english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Pilote de légende : Freddie Spencer

Trois titres de champion du monde

Un doublé historique en 1985, champion du monde en 500 et 250cc

Pilote de légende : Freddie SpencerFrederick Burdette Spencer Junior dit Freddie Spencer voit le jour en décembre 1961 à Shreveport en Louisiane. Très tôt, son père et ses frères l’initie à la pratique de la moto qui devient bientôt une véritable vocation pour lui. Spencer apprend vite à maîtriser les rudiments du pilotage d’un deux-roues et se lance dans la compétition en catégorie 125 alors qu’il n’a que 11 ans. Il devient professionnel quelques années plus tard et obtient ses premiers succès. Engagé en championnats 250, 750 et Superbike, Freddie Spencer ne tarde pas à se faire remarquer par Honda USA pour sa rigueur, son style et son potentiel. Aux débuts des années 80, il enfourche les gros quatre temps du HRC pour silloner les circuits américains mais aussi européens. Au guidon de la 500 RS pui de la NS 3-cylindres, il décroche en 1982 deux victoires au Championnat du monde mais des problèmes mécaniques le freinent dans sa course au podium mais termine néanmoins sur une belle troisième place. Sa première victoire en Grand Prix décroché à Spa-Francorchamps en 1982 fait de lui le plus jeune champion de la discipline, un record qui tiendra 31 ans jusqu'à la victoire de Marc Marquez à Austin en 2013.

Fast Freddie

Freddie Spencer remporte son premier GP à Spa-Francorchamps en 1982L’année suivante, il parvient à se hisser à la première place à six reprises et décroche son premier titre de champion du monde devant Kenny Roberts. Lors de la saison 1984, Spencer est quelque peu déboussolé par le développement du nouveau V4 Honda et finit quatrième au championnat du monde en 500cc.
Toutefois, en 1985, Spencer marque l’histoire du sport moto en remportant deux titres de champion, l’un en 250 et le second en 500. Un sommet dans sa carrière qu’il ne parviendra dès lors plus à atteindre. Celui que l’on surnomme Fast Freddie ou encore E.T l’extraterrestre semble en effet s’être brûlé les ailes dans sa soif de victoires et dès l’année suivante, il est contraint de se retirer du championnat en raison d’une blessure aux avant-bras malgré son avance confortable sur son adversaire Wayne Gardner. C’est la fin d’un règne légendaire.

Come-back et désillusion

Freddie Spencer aux Freddie Spencer présent aux 200 Miglia di Imola RevivalIl tente de revenir sur le devant de la scène en 1987 mais ne retrouve plus la fougue d’antan et termine vingtième du championnat. Absent du championnat en 1988, il tente un retour sous les couleurs Yamaha en 1989 et termine seizième.
Après s’être tenu écarté de la compétition durant quatre années, il accepte finalement de revenir une dernière fois sur les circuits avec le Team Yamaha Motor France. Une fois de plus, le succès n’est pas au rendez-vous avec une 37ème place au championnat.

Retiré définitivement de la compétition, Freddie Spencer ne délaisse pour autant pas sa passion et crée sa propre école de pilotage à Las Vegas, aujourd’hui fermée. Il participe en outre activement à diverses manifestations motos à travers le monde.

Palmarès de Freddie Spencer en Grand Prix

SaisonCatégorieCourses1erPodiumMotoClassement
1993 500cc 3 0 0 Yamaha 37
1989 500cc 10 0 0 Yamaha 16
1987 500cc 4 0 0 Honda 20
1986 500cc 2 0 0 Honda
1985 500cc 11 7 10 Honda 1
1985 250cc 10 7 8 Honda 1
1984 500cc 7 5 6 Honda 4
1983 500cc 12 6 10 Honda 1
1982 500cc 11 2 5 Honda 3
1981 500cc 1 0 0 Honda
1980 500cc 1 0 0 Yamaha

Plus d'infos sur Freddie Spencer