Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai Honda Crossrunner VFR800X

De la route à l’urbain par motosynthèse.

Le pouvoir des rêves, crédo de la firme Honda, lui inspire pour 2011, une machine atypique : le Crossrunner ou VFR800X. Cette moto doit répondre à une vision globale des besoins et attentes des motards actuels. Selon l’étude de la firme niponne, les utilisateurs seraient sensibles à l’apparence des trails mais apprécieraient peu suspensions à grand débattement, selles hautes et pneumatiques mixtes... L’ambiguïté est de taille. Rien n’est plus difficile que de vouloir plaire à tout le monde tout en séduisant chacun. La marque ailée va devoir faire preuve d’une maîtrise de haut vol pour réussir son désir d’universalité.

Honda Crossrunner

Découverte

La Crossrunner adopte un design particulier : un large carénage enveloppe le moteur. Tendues, les lignes se rejoignent en bec de canard sous l’optique avant. Ce style fait effectivement penser à nombre de machines ayant velléités à sortir des routes... d’autant plus du fait d’un guidon et réservoir haut perché. L’arrière parait, comparativement, très fin. Extrêmement travaillé, les flancs bénéficient d’un habillage dit multi-couche. Cette surface complexe est conçue pour limiter au maximum les flux d’air et optimiser la stabilité de la machine à vitesse moyenne et élevée.

Honda Crossrunner

Pour réaliser son concept de moto polyvalente, Honda s’appuie sur la partie cycle et motorisation de la VFR 800 ABS-CBS. Le cadre double poutre en aluminium enserre une nouvelle évolution du V4 à technologie VTEC. Cette technologie fait appel à l’original système de distribution variable, optimisant les périodes d’ouverture et de fermeture des soupapes. Pour ce modèle, en dessous de 6.500 tours, 2 soupapes par cylindre sont utilisées; au-delà, l’ensemble des 16 soupapes s’activent.

Honda Crossrunner

Tout comme le bloc moteur, les suspensions sont également empruntées à la GT-sport de 800 cm3. On retrouve donc à l’avant une fourche hydraulique à cartouche de 43 mm de diamètre, réglable en précharge. Le système arrière est de type Pro-Link avec monoamortisseur HMAS ajustable en précontrainte (7 positions) et détente. Un équipement assez conventionnel... au contraire du toujours appréciable mono-bras oscillant arrière et du freinage combiné Honda. Deux étriers à 3 pistons à l’avant et un étrier double-pistons à l’arrière fonctionnent en coeur et sans blocage grâce à l’ABS.

On note la disposition latérale des radiateurs, rappelant un peu la XL 1000 Varadero. L’échappement est de type 4 en 1 se prolongeant dans un unique silencieux anguleux.

Honda Crossrunner

L’ensemble est plutôt élégant, suit des codes visuels très japonais, mais fait véritablement appel à plusieurs mondes : celui des routières pour le carénage, des trails pour la face avant et l’impression de hauteur.

En selle

Car ce n’est qu’un effet visuel. L’assise culmine à seulement 816 mm, proche des valeurs de celles d’un roadster. Un pilote d’1 m 75 pourra facilement poser la plante des pieds au sol. Surélevant à peine le passager, la selle presque plate est constituée d’une seule pièce. Sous celle-ci, l’espace de rangement est chiche mais donne un accès facile à la batterie et au bocal de frein arrière.

Honda Crossrunner

Particulièrement moelleuse, sans arrêtes gênantes, l’assise confortable se révèle peu évidente à remonter. Les longues et flexibles pattes filant sur le réservoir doivent se fixer sur celui-ci. Tout en plaçant dans le même temps le reste de la vaste selle... un geste à répéter.

L’accompagnant est gratifié de poignées de maintient larges mais anguleuses. Désagréables pour les mains à la longue en agglomération. La flexion de jambes est mesurée malgré des repose-pieds reculés laissant le buste en position droite. Le pilote semble aux commandes d’un trail. Les mains tombent naturellement sur un guidon large, composé de tubes gainés de plastique. Ceux-ci filent loin dans le puits de fourche du carénage, vers la colonne de direction, révélant quelques fils électriques... Cette profondeur inattendue rappelle la base sportivo-GT utilisée et la nécessaire hauteur de l’habillage.

Honda Crossrunner

Avantage, le bloc compteur est près des yeux. Et heureusement, car l’ensemble étroit à affichage LCD est sujet aux reflets. S’y regroupent tachymètre, compte-tours, jauge d’essence, température moteur, horloge et successivement, double trip, totaliseur, consommation moyenne. On retrouve également les témoins classiques autour de cette fenêtre. Un petit saute-vent protège le tout.

Honda Crossrunner

Les commodos sont inversés à gauche : on commence par klaxonner au lieu d’actionner les clignotants. On prend finalement vite l’habitude. Initiative intéressante pour les plus urbains, la large commande de warning est très judicieusement positionnée au-dessus du démarreur. Embrayage et commande de freins sont hydrauliques. Les miroirs sont exempts de vibrations et procurent un large champ de rétrovision. Tout aussi agréable, la béquille latérale se déploie aisément grâce à son ergot. La moto reste alors dans une position assez verticale.

Honda Crossrunner

La partie passager de l’assise, le dessin de ses poignées et celui de ses platines repose-pieds permet l’arrimage facile de colis, sacs…

En ville

La Crossrunner prend vie discrètement, avec, au ralenti, un son feutré et métallique peu enthousiasmant. Le V4 emporte l’équipage prestement et l’on sent d’emblée l’équilibre de la partie cycle. Les 240 kilos du concept Honda se font aussitôt oublier. La boite de vitesse précise et douce seconde parfaitement le moteur, coupleux et disponible. Effectivement optimisé en ce sens, le bloc d’origine VFR voit son injection et ses conduits d’admission modifiés.

