conscience de l'opportunité qu'offrait le ouèbe de recueillir de précieux témoignages d'utilisateurs, de se rapprocher des soucis fondamentaux de leurs motards de lecteurs ? Pour de vrai, pour une fois.

MJ, numéro 1507. Total-respect. Ce numéro commence bien, avec une Vincent en ouverture. Ce truc prenait 200 km/h, avec des freins qui feraient honte à une Mobylette. Pas à chier, ils avaient la foi, les mecs. Comme le disait très justement Laconi dans une interviouz il y a quelques jours, les vrais dingues, c'étaient les coureurs des années 70 et 80. Preuve ? Page 54 du numéro 3505 de MR: une TZ en vol sur circuit au-dessus... d'un passage à niveau. On est des rigolos, en comparaison. Alors oui, allez faire un tour aux Coupes Moto Legende. Peut-être une des dernières éditions, d'ailleurs. Juste parce que la première fois que j'y suis allé, ils avaient fait tourner une Honda 6. A 50 mètres des sorties d'échappement, j'avais l'impression que mes plombages allaient sauter. Le truc le plus dingue que j'ai jamais entendu. Un hurlement grave, des trépidations à vous faire perdre le souffle, une puissance palpable qui faisait tout vibrer dans l'enceinte. Un ouragan sonore. Monstrueux. Ebouriffant. Grand. Dire que je trouvais que mon Micron faisait du bruit... Petit joueur, va ! Un vague chuchotement comparé à ça. ça ratatouille, ça grogne, c'est pas content, ça veut foncer. Et c'était Ago aux commandes ! Unique. Sublime. Rafalesque ! Ma ration de décibels pour toute une vie. Presque de quoi me faire oublier de regretter de n'avoir jamais entretenu un moteur de Spitfire.
Quelques pages plus loin, contre-exemple. Côté puissance, et pas côté passion. Le Rallye bistrot des vieux cyclos. Pour participer ? Un Kreidler moche mais performant, une Malag' toute mignonne, une Gitane dans son jus. Evidemment un Solex, pas bien rapide mais quel symbole ! Damned ! Une occasion de ressortir ma "Bleue", celle que m'a donné mon oncle il y a quelques années. 38 km/h chrono en pleine colère (sans doute un piston hors d'âge, associé à un embrayage plus du tout aux cotes), freins anémiques, pneus d'époque, cadre de traviole. Un grand bonheur. Remise en route épique. Ma première "restauration". Snif ! Je regrette toujours de n'avoir eu personne pour faire tâter à ma mob les joies de la compétition et l'ivresse du podium. Comme quoi, c'est VRAIMENT pas une question de puissance ou de vitesse max, c'est tout dans la tête. Hayabou... quoi déjà ? Allez, l'an prochain, je vais tâter du rallye avec mon AV 86... si elle accepte déjà de faire le voyage jusque dans les Vosges. Départ de Blois, c'est pas gagné. Et puis le retour... Patron ! faut que tu me sponsorises !

ça me fait penser que la meilleure bourre que je me sois tirée à moto, c'était quand j'avais encore ma DR 125 et qu'on pote avait chipé la Cityfly de sa copine. Départ de l'avenue de la Grande Armée, les Champs, les quais, l'A4, l'A86. A toc tout le temps, 110 à fond de huitième (ah bon, ya que 6 vitesses ? Bon alors 105 à fond) sauf dans Paris (faut pas exagérer). Ce que j'ai maudit Suz' pour avoir pondu une chiotte qui faisait 5 km/h de moins que la Honda. ça tenait à l'aspi, mais dès qu'il me déventait, c'était mort. Heureusement que j'avais de meilleurs gommards. Il en parle encore, rigolard, lui qui descendait d'un ZRX 1200.

