Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire constructeur : Bridgestone

Le manufacturier constructeur à ses heures

Histoire constructeur : BridgestoneSi le nom de Bridgestone est aujourd’hui devenu une référence mondiale sur le marché du pneumatique, beaucoup ignorent que le célèbre manufacturier s’est également essayé à la construction automobile et motocycliste.

Bridgestone BS-50 (photo : DR)D’abord spécialisée dans la fabrication de semelles en caoutchouc, la société Bridgestone s’oriente vers le pneumatique dans les années 30. A l’issue de la Seconde Guerre mondiale, elle se lance également dans la conception de bicyclettes.

Très vite, les cycles Bridgestone se retrouvent affublés de moteurs et en 1958 est présentée la BS Champion munie d’un petit moteur 50 cm3. Elle sert de base à la BS-50 Homer avant que la marque ne crée une nouvelle gamme constituée de machines deux-temps dont la BS-90 puis la BS-175 et enfin la BS-350 qui monte en puissance avec une motorisation de 350 cm3.

Petits succès en compétition et disparition

Les deux-roues Bridgestone remportent un certain succès dans leur pays d’origine et parviennent même à décrocher quelques victoires en compétition tout-terrain et en vitesse. Sur les circuits, c’est surtout la EJR-1 qui s’illustre puis la EJR-2.
Cependant, la firme abandonne le monde de la compétition en 1966 et finit par délaisser sa branche motocyclettes au profit de son activité de manufacturier. Une décision qui doit certainement à la montée en puissance des autres grandes marques Japonaises dont les machines sont alors équipées de gommes Bridgestone.

Plus d'infos sur Bridgestone