Honda Crossrunner

Dominant du regard les autres véhicules, le pilote gère au mieux les aléas du trafic urbain. Le large et haut guidon donne une grande vivacité au moindre appui. La Cross’ peut aussi compter sur un rayon de braquage très correct, autorisant des demi-tours sans manœuvre.

Afin de bénéficier du meilleur agrément moteur, on évoluera plutôt sur le 4ème rapport en ville, conservant ainsi des relances dynamiques. Le quatre cylindres en V est plutôt souple mais 5ème et 6ème vitesse sont longues, faisant hoqueter le bloc sous 2.000 tours.

Conservant la fourche de sa cousine VFR, la nouvelle Honda plonge peu au freinage. Il est d’ailleurs étonnant de voir la colonne placée si bas sous le long guidon. Le freinage combiné permet toujours de freiner uniquement de l’arrière et d’actionner dans le même temps les étriers avant. Très agréable en ville, ce système CBS ABS ralentit très efficacement la machine.

Autoroute et voies rapides

La mécanique V4 est particulièrement alerte, dénuée d’inertie. La prise de tour est rapide et l’effet VTEC efficace mais tout à fait transparent. Ses détracteurs auront du mal à le dénigrer. Abandonnant sa bande son morose, le Crossrunner fait alors entendre la vraie mélodie de sa mécanique. Entre grondement et sifflement de turbine, le compte-tours cavale vers la zone rouge, à 12.000 révolutions minutes. A 130 km/h, le moteur ronronne à 5.500 tours en 6°. Les reprises sont alors bien douces tant que le cap du déclenchement du VTEC, à 6.500 tours, n’est pas atteint, soit 145 km/h.

Honda Crossrunner

Le travail apporté au développement du carénage (120 essais en soufflerie) est très sensible. Des pieds à la moitié du buste, on ne sent rien. La faible flexion des jambes est appréciable au long cours. En revanche, épaules et tête sont soumis au flux d’air. Les trajets autoroutiers rendront nécessaire la bulle haute optionnelle.

Honda Crossrunner

Départementales

En moto versatile, la Crossrunner se révèle plaisante sur le réseau secondaire. Afin de bénéficier de l’effet VTEC, on gardera la mécanique au dessus de 6.000 tours en évitant la 6ème vitesse. A défaut, il faut tomber un ou deux rapports pour doubler efficacement. Maintenu à bon rythme, le V4 enchante par sa disponibilité et ses envolées lyriques. L’absence de témoin de rapport engagé, regrettable, ainsi qu’une lecture moyenne du tableau de bord engagent à piloter à l’oreille. Un mal pour un bien, tant le vrombissement métallique régale l’oreille.

Honda Crossrunner

Epaulé par une partie cycle très rigide, presque sportive, cette Honda atypique permet de franches attaques. Efficaces sur bon revêtement, l’ensemble vous fera rendre la main sur routes plus dégradées. L’amortissement est certes bon mais ne fait pas dans l’excellence. L’hydraulique du ressort n’est, d’origine, pas assez fermée. La machine pompe alors gentiment, sans excès. Un peu dommage, tant le passage d’un angle à l’autre est vif, la garde au sol importante incitant à jouer et monter le rythme. Tout comme l’inattendue monte de pneumatiques Pirelli Scorpion Trail qui offre un grip irréprochable.

Le CBS offre alors des décélérations assez puissantes mais progressives, ainsi qu’une endurance correcte. Cependant, on sent le travail perfectible de la fourche qui amoindrit le ressenti lors des freinages soutenus. La direction tend également à se verrouiller légèrement à la prise des freins sur l’angle.

Partie-cycle

Efficace, agile, vive, la Crossrunner exploite à plein son excellent châssis. De meilleures suspensions auraient encore accru son agilité dans les enchaînements rapides et le plaisir de la piloter. Un pilotage moins sportif et plus conforme à la vocation de la machine tempère ces critiques.

Honda Crossrunner

Freinage

Aucun reproche à faire au système CBS ABS Honda. Gage de sécurité et d’agrément les freins, tant l’arrière que l’avant, sont dosables et efficaces.

Confort/Duo

L’amortissement, perfectible sur chaussée abîmée abordée à allure soutenue, est bien meilleur autrement. Ressort et fourche filtrent bien les défauts de la route au quotidien. Les compressions importantes étant gérées un peu plus sèchement. Ceci met en avant l’excellent confort des mousses de la selle. Après plus de 300 km, on apprécie cette banquette Pullman.

Honda Crossrunner

Le petit déflecteur de flux d’air montre vite ses limites, même en usage périurbain. La position de pilotage droite n’arrange pas les choses. Acceptable sur voies rapides, l’autoroute fatigue vite les cervicales. Le reste du corps est bien protégé du vent et des intempéries éventuelles par l’étonnant carénage, très stylé.

Bienvenue au passager. Hormis ses poignées de maintien, celui-ci dispose d’une assise agréable, horizontale et d’une position de jambe naturelle. Ses repose-pieds ne sont par contre pas gainés de caoutchouc comme ceux du pilote.

Consommation

Le grand réservoir de 21,5 litres autorise des étapes de près de 300 km, hors réserve, en conduite mixte. Plus précisément, l’ordinateur indique une consommation moyenne de 6,4 litres. Ce résultat très commun est sans doute lié au poids élevé de la Crossrunner.

Honda Crossrunner

Conclusion

La Crossrunner est une machine à la fois atypique mais finalement moins surprenante que prévue. Si le style est audacieux, son pilotage est plus commun. Habitué aux produits consensuels, la VFR800X ne déroge pas à la philosophie maison; mieux, elle en est un aboutissement.

