english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Pilote de légende : Johnny Cecotto

Champion du monde 350 en 1975

Le talent à deux et quatre roues

Pilote de légende : Johnny Cecotto (photo : DR)Né à Caracas au Vénézuela en janvier 1956, Alberto Cecotto, que l’on nomme plus volontiers Johnny Cecotto, est ce qu’on peut appeler une graine de star. Fils d’un ancien champion national de vitesse, il reçoit de la part de son père une Honda 750 alors qu’il n’a que quinze ans. L’année 1972 marque sa première participation à des courses moto au guidon d’une 750 Kawasaki offerte par son père. L’année qui suit, l’importateur Yamaha pour le Vénézuela lui prête quelques machines sportives, toujours grâce à son père et il devient dès 1974 champion du Vénézuela et d’Amérique latine en remportant la victoire sur les dix-huit courses auxquelles il participe. Un talent hors du commun venait de naître et allait alors faire son entrée dans la cour des grands.

Le premier championnat du monde

Ainsi, au cours de l’année 1975, Johnny Cecotto s’élance pour son premier championnat du monde en catégorie 250 et 350 sur des Yamaha prêtées par l’importateur vénézuélien. Véritable phénomène sur la piste, Cecotto attire tous les regards. Le jeune prodige de 19 ans s’octroie déjà quatre insolentes victoires en 350. Dans le monde moto on entend déjà sonner la fin d’Agostini qui est relégué à la seconde place tandis que Cecotto se voit sacré champion du monde 350. Le Vénézuélien vient d’entrer dans la légende du sport motocycliste en étant le plus jeune pilote titré dans la catégorie.
Pourtant, si sa première saison en 350 est éblouissante, celle qu’il mène en 250 reste plus anecdotique. Pointant tout de même sur une belle cinquième place du championnat, Cecotto a de quoi faire trembler les plus grands du Continental Circus.

Vice-champion du monde 350

Pilote de légende : Johnny Cecotto (photo : Yamaha)La saison 1976 semble confirmer son potentiel. Cecotto débute l’année par une victoire à Daytona devant Kenny Roberts et sort victorieux de la compétition « Moto Journal » 200 face à Steve Baker et Yvon Duhamel. Engagé en 350 et 500 pour le championnat du monde, il abandonne rapidement la catégorie 500 où il juge sa moto trop peu performante. Le Vénézuélien se consacre alors exclusivement à la catégorie 350 où il termine sur un titre de vice-champion du monde.
La saison 1977 s’avère moins fructueuse pour Cecotto qui, blessé à Salzbourg, ne peut participer à l’ensemble des courses figurant au calendrier. Le Vénézuélien termine sur une neuvième place en 350 et quatrième en 500.

En 1978, Johnny Cecotto s’octroie une victoire au championnat Formule 750 au guidon de sa Yamaha YZR 750 OW31. Du côté du championnat du monde, il revient peu à peu truster les premières places en catégorie 500 pour finalement terminer à la troisième position.
En 1979, le cœur n’y est plus et Cecotto est relégué à la vingtième place.

Retraite sur quatre roues

Pilote de légende : Johnny Cecotto (photo : DR)Pour la saison 1980, Cecotto renoue peu à peu avec la victoire. Victorieux lors du premier GP 350 en Italie, il se classe second en France mais les déceptions s’enchainent au cours des Grands Prix qui suivent. Il manque de peu de monter sur le podium final et se contente d’une quatrième place en 350 et d’une septième en 500.

En 1981, Johnny Cecotto abandonne le monde de la compétition du deux-roues motorisés pour l’univers automobile. Aussi talentueux au guidon d’une Superbike qu’au volant d’une Formule 1, il se retrouve à courir auprès du grand Ayrton Senna. Malheureusement, un grave accident met fin à sa carrière en F1. Cecotto ne délaisse pas pour autant la compétition automobile dans laquelle il décroche plusieurs titres.

Palmarès en Grand Prix

SaisonCatégorieCoursesVictoiresPodiumsMotoClassement
1980 500cc 7 0 0 Yamaha 7
1980 350cc 3 1 3 Yamaha 4
1979 500cc 5 0 0 Yamaha 20
1978 500cc 10 1 4 Yamaha 3
1977 500cc 4 2 3 Yamaha 4
1977 350cc 2 2 2 Yamaha 9
1976 500cc 1 0 1 Yamaha 19
1976 350cc 6 2 4 Yamaha 2
1975 350cc 6 4 5 Yamaha 1
1975 250cc 4 2 4 Yamaha 4

Plus d'infos sur Johnny Cecotto