Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Essai chaussures Alpinestars Jethro Drystar

Une membrane étanche garantit des roulages agréables sous la pluie !

Disponible dans des tailles allant de 38 à 47, 2 coloris, environ 160 euros

Discrète et légèrement sportive dans son apparence, la chaussure Alpinestars Jethro Drystar se situe à mi-chemin entre la basket et la chaussure montante et robuste. Elle existe en marron avec semelles blanches, ou, comme dans le cas de notre paire à l'essai, intégralement noire. Cela constitue son premier point fort : elle est passe-partout et portable dans un large éventail de circonstances.

Second atout : l'étanchéité. Si elle est avérée, cela renforce encore la polyvalence de ces chaussures et leur utilisation devient encore plus évidente.

Voici donc le bilan d'une utilisation intensive après plusieurs mois d'essai, tant lors des trajets quotidiens pour venir à la rédaction du Repaire que lors d'essais. Elles ont aussi été utilisées pour un trip estival dans les massifs du Vercors et de la Chartreuse, ce qui représente, au final, plusieurs milliers de kilomètres d'essai.

Essai des chaussures Alpinestars Jethro Drystar

Découverte

Solides et bien construites : c'est le sentiment que donne le premier examen de ces Alpinestars Jethro Drystar. Certes, tout en noir, ça manque un peu de fantaisie, mais le cuir est doux au toucher et la semelle est à la fois souple, épaisse et résistante. On remarque tout de suite les petites attentions : la couche supplémentaire de cuir pleine fleur au niveau du sélecteur, la bande supplémentaire de caoutchouc, façon slider, sur l'avant et les côtés de la pointe du pied.

Ceux-ci se révèlent efficaces : en ayant léché le bitume quelques fois de la pointe du pied en courbe, pas de traces d'usure majeures sont à déplorer. Tant mieux, car certaines chaussures pourtant estampillées "moto" fondent comme neige au soleil dans ces circonstances.

Le zip à l'intérieur du pied se révèle pratique pour l'enfilage

Ce n'est tout : les Alpinestars Jethro Drystar multiplient les aspects pratiques : ainsi, une fermeture éclair sur l'intérieur de la chaussure facilite l'enfilage, tandis que les longs lacets peuvent ensuite se coincer à l'intérieur d'une boucle placée en haut à droite.

Quasiment un sans-faute

Bon, on ne va pas tourner autour du pot pendant mille ans : ces chaussures sont une réussite. Tout simplement parce qu'elles sont évidentes et se font oublier, ce qui est finalement ce que l'on demande à une paire de chaussures. C'est simple : on les enfile et puis on les oublie et puis on en fait son choix préférentiel le matin au moment de prendre son équipement de moto.

Les baskets moto Alpinestars Jethro Drystar

Les Alpinestars Jethro Drystar ont cette polyvalence appréciable : elles offrent un bon feeling pour les commandes au pied de la moto ; leur semelle antidérapante ajoute une réelle sécurité lorsque l'on s'arrête à un péage ou une station service sous la pluie et surtout, une fois descendu de la moto, elles sont suffisamment confortables pour pouvoir déambuler en ville ou visiter une abbaye chartreuse sans problème. La membrane étanche a en plus le mérite de ne pas les rendre trop chaudes à l'intérieur.

L'étanchéité a été vérifiée lors de quelques orages : rien à dire, ça ne mouille pas ! Cela dit, leur hauteur limitée, un peu au-dessus du tendon d'Achille, demande d'avoir un pantalon de pluie avec des élastiques qui passent sous la semelle pour garantir cette étanchéité.

Essai des Alpinestars Jethro avec la Honda CRF250 Rally

On apprécie aussi l'enfilage, aisé au point que la fermeture éclair, finalement, n'est pas si nécessaire que cela tandis que, effectivement, les lacets sont assez longs, mais les coincer dans la boucle prévue à cet effet n'est jamais devenu un réflexe pour moi. Par contre, une bande réfléchissante (même traitée en dark) au niveau de la semelle ajouterait un peu plus de sécurité, mais on pinaille.

Autre aspect pratique : la petite boucle pour coincer les lacets

Bref, que dire de plus si ce n'est que ce sont des chaussures efficaces, confortables, bien construites et sans histoires ?

Points forts

  • Souplesse
  • Confort
  • Étanchéité
  • Polyvalence
  • Présence de demi-tailles (40,5, 45,5)
  • Existe aussi en version non étanche

Points faibles

  • Pas de bandes réfléchissantes

Conditions d’essais

  • Itinéraire : porté au quotidien, lors d'essais et des vacances en Z1000R ; plusieurs mois d'utilisation quotidienne

Caractéristiques chaussures Alpinestars Jethro Drystar

  • Baskets étanches fabriquées cuir pleine fleur
  • Membrane Drystar, étanche et respirante
  • Protection latérale de la cheville en TPU double densité, stratifiée
  • Protection de sélecteur en cuir et slider
  • Rembourrage en mousse sur le bord, la languette et la zone du sélecteur
  • Fermeture et ajustement par des lacets
  • Nouveau système de blocage des lacets grâce à une sangle dotée d'un bouton pression placé sur le côté extérieur
  • Semelle extérieure fabriquée en mélange de caoutchouc vulcanisé anti-dérapante
  • Homologuées CE catégorie 2, conformément à la directive EU 89/686/ECC
  • Prix : vu à 148,75 euros chez Dafy