Mêlant à la fois mécanique vigoureuse et usage raisonné cette nouveauté s’avère être une bonne monture pour des déplacements quotidiens. C’est d’ailleurs aux motards « commuters » que s’adresse ce concept. Cet anglicisme désignant les usagers passant, pour travailler, de la ville au périurbain tous les jours. Mais la nouveauté de la firme ailée pourra également séduire les déçus des trails, à l’identité trop typée. De même, elle pourrait attirer les pilotes de roadsters, fatigués de lutter contre le vent. Bien plus fun qu’une classique et tristounette Deauville, la Crossrunner sera une moto appréciable au quotidien comme en virées plus longues.

Reste plusieurs inconnues quant aux volumes de vente à respecter (800 Crossrunner prévues pour la France). Tout d‘abord, le choix d’une moto, souvent passionnel, s’accommode mal de diplomatie conceptuelle. Le design de la Crossrunner pourrait séduire mais sa polyvalence mesurée un peu moins. Autre point, la concurrence. Yamaha propose depuis longtemps une machine comparable. Haute, agile, mélange de trail et de routière, la TDM 900 ABS s’affiche à 9 999 €. Si les roadsters carénés n’offrent pas réellement le même agrément, en revanche, les Triumph Tiger 800 ABS (9 590 €) et BMW F 800 GS (10 965 € avec ABS), proposent des performances au moins comparables. Sans compter leur capacité à quitter l’asphalte.

La Honda, affichée à 10.999 €, compte sûrement sur l’originalité de son moteur V4, son monobras, sa partie cycle éprouvée et sa ligne élégante et efficace pour palier à ce tarif plus élevé. 50% innovante, 50 % conservatrice… 100% atypique.

Points forts

  • caractère et souplesse moteur
  • performances de la partie cycle
  • freinage combiné
  • esthétique forte
  • finitions

Points faibles

  • Suspensions perfectibles
  • Relance molle sur le dernier rapport à allure légale

disponible en noir, rouge, blanc

La fiche technique du Crossrunner

 

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre Honda Crossrunner 800? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance Honda Crossrunner 800 en 2mn avec SOLLY AZAR

Commentaires

yvanoé

Dans les points positifs vous avez noté "esthétique forte" : MDR ! Cette bécane , comme souvent chez Honda est une EXCELLENTE moto mais le design sera à coup sur ce qui empechera le succes commercial.

10-05-2011 17:13 
waboo

Oui... c'est ce que disais les détracteurs des BMW GS et de pas mal d'autres modèles de la gamme.

sourire

Le plus embétant, à mon sens, vient de la suspension qui auraient mérité un équipement plus efficace.
Avec un ensemble cadre/moteur/bras oscillant directement repris de la VFR, le tarif de 10 999 € justifierait au moins une fourche voire un amortisseur de qualité supérieure.

10-05-2011 17:27 
patricech

oui le tracteur GS est certes un succès mais en dehos du bec de canard, rien de comparable en terme de design et surtout, la GS séduit avec des qualités au dessus de la moyenne pour compenser (et encore, on peu aimer le design de la BM)

La cross runner est une bonne moto, bien équilibrée, qui freine bien...bref, une honda qui, comme les CBF, ne déchaînera pas les passions la faute à ce design...particulier à mon sens

27-05-2011 06:55 
gruik08

essayer ce matin au concess Honda d'Antony


alors en point fort, une tenue de route ( du moins un comportement en ville et campagne ) vraiment top, gros travail sur les suspensions, et ça se sent, le mix trail/roadster est vraiment réussi , a l'opposé du versys qui lui tire vers le trail

position de conduite instinctive, les commandes sont idéal, le guidon de " scoot" est un peu déroutant mais on s'y fait au bout de 2 min

45 minutes après.. les points faible, le compteur, illisible ( gros soleil aujourd'hui ) , c'est écrit petit, c'est trop haut et on " cherche" les infos dessus

le moteur... un peu fade pour un V4 de moyenne cylindrée, ça manque de peps a mi régime , ça reprends bien, comme un VFR, ça fait un beau bruit, comme un VFR , mais c'est trop sobre en comportement.... comme un VFR... sur les petites routes de campagne, loin des jumelles et autre boites a radar, il se libère un peu mais faut tout de même cravacher a 6000 tours pour avoir le second effet kisscool ( vous comprendez... le Vtec!)

A la rigueur une meilleure boite n'aurait pas été du luxe, + court sur les 2 eme, 3 eme voir 4 eme rapport et ça s’essouffle sur les derniers rapport

hormis ça freinage au top, normal... Honda, pas pu vraiment tester le dual ABS, on n'est qu'en essai concession


Bilan, très bonne moto gigue le genre de moto qui me plairait, seul hic, affiché a + de 10 000 euros sans options et hors négo... la cbf 1000 même en S est 2000 euros moins cher !

03-06-2011 12:14 
Cyrillll

Dites les gars, vous avez déjà aperçu un trail ?

Parce que si une meule a juste besoin de réhausses pour se qualifier trail, ça se saurait. Un trail, c'est ça :

XT600.jpg


Un engin capable de rouler sur terre à l'occasion. Votre Honda, elle se couchera sur 5mm de poussière...