Du coup, on relativise un brin les comparos CBR-GSX-R ou VTR-998. Vous savez quoi ? ça me fait même suer d'en parler, de ces ch-ottes. Sinon pour signaler le KO de la CBR dans MJ. Pas à chier, ils sont vraiment en train de se faire des potes chez Honda, à MJ. Déjà le coup de la 900 Hornet. Ya une rédaction qui va être privée de pub, pour la peine... Notez au passage que je préfère nettement le ton de MJ (t'ar ta gueule à la récré) à celui de MR, qui puise son vocabulaire revanchard dans la mauvaise prose du triste Deubouliou, président sans blague du plus grand vendeur d'armes de la planète. "Armes en vente libre", oui, et c'est ça le pire. Quant à la R1, essayée par MR, laissez tomber, elle est plus mieux, comme d'hab'.
Pas inspiré, MR, dans le numéro daté du 14 février. "18 nouveautés attendues". Que vous attendrez encore, vu qu'il n'y a rien sur elles, à part l'agenda des arrivées en concession. Comme quoi, il est toujours prudent de jeter un oeil sur le contenu plutôt que de se fier à la couverture. Enfin, c'est de bonne guerre. Mais j'apprécie la franchise: non seulement ils n'ont rien à écrire, mais en plus ils l'écrivent. Fallait bien nous faire patienter une semaine de plus, avec l'essai de la réplique Suzuki à la Varadero. Je lui trouve un air de Freewind plus anguleux. Les mêmes dessinateurs ? En tous cas, ils ont (enfin) monté un tableau de bord digne de ce nom. Les clicos sont assez discrets, bon point. En revanche, toujours pas beaucoup de place sous la selle. Cortège d'appellation barbares dont raffolent les Japonais pour n'importe quel bidule électroniques: Auto Fast Idle System (AFIS), un bête gestionnaire de la température d'eau du moteur, 02 Feedback System, censé optimiser "le mélange air-essence dans les chambres de combustion", ou encore le PAIR System, machin servant à éviter d'asphyxier les gamins en poussettes grâce à une injection d'air à l'échappement. ça pète grave dans un dossier de presse, mais pour nous, usagers (pardon, clients!), ça change pas la face du monde. Reste que tout ça pue la foutaise à plein nez. On ne me fera pas croire qu'une bécane qui peut téter jusqu'à 10 litres au cent pollue moins qu'une brave CB 500 bien réglée qui consomme deux fois moins pourvu qu'on fasse gaffe.
Et une pub de plus, un ! Kawa mal inspiré nous sort une ZR-7 télécommandée à pile (non fournies) au bout d'une télécommande façon Playstech'. Même les moins observateurs auront noté qu'il n'y a pas de freins sur ce replâtrage de Zephyr. Pas de clignotants non plus, d'ailleurs. Embrayage ? Gézeuzé un embrayage ? Et c'est en double page. Y zont pas honte, les mecs. Page suivante ? Re-paf, la ZR-7, reviendage de la vengification. Ce coup-ci avec l'assurance comprise. Alors... voyons.... Pour raquer 400 balles d'assurance par mois (4.700 balles à l'année), faut habiter à Nantes, avoir au moins 25 ans et avoir conduit pendant plus d'un an une chiotte de plus de 400 cm3. Vont pas être nombreux à payer ce prix-là. C'est à AXA Courtage que l'on doit cette sublime et très alléchante offre.

Ecouté avec recueillement Jean-Claude "Aware" Van Damme. Lui qui manie la formule lapidaire comme d'autres le missile de croisière. Faire place nette au royaume des philosophes. Aristote ! Au pied ! Même Audiard aurait pas osé des monologues de cet acabit. Pas à chier, la vie est effectivement faite de roadster, de customs et d'asperges en tube. J'avalise complètement son point de vue sur l'oxygène, qui voyage de manière instantanée entre le cornet de carbu et la chambre de combustion. Les gentils petits électrons du circuit électrique. Peut-être que les photons émis par mon phare me retardent-ils effectivement. Peut-être qu'en plein phare, je perd un milligramme de vitesse, que je vais un pouième de kilobit moins loin avec un plein. Comme y dit, faut pas déconner avec le sans-plomb 95, qui est à la femme ce que les ponts suspendus sont à la culture de la bettrave: une preuve tangible que mon allumage carbure bien. Jean-Claude, reste ! Tu nous changes des costard-cravattés qui briquent un vague poste de chef d'une wagonnée de ploucs en France et ailleurs. Jean-Claude Président ! Toi aussi tu déconne à plein tubes et t'as l'air sérieux quand il cause dans le poste, mais au moins on y croit à tes histoires !

Petite larme versée sur un de mes numéros de MJ préférés, il y a 10 ans, où le "Flying Mazout Team" essayait une Minsk 125. J'ai dû relire ce papier 50 fois. Ah! la Minsk 125. 8.500 balles à l'époque, des freins anémiques, des pneus à faire 3 fois le tour du monde, et dans la boîte à outils les horaires de trains. Mais quel pied ! Rouler en Minsk et se pointer avec au Rallye Saint Sabin ! A l'époque où les cartes du PC étaient en passe de devenir des collector, yavait des symboles à ne pas louper. A peine plus grosse qu'une mob, mais 90 km/h en pointe. Rêve de tarmo fauché. On devrait jamais se débarrasser d'un numéro-fétiche.
Une petite dernière pour signaler cet intéressant site (http://www.honda-dax.com/) où l'on peut admirer, sur la galerie de photos, des Dax et des Monkey tapées de partout. Je biche sur cette culasse double arbre quatre soupape Yosuimura, ces fourches raccourcies, ces pots Over, ces cadres treillis ou à poutre, ces freins à disque, ces bras oscillants... Pas à chier, ya moyen de se faire plaisir avec des ratagaz comme-çà. Je n'ose estimer le prix de telles machines, ça doit friser la démence. Mais quel résultat. J'imagine d'ici ta gueule, toi sur ton gros machin plein de chevaux, après t'être fait pourrir en vallée de Chevreuse par une bécane qui ne doit pas dépasser les 40 centimètres au garrot ? Une photo m'a fait mourir de rire: une Z900 monocylindre, échelle 1/4. Mignonne comme tout. Ou cette autre (photo 46), qui singe (sans jeux de mots) la Big One. Quelle belle réalisation. Je sais pas pourquoi, j'ai des envies de Dax, en ce moment...

Koud'pied o'Kick, fan de trapanelles  - le 3 mars 2002

Réagissez à la kronik sur le forum motos et motards

*Bon, allez, je vous aide: la bonne taille pour les seins c'est quand le téton tient dans la bouche. Si vous avez lu jusque là, c'est une preuve supplémentaire que le cul fait vendre. Na!

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Ctek