Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire marque : Spidi

Des gants motos aux sacres mondiaux

Histoire marque : SpidiItalienne d’origine, la marque Spidi fait son apparition en 1977 sous l’impulsion de Renato Dalla Grana dont l’ambition première est de produire des gants moto. A peine deux ans plus tard, les produits Spidi connaissent leur premier grand succès en championnat du monde 500cc avec le pilote Kenny Roberts. L’occasion pour la marque italienne de gagner en visibilité.
L’année suivante, la firme poursuit son développement et lance la première campagne de presse au niveau international. Une stratégie qui s’avère payante puisque Spidi devient leader du marché des gants moto en Italie dès 1982 avant de commencer ses premières exportations à l’international en 1984.

Les premiers équipements motards

Histoire marque : SpidiEn 1989, la marque choisit d’élargir son offre produit et se lance dans la production d’équipements motards. Cinq années plus tard, en 1994, elle met au point sa première combinaison et lance parallèlement son blouson Perfetto qui devient l’une des meilleures ventes de la marque pendant près de dix ans.
L’année qui suit, Spidi développe la membrane H2OUT avec le concours des industries Toray. En cette même année 1995, la firme italienne déploie sa stratégie commerciale shop-in-shop avec de premiers « corners » entièrement consacrés aux produits de la marques dans les villes de Milan et Rome.

En 1996, les vêtements Spidi se dotent de protections aux normes CE. L’année suivante, les produits connaissent un second beau succès en compétition grâce aux talents de John Kocinski, l’un des premiers pilotes de la marque, qui remporte le Mondial Superbike.
L’année 1998 est pour sa part marquée par le lancement sur le marché du premier gant en carbone tandis que la firme dévoile son blouson touring Ergo 365. L’année suivante, le fabricant propose la première veste moto dotée d’un airbag avec le modèle DPS02.

Moisson de titres mondiaux

En 2000, Spidi écope d’une seconde victoire au Mondial Superbike avec Colin Edwards et lance la marque XPD spécialisée dans les bottes de course et touring. Un an plus tard, la gamme de vêtements de protection s’étoffe avec l’arrivée des jeans Keramide.
2002 est l’année des grands succès côté compétition avec Marco Melandri qui rafle le titre en catégorie 250 , Colin Edwards qui renoue avec le sacre en WSBK et Fabien Foret qui décroche le titre mondial Supersport.

Histoire marque : SpidiDeux ans après, le succès est de nouveau au rendez-vous puisque Sete Gibernau devient vice-champion de MotoGP et teste pour la marque italienne le nouveau système AIS destiné à réfrigérer le pilote en course au Qatar. En 2005, c’est Sebastien Charpentier qui permet à Spidi d’étoffer son palmarès avec un sacre mondial en Supersport.

Arrivée du système Hydroback

Au cours de l’année 2006, les combinaisons Spidi se dotent du système Hydroback permettant d’intégrer une poche à eau directement dans la bosse aérodynamique. Deux ans plus tard, la marque introduit son projet « haute visibilité » Safety Lamp au sein de sa collection. En 2009, la société monte une fois de plus sur la plus haute marche du podium en Supersport grâce à Cal Crutchlow alors que Leon Camier sort vainqueur du championnat British Superbike.

En 2010, la combinaison T-2, le blouson Venture et le gilet Neck DPS inaugurent le système Airbag DPS.

Depuis, la marque poursuit son expansion à travers le monde en étant présente dans les plus grandes compétitions mondiales et en présentant régulièrement de nouveaux produits et de nouvelles innovations en termes d'équipements motards.

Plus d'infos sur Spidi