05-06-2011 01:28 
cdcernon

Heureux propriétaire d'un VFR 800 X (c'est son nom de code) depuis 3 semaines... Je vous confirme qu'il ne s'agit pas d'un trail, ni d'un roadster, ni d'une GT... Je pense que tout le monde s'en doutait... La moto parfaite n'existe pas encore... En revanche il s'agit bien d'une moto polyvalente, rassurante, facile d'utilisation, intuitive... Aprés 1000 kms passés à son guidon, 200 kms en duo, de la 2X2 voies, de la route de campagne, de la ville... Elle me convient parfaitement... Mais il est vrai que je ne suis pas trop exigeant... Jeune permis de 39 ans... J'ai passé le cap il ya peu... Plateau avec une CBF 600 et route avec 600 Hornet... Je trouve ma nouvelle moto très attachante... J'avais fait mes armes sur une 125 Varadéro (23000 kms) et je ne voulais pas "retomber" dans une 700 Transalpe... Très ... Trop consensuelle... La 1000 Varadéro: trop lourde et vieillissante... La BMW GS 1200... très cher...même si excellente moto... la GS 800: bonne moto... Mais je n'accroche pas et encore un peu cher finalement.... Bon je suis finalement un peu trop subjectif surble sujet... Mais un conseil: essayé cette moto... Ça vaut le détour... Et surtout pour le motard cool qui recherche la facilité et la sécurité vous taperez dans le 1000... Non pardon le 800... LOL @+

05-06-2011 10:26 
cdcernon

...j'ai oublié de vous préciser: consommation moyenne haute 6,5l et basse 5,3l. C'est en ville qu'elle boit le plus... Et attention, le rodage pas encore terminé... Je précise aussi que le VTEC se déclenche en douceur. Pas de coup de pied aux fesses...avec un bruit valorisant pour son pilote... Au ralenti aussi... Un petit bruit sympa...la nouvelle tubulure 4-2-1 joue bien son rôle. Seul son prix me parait excessif...mais rassurez vous les promotions et autres modèles de démonstration seront bientôt à vendre...sans aucun doute. Pour ma part j'ai craqué car ma Varadéro 125 valait encore 3200 euros chez Honda... @+

05-06-2011 13:59 
fift

cdernon> Pour la conso, ça me semble plus faible que la VFR pour laquelle j'avais du mal à descendre sous les 6 L/100 (sachant que j'ai plutôt l'habitude d'être dans les moyennes basses en termes de conso par rapport aux autres utilisateurs). Sans doute une carto d'injection un peu différente.
Par contre, attends l'hiver : le V4 est très sensibles à la température d'air et peut consommer sensiblement plus par basses températures.

06-06-2011 23:03 
gruik08

le concess m'a annoncé - 15% de consommation en moins par rapport au VFR 800 mais en contre partie des reprises moins franche a bas régime

surement un travail sur le couple ( pour la ville ) ou détriment du milieu de compte tour ( pour la route )

07-06-2011 14:13 
cdcernon

...pour réagir aux deux messages... Question consommation c'est effectivement encore un peu (trop) tôt pour se prononcer... Je donnais ces chiffres à titre indicatif... Pour ce qui est du couple à bas régime: il me convient en ville... On tient en 4ème sans aucun pb des vitesses entre 35 et 50 km/h. Passer la 5 ou 6 à ces vitesses me parait déraisonnable et je ne le fais déjà quasiment pas avec mes voitures (clio 1,2 TCE et R 320 CDI) car le sous régime favorise la sur-consommation... Pour le reste je vous donnerai d'autres impressions quand j'aurai fait 1000 km de plus. Petite précision, même si en hiver le VFR 800 consomme plus... Dans la région où je réside on a plutôt l'habitude de chausser pneus neiges et chaines... Par conséquent j'aurai sans doute peu l'occasion de m'en rendre compte...qui sait on verra peu être!
@+

08-06-2011 00:07 
Patrick Joret

...rien à ajouter aux messages précédents qui résument assez bien tout le bien que je pense de cette moto essayée sur un petit week end en région parisienne (ville, autoroute, péri-urbain).. C'est une vraie gazelle hyper maniable et surtout monstrueusement confortable ! Seul bémol et contrairement à ce que dit Damien dans son article, c'est le bouton des Warning... ça a l'air d'un détail, mmais quand on prend l'habitude de le déclencher en inter-file, je trouve qu'il tombe super mal sous le pouce... Accélérer ou ralentir tout en appuyant dessus et presque impossible... Pour le reste, que du bonheur...

30-06-2011 14:27 
Tartopum

Bon, il va falloir que je l'essaye...
J'ai essayé la TDM qui m'a un peu déçue (j'avais l'impression de ne rien avoir...entre les jambes....un comble.....) aprés une heure d'essai.....j'étais content de retrouver ma vieille Seven Fifty (Surnomée: Tina en hommage à Tina Turner....) qu'il faut que je change (à regret.... je m'attache beaucoup à mes motos......).

A voir..!!! Je vous tiens au courant...!!!!

V.

30-06-2011 20:59 
cdcernon

2 200 kms AU COMPTEUR
Me (re)voila pour vous donner un complément d'informations sur le VFR 800 X, comme promis.
Donc la révision après rodage c'est passée sans douleur...et une petite vidange financière de 50 euros... Question consommation ça reste toujours correct: en ville = 6,2/6,4 l ; route et 4 voies = 5,4/5,6 l ; mixte = 5,8/6,0 l. Je trouve que c'est encore raisonnable. Dites moi ce que vous en pensez ! Jusqu'à présent l'autonomie est comprise entre 295 kms et 340 kms avant allumage du voyant réserve. Cette moto est toujours aussi facile à vivre et à piloter au quotidien... En tous cas pour un débutant comme moi. En ville c'est un régale d'équilibre et je ne pose quasiment jamais le pied...sauf au feu rouge...of course (LOL). Mon concessionnaire ne prend plus la sienne...il a déjà fait trop fait de kilomètres (+ 2500 kms) si il veut la vendre en modèle démonstration à bon prix... C est dire ! Si non hé bien que du bonheur.... Tu as raison Tartopum, vas l'essayer et fais toi ton idée ! Parenthèse d'importance... Le VTEC est parfaitement DOUX... C est du pur plaisir à écouter et à "jouer" sans pour autant se faire peur et prendre un coup de pied au C....! Enfin je mesure 1,80m et même si la position de mes jambes est un poil plus replié que sur ma vardéro 125 ou même une Hornet ou autre CB600 F... Après une étape de 150 kms d'une traite et mes 39 printemps...aucune douleur à l'arrivée... Que du bon... Rassurez vous je trouvrai des défauts et je vous les communiquerai... Tel que les commodos inversés Klaxon et Warning... Mais bon on s'y fait vite.
@+ et bonne route des vacances.

