Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire marque : Öhlins

Les amortisseurs jaunes suédois

Une success story de plus de trente ans

Histoire marque : ÖhlinsPilote de motocross assez doué mais ayant du mal à rencontrer le succès en compétition, le Suédois Kenth Öhlin choisit de délaisser quelque peu les courses motos pour fonder sa propre société en 1976. Tiercé gagnant pour Öhlin qui met alors au point des lignes d’échappement ainsi que des amortisseurs destinés aux deux-roues motorisés.
Parallèlement, Öhlin assure également les fonctions de détaillant pour motos et cyclomoteurs mais bientôt le développement de la société est tel que le Suédois doit se résoudre à choisir une orientation unique pour sa société.

Finalement, il décide de mettre fin à ses activités de détaillant pour ne plus se consacrer qu’à la production d’amortisseurs. Choix gagnant une fois de plus puisque les amortisseurs Öhlins se font bien vite une solide réputation en venant notamment équiper des machines de compétition. C’est en 1978 que les produits suédois remportent leur premier titre de champion du monde grâce au pilote russe Gennady Moiseev au guidon d’une KTM 250cc en discipline motocross.

Une stratégie de sponsoring risquée

Histoire marque : ÖhlinsL’année qui suit, c’est Håkan Carlqvist, un ami et rival de course de Kenth, qui offre un nouveau sacre mondial à la marque Öhlins. Dans sa démarche de sponsoring de pilotes, Kenth Öhlin inaugure une stratégie risquée vis-à-vis de ses concurrents. Le fabricant d’amortisseurs décide en effet de faire monnayer ses pièces et son service de sponsoring aux coureurs alors qu’une majorité des marques concurrentes offre gracieusement pièces et accessoires aux compétiteurs.
Pourtant, le succès est bien là et ne se dément pas.

Succès en compétitions motos et autos

Parallèlement, les amortisseurs suédois, essentiellement utilisés en compétition motocross, commencent à se faire connaître dans le milieu des courses de vitesse. Ainsi, au cours de la saison 1984, Eddie Lawson s’offre la victoire en catégorie 500cm3 au guidon d’une Yamaha munie d’amortisseurs Öhlins.
Trois ans plus tard, en 1987, Kenth Öhlin cède 50% de sa société au constructeur Yamaha avec qui elle entame une fructueuse collaboration.

Après le succès rencontré dans le milieu motard, la marque choisit de se lancer dans le segment automobile. Une fois de plus, les produits suédois ne tardent pas à faire mouche notamment au travers de la victoire de Nigel Mansell dans le Championnat CART. En 2003, la Volvo S60R est équipée d’origine d’amortisseurs Öhlins CES, mis au point en collaboration avec Tenneco Automotives à partir de 1998.

200 sacres mondiaux en sports mécaniques

Histoire marque : Öhlins

Au cours de l’année 2007, en l’espace de plus de trente ans d’histoire, Öhlins peut se targuer de pas moins de 200 titres de champion du monde en sports mécaniques. Cette même année, Kenth Öhlin rachète plus de 95% des parts de son entreprise tandis que les 5% restants demeurent entre les mains de Yamaha.
Chaque année, la société investit 16% de son chiffre d’affaires, soit environ 50 millions de couronnes suédoises (5,6 millions d'euros), dans le développement de nouveaux produits afin de rester leader sur le marché.

Plus d'infos sur Öhlins