english

Motarman, origins reloaded etc.

C'est inévitable : c'est l'évolution

Un jour, un homme se fera mordre par une moto radioactive

C'est inévitable : c'est l'évolution. Un jour, fatalement, un homme se fera mordre par une moto radioactive et paf ! Motarman. Ses ennemis jurés ? Caisseman et Radarwoman.

Motarman, origins reloaded etc. (c) photo : Ronê Ferreira
Motarman, origins reloaded etc. (c) photo : Ronê Ferreira

Je voudrais lancer un nouveau genre littéraire : de courts récits dessinés pour ados mettant en scène des Gentils, des Méchants et d'innocents personnages secondaires à usage unique. Le Gentil, épisode après épisode, déjouerait les sombres machinations des Méchants et montrerait ainsi à la jeunesse l'évidente supériorité de valeurs comme le courage, la ténacité et la foi envers le Parti (ou tout autre organisme étatique accordant des subventions).

Dans les figures imposées par ce genre littéraire, on retrouve le récit des origines. Tout superhéros a des origines, dont la narration occupe au moins un épisode. Le genre est codifié à l'extrême : depuis le livre Le Héros aux mille et un visages plus question de proposer un scénar' qui ne colle pas aux écrits de Campbell ou de Vogler.

Le futur Motarman, donc, exerce une profession lambda dans une société lambda. Puis : patatras ! Tout s'écroule. Des morts, de la destruction (insère ici un prétexte plausible) et voilà le héros qui passe du connu (son placard du 4, Privet Drive, Tatooïne ou La Comté) à l'inconnu (recrute : vendeur en lingerie, permis super poids lourd indispensable, une habilitation secret-défense serait un plus). Tout ça à cause d'une moto radioactive échappée d'un labo militaire super-secret que le futur Motarman visitait avec sa classe.

Avertissement au passage : lire Campbell, Vogler et leurs potes théoriciens du scénario réduiront à néant tes chances d'être réinvité aux soirées pizza-film chez tes potes qui ne supporteront plus de te voir éclater de rire au moment le plus tragique.

Motarman, donc. Mais Motarman seul, c'est idiot.

Motarman, dans le genre littéraire mineur qui nous intéresse, est engagé dans un affrontement sans fin avec les forces du Mal, personnifiées par plusieurs Super-Méchants. Le destin des Super-Méchants est de mourir, mais leur éducation et leur entraînement coûte une blinde, donc le scénariste soucieux des finances de la nation prendra soin de ne pas le tuer trop vite : un Super-Méchant standard doit pouvoir durer au minimum une année fiscale pour être rentabilisé.

Super-Méchant donne à Motarman sa raison de vivre, droit dans ses bottes de piste. Motarman sans Super-Méchant est juste un type très doué qui squatte son canap' : imagine un Neil Armstrong qui se serait cantonné à l'aquariophilie au lieu de se visser un bocal sur la tête.

Motarman, donc, a besoin de plusieurs Super-Méchants. Voici Radarwoman. Ses super-pouvoirs ? Ce que les amateurs de jeux de rôle appellent un "snare", une malédiction de zone qui ralentit les joueurs. S'ils arrivent trop vite, leur permis de conduire perd 1d6 points et leur compte en banque prend 4d20+6 de dégâts (ouch!). Radarwoman est perfide et aime à se cacher derrière du mobilier urbain ou des piles de ponts pour foudroyer ses victimes.

Machiavélique, elle a corrompu la société au point de passer pour indispensable à la fois pour la sécurité des usagers et pour les caisses de l’État. Seul Motarman combat sa propagande fallacieuse à coup de cartons d'emballage XXL, de bombes de peinture opaque et de mini-plaques d'immatriculation. Son talon d'Achille ? Il perd tous ses super-pouvoirs quand un chien lui pisse sur les pneus.

Mais avec un seul Super-Méchant, la série tourne vite en rond. Une fois qu'on a lu l'épisode "Motarman contre Radarwoman sur l'A6", "Motarman contre Radarwoman sur l'A87" et "Motarman contre Radarwoman sur l'A75"... bon... bof.

Introduisons donc Caisseman, autre ennemi juré de Motarman. Probablement un ex-super-pote de bureau que Motarman a trahi par inadvertance à propos d'une histoire tragique de touillette à café. Voilà Caisseman, dont les origines seront détaillées dans le numéro spécial de cet été (148 pages ! Tout en couleurs! 23 francs seulement!). Caisseman, dans les archétypes du jeu de rôle, occupe le rôle de "tank", avec beaucoup de points de vie, des résistances élevées aux dégâts cinétiques et soniques, compensées par un malus aux dommages incendiaires.

Il peut faire usage du klaxon, un cri de guerre qui paralyse momentanément et provoque l'adversaire (un "stun/taunt" ; si à cinquante ans tu ne sais pas ce qu'est un AoE DoT, tu as pour le coup vraiment raté ta vie). Motarman a lui aussi accès à cet arbre de compétences, mais son "klaxon" est faible et on lui préférera "poènache", bien plus efficace sur Caisseman, mais sans effet sur Radarwoman. Caisseman, à l'inverse de Motarman, est immunisé contre les malédictions "météo pourrie" et "liste de course comportant l'item : pack de six bouteilles d'eau".

L'affrontement avec Caisseman est toujours un grand moment de bédé, avec des mots-clefs écrits en gras pour faire comprendre qu'ils sont importants. Épisode après épisode, Motarman déjoue les pièges de Caisseman : "Motardman contre Caisseman sans clignotant", "Motarman contre Caisseman au téléphone", "Motardman contre Caisseman qui n'a pas déneigé sa lunette arrière", etc.

La semaine prochaine : "Motardman contre Caisseman qui double sans visibilité en face d'une maternelle".

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

XM

et pis il y a Scooterman dont le rôle est toujours un peu flou (comme huggy les bons tuyaux): un peu de trafic de pneus rechapés, plaquettes de frein cuites au four et bioéthanol frelaté, mais toujours là pour donner le petit coup de pouce à Motarman pour lui permettre de rebondir (lui filer un masque et une attestation pour qu'il puisse sortir de chez lui, une vraie fausse vignette critair pour qu'il puisse pénétrer dans la zone interdite et combattre Caisseman le fourbe, ...)

30-03-2021 07:25 
tom4

pas mal pas mal.
j'imagine assez bien en fait


tom4

30-03-2021 08:07 
pretexte

On n'est pas en plein dedans????

30-03-2021 09:34 
Kikilltout

Alors là, bravo !
C'est une kronik de haut vol ! Mélanger l'univers Marvel et les JDR avec une écriture si percutante et fluide. C'est à mon gout la meilleure chronique jusqu'ici.
Merci, j'en rigole tout seul devant mon écran :)

30-03-2021 11:45 
Nounours48

et Leguman, injustement oublié ?

aa2dd8dcb8066568a960b0f6296643fd.jpg

30-03-2021 15:21 
lokri

et pietonman qui vie au travers de l'écran de son tel qui lui accorde l'immunité totale

30-03-2021 17:51 
Bee Loo

imagine un Neil Armstrong qui se serait cantonné à l'aquariophilie au lieu de se visser un bocal sur la tête : LOL

01-04-2021 11:23 
CLEW

et que deviennent Camionman et Camionwoman ?

01-04-2021 11:33 
philfj

Mince, tu connais Vogler ... Moi, je dis château !!

01-04-2021 14:18 
Guepard92

pour les parisiens n'oublions pas trottinette boy et Hidalgo-no-go dont le superpouvoir est de t'arrêter à un feu tous les 10m.

01-04-2021 14:55 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Mutuelle