02-07-2011 14:48 
capdefra

Comme je l'ai essayée hier longuement et dans d'excellentes conditions, je poste ci-dessous mon compte-rendu d'essai; manifestement elle peut plaire aussi à des vieux briscards et pas qu'aux débutants:

<<<<<Autre essai de ma journée, en complément de la KTM 990 SMT ABS, j'ai aussi essayé la Honda 800 Crossrunner.
l'essai a été plus que prolongé puisque j'ai pris la bécane à 11h45 et que le gars m'a dit de la ramener à la réouverture de 14h00. J'ai pris le temps d'avaler un sandwich en 1/4 d'heure à peine et j'ai donc roulé plus de 1h45 avec cette meule. Et bien elle n'est pas désagréable du tout, même si certains points me posent cependant problème.
Points positifs:
-la prise en main: évidente, facile, impression immédiate d'avoir tout compris. C'est dû à sa légèreté, à son excellente maniabilité, à sa hauteur de selle très raisonnable, à la position de buste assez droite, avec un guidon large, tout à fois sans doute mais le fait est que j'ai été immédiatement à l'aise.
-tenue de route impériale et confort de suspensions étonnant. c'est une moto très confortable.
-le moteur: pas creux du tout en bas et franchement vif quand le VTEC se met en fonctionnement. Il me manque malgré tout un peu de couple en bas, ce qui est normal quand on conduit un 1200 bi au quotidien. néanmoins le Triumph Tiger 800 fait nettement mieux à bas et moyen régime et aussi bien en haut sans être obligé de passer par ce stade On/Off que procure le VTEC. Il n'empêche que ce moteur est par ailleurs très doux et très civilisé
en ville, ce qui le rend très agréable et accessible à un motard peu expérimenté. Si je devais donner juste un seul avis , ça serait donc Ok, bon pour le service car globalement très agréable.

points négatifs:
-les jambes sont très repliées et les repose-pieds trop en arrière. honda n'a pas voulu modifier le cadre de la VFR mais ici on a le buste bien plus droit, ce qui donne une position un peu bizarre. Cependant je n'ai pas souffert de cette position, elle m'est juste peu naturelle.
-la protection du petit saute-vent d'origine est totalement nulle: j'ai pris des moustiques plein la gueule comme il y avait longtemps que ça ne m'état pas arrivé. Il fauddrait au moins 25 à 30 cm de plus à la bulle pour qu'elle soit efficace.
-le freinage dual CBS+ ABS, très efficace, trop à mon goût même: l'attaque est brutale et j'ai trouvé ce freinage violent , trop puissant, difficilement dosable. il est aussi brutal à l'attaque que celui qu'on avait sur les BMW 1150 R et RT ABS en version assistée et ça freine bien plus fort. il faut sans doute prendre le temps de s'y habituer mais honda devrait l'adoucir un peu pour améliorer l'agrément.

Bilan global: bonne machine, agréable, très facile d'accès, confortable, très sûre de comportement. Reste à voir si son esthétique plaira (moi j'aime bien en blanc comme celle de l'essai) et si son prix de quasiment 11.000 euros ne piquera pas trop les yeux.>>>>>>>

Franck

03-07-2011 13:45 
v3rsys

Heureux possesseur depuis 3 semaines, j'adore tout simplement ! Enfin, une moto qui répond à toutes mes exigences. :)

Concernant les défauts :
- reprises à bas régime
- finition perfectible des plastiques (compteur et guidon)
- position du commodo de warning (@hopfrog +1)
Le reste, c'est du bonheur. :)

Question aux autres possesseurs (ou mécano Honda ^^) :
Est-ce que la béquille centrale relevée retire de l'espace entre le sol et le dessous de la moto ?
J'avais posé la question à un concessionnaire, il m'avait dit qu'en descendant un trottoir, j'y laisserai la béquille et le pot...
Quand je vois la béquille relevée sur un VFR (http://bit.ly/qM6RP6) et une photo du CR avec la béquille dépliée (http://bit.ly/nkVKuT), je suis perplexe sur la réponse du concessionnaire...
Merci pour vos réponses ! :)

26-07-2011 14:54 
cdcernon

Salut "V3rsys"... Je n'ai pas de réponse toute faite à ta question... Car je n ai pas la béquille centrale sur mon crossrunner . Cependant en as tu vraiment besoin ? Je m en passe très bien tant pour le graissage que pour la tension de chaine... À voir de ton côté à l usage... Par contre si je "puis" me permettre un conseil et vu que tu as envi d investir un peu pour ta moto... Alors fonces et n'hésites pas ! Achètes une bulle haute (prix catalogue 159 euros...négociés à 130 euros chez mon concessionnaire... C'est un régal et un vrai changement passé les 110/130 km/h...et puis au niveau de mon casque (un Nolan N 43 air) tout un changement: il est enfin devenu silencieux... Ce casque a plein de qualités (poids, champ de vision, modularité,...) sauf les bruits d'air...eh bien là... "y a pu de bruit" ... Top de chez top... Bon finalement cette bulle a quand même un défaut... On risque de perdre des points sur le permis plus rapidement (LOL). Allez bonne route sur ton crossrunner. @+

