Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Equipements de protection : les comportements des motards et scootéristes

1 usager sur 2 ne s'équipe pas de blouson, bottes ou pantalon de protection

Le comportement des scootéristes pointé du doigt

Equipements du pilote : les comportements des motards et scootéristes - Photo : PiaggioAlors que les chiffres de la sécurité routière annoncent une nette amélioration de la mortalité sur les routes de France pour les conducteurs de deux-roues motorisés, Gema Prévention et Assureurs Prévention se sont penchés sur les comportements d'utilisation des équipements de ces usagers vulnérables. Et le moins que l'on puisse dire c'est que les conducteurs de deux et trois-roues motorisés ne sont pas forcément les meilleurs élèves en matière de sécurité routière.

La carrosserie du conducteur de deux et trois-roues motorisés, c'est son équipement.

Patrick Jacquot, Président du Gema Prévention mais également PDG de la Mutuelle des Motards et Président de la commission deux-roues du CNSR ouvre le bal et nous présente les résultats d'une enquête menée par OpinionWay sur l'équipement des motards et scootéristes auprès d'un échantillon représentatif de 881 conducteurs de 15 ans et plus issus de toute la France.

Les scootéristes mauvais élèves

Particulièrement vulnérables sur la route, les conducteurs de deux-roues ne peuvent souvent compter sur leur équipement pour éviter le pire. Pourtant, ils sont encore une grande majorité à négliger le rôle de ces équipements de protection. Pour exemple, ils sont 46% à ne pas toujours mettre un blouson, 40% à ne pas toujours porter des gants lorsqu'ils conduisent. 30% à ne pas porter systématiquement un pantalon et plus étonnant encore l'étude révèle que 11% d'entre eux ne portent pas toujours un casque lors de leurs déplacements.

Equipements de protection : les comportements des motards et scootéristes

De manière générale, on remarque que ce sont les scootéristes qui négligent le plus les équipements de sécurité. Un constat qui s'explique en partie par le manque de pédagogie relative à ces équipements lors de la formation à la conduite du BSR.

Les femmes et les séniors les plus mal lotis

Toutefois, porter un équipement ce n'est pas forcément porter un équipement adapté. Là encore, les conducteurs de deux et trois-roues motorisés font preuve de négligence puisqu'ils sont 75% à ne pas porter un pantalon conçu spécialement pour la pratique du deux-roues motorisés. De la même façon, ils sont 51% à ne pas disposer d'un blouson adapté à la conduite et 50% à porter rarement voire jamais de chaussures renforcées et montantes.

Equipements de protection : les comportements des motards et scootéristes

Si diverses études ont démontré que les femmes se montraient plus respectueuses de réglementations et prudentes au guidon, il faut savoir que ce sont elles qui sont le moins bien équipées. Elles par exemple 79% à ne pas porter de pantalon conçu pour la conduite d'un deux-roues. Les plus de 60 ans sont eux aussi pointés du doigt puisqu'ils sont également 79% à ne pas disposer d'un pantalon spécifiquement dédié à la pratique du deux-roues.

Là encore, on peut trouver de multiples explications à ces résultats. Les femmes étant minoritaires au guidon, elles connaissent bien souvent de grandes difficultés pour trouver des équipements adaptés à leurs besoins. Du côté des séniors, ce sont les habitudes de conduite accumulées au fil des années et le manque d'informations qui font défaut.

Les conducteurs préfèrent d'autres équipements

Certains omettent de porter un casque mais n'oublient jamais d'emporter avec eux leur téléphone portable. 15% des personnes interrogées ont avoué avoir déjà téléphoné ou consulté leur téléphone tout en conduisant. Cette pratique est particulièrement présente chez les moins de 25 ans et en Ile-de-France.
Parallèlement, ils sont 30% à avoir indiqué qu'il leur était déjà arrivé d'écouter de la musique au guidon.

L'été de tous les dangers

Avec l'été les machines sortent du garage mais les réflexes de sécurité restent pour leur part au fond de la valise. En effet, en période estivale les pratiques à risques augmentent considérablement et il n'est pas rare de voir un conducteur de deux ou trois-roues motorisés arpenter le bitume en T-Shirt ou en tongs. D'ailleurs, ils sont 57% à avoir déjà porté un T-shirt en été au guidon, 47% à avoir eu les jambes découvertes, 31% ont déjà conduit avec des chaussures ouvertes et 11% avouent avoir délaissé le casque.
Une fois encore, ce sont les scootéristes et les jeunes qui se montrent les plus imprudents.

Equipements de protection : les comportements des motards et scootéristes

La longueur du trajet peut elle aussi influer sur les comportements puisque l'on remarque que 58% des conducteurs s'équipent moins bien pour des trajets courts. Il faut néanmoins garder en tête que les risques restent présents quelle que soit la longueur du trajet.

Des passagers encore moins protégés

Lorsque l'on se penche sur le taux d'équipement des passagers, on constate que ces derniers négligent plus encore leur protection. Seuls 68% d'entre eux portent systématiquement un casque intégral, 47% un pantalon, 44% un blouson et 36% des gants. De manière générale, les conducteurs minimisent les risques encourus par leurs passagers et plus particulièrement les scootéristes.

Equipements de protection : les comportements des motards et scootéristes

D'ailleurs, malgré ces pratiques à risques et cet équipement insuffisant, 72% des conducteurs se sentent en sécurité sur leur véhicule. Un sentiment qui pousse les conducteurs à adopter des comportements plus risqués et à délaisser les équipements de sécurité parfois obligatoires.

Si on les interroge sur les pistes pour améliorer cette impression de sécurité, 76% estiment que la priorité est d'améliorer la chaussée ou la signalisation. 62% estiment qu'il est prioritaire que les constructeurs perfectionnent les équipements liés à la sécurité sur les deux-roues, soit 16 points de plus que ceux qui pensent qu'ils doivent eux-mêmes mieux s'équiper (46%).
La moitié des conducteurs seulement estiment qu'il leur faut améliorer avant tout leur comportement.

Les freins au port d'équipements

Pourtant, même si certains dispositifs devenaient obligatoires, le port à 100% ne serait pas atteint. En cas d'obligation, 77% des conducteurs consentiraient à porter un blouson et des gants, 75% un pantalon et 53% seulement un dispositif airbag.
Les conducteurs ne portent pas certains équipements pour d'autres raisons comme l'inconfort, l'inutilité ou encore le coût. Le casque intégral, le blouson, les gants, les chaussures et le pantalon sont jugés inconfortables. Le gilet fluo est pour sa part jugé inesthétique et inutile. Quant au dispositif airbag il est jugé avant tout trop coûteux.

Equipements de protection : les comportements des motards et scootéristes

Plus d'infos sur les équipements

Plus d'infos sur les casques

Plus d'infos sur les équipements de protection