english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Histoire pilote : Philippe Monneret

Vainqueur des 24H du Mans en 1991, vice-champion du monde d'endurance en 1994

L'héritier mécanique

Histoire pilote : Philippe MonneretDès sa naissance le 23 juillet 1958, Philippe Monneret sent couler la passion motocycliste dans son sang. Issu d’une famille de motards aguerris, il baigne toute son enfance dans le bain bouillonnant de la compétition moto. Et pour cause, son père n’est autre que le fameux « jojo la moto », autrement dit le grand Georges Monneret connu pour ses 499 victoires en courses et près de 200 records. Il a en outre pour demi-frère Pierre Monneret, premier Français à avoir remporté un Grand Prix en catégorie 500 en 1954.

La passion de la course coule dans les veines de Philippe Monneret qui fait son apprentissage du pilotage moto auprès de son père en participant à quelques-uns de ses records. A peine âgé de 13 ans, il établit lui-même un record en compagnie de son père en parcourant 1.256 km sur un cyclomoteur Peugeot en seulement 24 heures. En 1972, Philippe Monneret remporte la course des champions du guidon Shell.

Palmarès en endurance

Histoire pilote : Philippe MonneretQuatre ans plus tard, il prend part au championnat de France de vitesse 125 national et décroche une victoire à Nogaro. Il poursuit sa carrière dans le championnat durant trois années avant de s’essayer aux épreuves d’endurance et de rallyes raid. Là encore, Philippe Monneret réalise de belles performances mais il décide de revenir à ses premières amours, la vitesse. Il revient néanmoins quelques temps plus tard vers le milieu de l’endurance en prenant le départ du mythique Bol d’Or ainsi que des 24 Heures du Mans où il termine aux quatrième et sixième rangs.

Après des débuts plus que réussis en endurance, il choisit de s’engager au championnat du Monde d’endurance. Un choix judicieux puisqu’en 1991 il remporte les 24 Heures du Mans avec une Yamaha aux côtés de Bruno Bonhuil et Rachel Nicotte.
Entre 1992 et 1993, Philippe Monneret accumule les podiums et en 1994 il devient vice-champion du monde d’endurance. Parallèlement, il court en championnat du monde de vitesse en 500cm3 mais doit se contenter d’une quinzième place au classement final.

Moniteur et compétiteur

Histoire pilote : Philippe MonneretEn dehors des pistes, Philippe Monneret met à profit ses qualités de pilotes en ouvrant plusieurs centres d’auto et de moto-écoles. Devenu moniteur réputé, il reprend le guidon régulièrement pour courir à la Harley Cup ainsi que de la XJR Cup qu’il remporte en 1996.
En 1999, il revient en championnat de France de vitesse 250 où il parvient à monter à plusieurs reprises sur le podium.
Il finit néanmoins par abandonner la compétition pour se consacrer à ses nouvelles activités de gérant de centres de formation à la conduite et de consultant pour Eurosport.

Mais l’appel de l’asphalte est plus fort que tout et en 2002, Philippe Monneret revient en piste avec Christian Haquin et Bernard Buzin pour finir quatrième aux 24 Heures de Spa. Depuis, il se consacre à ses centres de formations et a longtemps occupé le rôle de commentateur sportif sur les Grands Prix pour Eurosport.

Plus d'infos sur Philippe Monneret

Suzuki