01-08-2011 22:51 
v3rsys

@cdcernon: Je comptais m'en servir principalement pour l'entretien mais aussi pour se garer quand les centimètres disponibles des places parisiennes sont peu nombreux.
Pour l'entretien, j'ai résolu le problème avec le "Easy Clean Roller" de Tecno Globe (http://bit.ly/n9ynWq, ~60€), très pratique et beaucoup moins cher. Du coup, bye bye la béquille à 293€ !
Je connais bien le N43 Air, je l'ai eu et revendu (aujourd'hui !) à cause des problèmes acoustiques et du fait qu'il ne tient pas bien en place lors des pointes. Je n'ai pas pensé à investir dans une bulle haute pour le moment, je roule peu ni longtemps à grande vitesse, le besoin ne s'est pas fait ressentir. C'est un bon casque mais trop aéré (même quand tout est fermé) pour l'hiver surtout qu'il n'a pas de bavette.
En tout cas, je note l'idée de la bulle haute. Merci. ;)

02-08-2011 00:13 
360ci

Citation
waboo
Oui... c'est ce que disais les détracteurs des BMW GS et de pas mal d'autres modèles de la gamme.

sourire

Le plus embétant, à mon sens, vient de la suspension qui auraient mérité un équipement plus efficace.
Avec un ensemble cadre/moteur/bras oscillant directement repris de la VFR, le tarif de 10 999 € justifierait au moins une fourche voire un amortisseur de qualité supérieure.

Absolument !
Près de 11000 euros pour une bécane dont la base (moteur suspattes chassis) à été conçue il y a plus de onze ans (pas de critique inside) , c'est beaucoup trop.
En général ce processus (prendre une base ancienne pour produire un véhicule neuf), dans l'automobile c'est utilisé pour produire des voitures Low Cost , vendues beaucoup moins cher que les voitures de conception très récente (i.e , voir le delta de prix entre une Dacia utilisant le chassis le la Mégane 2 , et l'équivalent dans la gamme Mégane 3 by Renault )
Un gros jackpot à la vente pour Honda sur ce coup la !

03-08-2011 15:19 
Fouche

Je possède cette moto en version 2012 couleur camouflage depuis 2 semaines et j'en suis extrèmement satisfait.
Je ne comprends pas vraiment vos commentaires d'ailleurs.
En quoi est-ce mauvais d'avoir un excellent couple chassis/moteur de la VFR800, même datant de 10 ans ? Je préfère un excellent chassis vieux de 10 ans qu'un nouveau chassis mauvais !
J'ai roulé en Hornet 600 pendant 2 ans, et passer à ce V4 change la vie au quotidien, surtout en ville, qui est mon terrain de "jeu" à 90%.
Plus de couple, largement plus maniable que la Hornet malgrè les 40kg de plus.
Allez l'essayer plutôt de spéculer sur ses qualités/défauts !!
Et cette moto n'a vraiment rien d'une moto low-cost, c'est abérant de lire des choses pareil !
Le seul défaut pour moi pour l'instant, c'est sa selle trop glissante, sinon c'est un sans faute, cette moto est vraiment fantastique au quotidien.

03-02-2012 11:18 
jl56

Bonjour,

Heureux détenteur d'une vfr 800 x, je possède cette moto depuis octobre 2011, et je dois dire que je suis ravi. La position de conduite me va fort bien, jambes repliées et dos droit parfais pour moi Ha oui ! Pardon j'ai 57 ans ! Un très jeune age pour être en moto, question tenue de route, freinage, accélération que du plaisir, compteur chiffre un peux petit pour moi, mais mon oreille me suffit. Une moto plaisir de tout les jours, boite de vitesse souple et agréable. Sur route sinueuses vraiment que c'est bon !! en duo ou seul que du bonheur encore une fois. Quand à la gueule de la moto j'Adore. Certain dise moteur poussif pas si poussif que cela ! Essayer la !! Cette machine ne bronche pas le macadam est son domaine les courbes se prennent à la volée sans aucun soucis. que des éloges à faire sur cette bête et encore une fois Honda respire le sérieux et j'adore cela !. Je conseille le pare brise Haut pour une meilleur protection. Voila quelques commentaires sur cette vfr 800 x.

15-02-2012 14:34 
cdcernon

Salut FOUCHE & jl56, heureux de voir que vous êtes pleinement satisfait de vos vfr800x... Ce qui est toujours mon cas pour ma part et je crois que vous avez bien résumé les qualités de cette moto... Je suis bien de vos avis... À tous ceux qui critiquent cette moto sans l'avoir essayée...et bien no comment... Pour ceux qui l'on essayé et n'ont pas été convaincus, logique il faut de tout pour faire un monde... Concrètement FOUCHE je pense que tu devrais investir dans une selle bagster ou autre... Ça devrait résoudre ton problème. C est ce que j ai fait et je ne regrette pas! Pour la bulle haute...à 200% d'accord avec jl56... Ça change la vie... Pour le reste il y a bien quelques défauts, notamment le prix...mais à priori ça ne dissuade pas les acheteurs...mon concessionnaire en a déja vendu quelques une... Pour ma part je ne me plains pas du tableau de bord...mes yeux voient encore bien à 40 ans... Mais j'apprécie quand même le confort de la position droite sur la moto...pour le reste que du plaisir... @+ sur les routes

20-02-2012 21:14 
fift

Citation
Fouche
Et cette moto n'a vraiment rien d'une moto low-cost, c'est abérant de lire des choses pareil !

Je pense que tu as mal compris ce que voulait dire 360ci, qui si je ne m'abuse a longtemps roulé en VFR, donc connaît très bien le châssis et le moteur. Il n'écrit pas que la Crossrunner est une moto low-cost, mais que, étant donné que cette moto reprend des éléments existants pour la majeure partie, elle devrait être moins chère qu'elle ne l'est.

24-02-2012 12:31 
Zuma

Salut à tous les heureux possesseurs de cette belle machine,
Je projette d'en acheter une prochainement. Je voulais votre avis sur les options que vous auriez pris. Bulle haute : ok, bagagerie ? Préférer d'origine plus design ou adaptable ? Moins cher mais moins beau ?
Autre ?

Merci d'avance
Zum

26-02-2012 11:46 
Fouche

Salut Zum,

Selon moi aucune option n'est vraiment nécessaire dès le départ.
La bulle haute est vraiment utile à partir de 120km/h, si tu as une utilisation majoritairement route, alors oui elle est nécessaire. Personnellement, je n'aime pas du tout l'esthétique de cette dernière, ça enlaidit la moto et mon utilisation est 90% ville.
La bagagerie est utile si tu en trouves l'utilité, j'ai vu les valises, elles sont belles, pratiques avec des compartiment de rangement, mais tu es obligé d'avoir le porte bagage de monté sur la moto même en ayant uniquement les valises latérales d'installées. J'ai longuement hésité sur les poignées chauffantes pour finalement me résigner à m'acheter une très bonne paire de gants Eska.
Si tu cherches une moto "Full options", sache qu'il y a une très belle promotion en Belgique actuellement avec les conditions salon qui durent jusqu'à fin Mars ;)
Enfin, concernant la selle, j'aimerais effectivement bien pouvoir en changer, voir faire mettre un nouvel "enrobage" moins glissant mais je n'ai pas de très bon souvenir de bagster sur ma Hornet, ils avaient modifié l'esthétique et la forme de la selle avec l'ajout du gel et ça avait grossit l'arrière de la moto. Sur la VFR800X, j'adore la finesse de la partie arrière de la moto et je n'ai pas envie de retomber dans le même défaut d'esthétisme que sur ma Hornet, j'attends donc de voir si Honda ne sort pas une selle confort en Alcantara, par exemple.
A plus.

27-02-2012 11:25 
Zuma

Merci pour le tuyau sur les promos, en effet, intéressant !

Je vais essayer d'aller en voir une en concession pour me faire une idée sur la bulle haute

Merci
A+
Zum

27-02-2012 22:06 
fift

Zuma> MP de la part d'un ex-collègue clin d'oeil

28-02-2012 13:43 
cdcernon

Hello Zuma,
S'agissant des options il y a les utiles et celles qui sont indispensables... Après les goûts de chacun.... Perso je ne regrette pas d'avoir pris un top case shad sh48 (gris et noir).... Il est grand et pratique...pour l'esthétique c est certain la VFR 800X est sans doute moins belle... Mais bon un top case ça se démonte facile et rapide... J'ai investi aussi dans la bagagerie latérale bagster (ça dépanne en voyage duo).... Bon par contre pour moi les indispensables sont: la bulle haute (moi j'aime bien son design et elle protège super sur voie rapide et départementale roulante... Attention à la perte de point tout de même...lol). Si non la selle alors là il y a un monde avant (ça glisse...ça glisse...sssssse) et après avec un revêtement grip une mousse bultex (pas de gel) et une petite touche broderie siglée crossrunner ... Un beau travail de chez bagster... Voilà si cela peu t aider... Je ne mets pas de photo...mais je trouve ma moto belle avec ces accessoires...ça lui donne un petit air de baroudeuse... @+ et au plaisir sur les routes avec ton crossrunner ...

01-03-2012 22:05 
Fouche

J'ai vu que Akrapovic avait sorti un silencieux pour la CrossRunner. Pensez-vous que le bruit change beaucoup ?
J'avais changé mon silencieux sur ma Hornet et le son ne changeait pas, j'avais donc décatalysé la moto pour avoir un réel changement.
Je n'ai pas envie de faire de si grosses modifs sur la CrossRunner, alors avant de dépenser mes €€€ j'aimerais savoir si le bruit va changer ?

15-03-2012 10:10 
cdcernon

Comme promis ...un petit bilan après un an avec mon crossrunner et 10000kms...
Pour l'aspect mécanique, qualité de fabrication...: rien à signaler jusqu'à présent. Aucun problème et bonne tenue d'ensemble de la moto... Les pneus d'origine se sont usés un peu vite mais j'imagine que ça dépend surtout du style de conduite... Ma révision est prévue pour début mai et je n'aurai pas de "mauvais frais" à prévoir...juste l'huile , filtre et... deux pneus...c'est décidé je vais faire monter du Michelin pilote road 3.
Pour ceux qui n'ont pas suivi j'ai quand même fait l'investissement dans une selle confort et dans une bulle haute...je ne regrette absolument pas...mon banquier un peu plus (lol).
Pour l'aspect satisfaction, plaisir de conduite...: rien à redire... Après avoir eu l'occasion de rouler un peu en cb600, en 600 Hornet, en cb 1000 R et enfin en crosstourer 1200... Je trouve que ma moto n'a rien à leur envier !!! C'est une bonne machine...qui a des défauts, c'est évident, mais quelle moto n'en a pas ? Pour ceux qui la critique sur l'estétique...à chacun ses goûts... Sur l'aspect pilotage... Alors là... Soit ils n'ont pas essayé la même moto que celle dont on parle dans ce POST ou alors...peut être un peu de mauvaise foi...
En résumé c'est une moto très facile et joueuse à la fois aussi bien pour le débutant que pour l'ancien motard de retour en selle... Elle consomme...raisonnablement: mini 5,2 / 5,3 & maxi 6,4 / 6,5...ça dépend vraiment du style de conduite et si on est en solo ou en duo... Pas une goutte d'huile de bouffé. La chaîne tendue une fois vers 6000kms... Et voilà c'est presque tout...
Bonne route à tous et @+

21-04-2012 15:37 
Zuma

Merci pour ce debrief.
J'ai la mienne depuis un mois et 800km de rodage au compteur.
J'en suis tres satisfait même si je regrette des petits détails côté pratique : la selle est délicate a remettre, le coffre pour le U est pile poil, quelques mm de plus n'auraient pas fait de mal, d'autant qu'il y aurait eu de la place vu l'espace avec la roue. Mais bon, j'aime trop sa plastique et le son du moteur. J'attends de recevoir ma bulle haute dans 2 jours et que le temps s'ameliore !
Où as tu acheté ta selle perso ?chez bagster ?

Bonne route !
V
Zuma

21-04-2012 17:03 
cdcernon

Salut Zuma,
Pour répondre à ta question j'ai effectivement pris une bagster que j'ai eu la chance de négocier en prix sur le salon de la moto... 249 euros tout compris avec option mousse bultex... J'en suis très content et ça change la vie... surtout pour les "caouettes" (lol) qui en avaient RLB de s'écraser lamentablement sur le réservoir...tout est rentré dans l'ordre et pas d'opération chirurgicale en vue (lol) et c'est tant mieux... Au niveau coloris, vu que la bécane est blanche et noire le choix s'est avré simple: siège noir, liseret blanc avec surpiqure blanc brodé "crossrunner"... Voilà pas d'autre fioriture. À j'ai aussi acheté chez bagster les valises transportables et adaptables sur toutes (ou presque) les bécanes... 130 euros avec remise... C'est quand même moins cher que les galoches Honda qui ne sont pas beaucoup plus grande...ce qui faite qu'avec mon top case SH 48 et les valises, j'arrive à partir plusieurs jours avec madame...laquelle apprécie à sa juste valeur les coussins montés sur le top case ainsi que la nouvelle selle... Comme quoi quand madame est contente on peut acheter tout ce qu'on veut....ou presque...
@+ et bonne route avec ton cross... Profites bien, pour ma part je ne me lasse pas.

21-04-2012 22:13 
cdcernon

...petite précision pour Zuma (et les autres aussi)...concernant le V4 Honda... Depuis que j'ai passé les 8/10000kms je trouve que le moteur c'est véritablement bonifié. Il est plus souple et je me surprends à enrouler dans un village à 50km/h en 5ème puis de repartir gentillement sans avoir à jouer du sélecteur un peu comme un gros 4 en ligne...mais avec la possibilité de tirer les rapports jusqu'à 12000 trs minute comme un V2...de 125cm3 (lol pas le même bruit!!!) Ce qui est génial dans ce moteur (malgré certains défauts)...c'est qu'il n'est pas "castré"... 102 cv en France, 102cv dans le reste du monde... Résultat il ne manque rien... Et ce n'est pas frustrant à l'approche de la zone rouge...ça monte ça monte ça monte... Enfin voilà quoi, que du bonheur...même si effectivement dans le bas du compte tour ça cogne un peu à basse vitesse (il n'y a pas le couple d'1000 ou d'un 1200 cm3)...mais ça évite aussi de se faire surprendre à la réaccélaration en sortie de virage sur chaussée mouillée ou dégradée...
Voilà pour vous quelques précisions supplémentaires sur mon quotidien avec cette moto.

25-04-2012 21:58 
cdcernon

Une petite brève suite à un excellent WE passé entre amis et pour poursuivre ce post sur le Crossrunner. (petite précision: mon Cross est maintenant équipé d'un train de pneus PR3) Donc nous avons fait avec des amis une petite virée dans les Ardennes belges (bouillon, corbion, florenville, roche haut...pour ceux qui ne connaissent pas c'est magnifique...) et nous avons eu la chance d'avoir une très belle météo samedi et de la grosse pluie dimanche... Bon finalement la pluie c'est formateur!!! En tous cas pour tous ceux qui disent que le Cross est moche (affaire de goût) je veux bien les croire ou l'entendre... Mais ce qui est certain c'est que cette moto est redoutablement efficace dans les virages (cf: [www.motards-en-voyage.com]) et y a pas besoin d'être "expert" en pilotage pour se faire plaisir... Quant au système VTEC il démontre tout son intérêt dans ce genre de condition d'utilisation: ça pousse très fort quand on en a besoin et ça roule plus cool (pas de débordement) quand les conditions (pluie par exemple) sont dégradées... Il suffit juste de savoir l'utiliser et d'en faire bon usage au bon moment. Il ne fait aucun doute (j'en ai conscience) que je ne suis pas un bon pilote...mais cela fait maintenant 12000 kms que je connais ma moto et certains pilotes de ce WE (avec motos plus lourde voir même de plus forte cylindrée et sans doute plus expérimenté) ont fait les "frais" du Crossrunner équipé de Michelin PR 3 dans les virages des Ardennes belges... Et enfin question consommation pas d'excès finalement: une moyenne sur le WE de 5,1L... C'est pas si mal...
@+ sur les routes et prudence quand même...

04-06-2012 22:45 
Cymoto

je suis bien décidé a bientôt me l'offrir,cette merveilleuse moto plein de surprises et de caractères,qui plaira j'en suis sur a ma femme en balade duo.
Que du bonheur a venir,je n'en doute pas,j'ai hâte !!!!

02-07-2017 11:02 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous