english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai Quadro Qooder

Le scooter quatre roues pour les automobilistes

Avant il y avait le Quadro 3 roues (350D et 350S) et le Quadro 4 roues ou Quadro4. Mais çà c'était avant. Aujourd'hui il y a le trois roues et le Qooder ! Le Qooder, c'est l'évolution 2018 du Quadro quatre roues... une évolution qui passe surtout par un moteur porté à 400 cm3 au lieu de 350 cm3. De quoi faire le pas avec une puissance qui manquait cruellement au précédant modèle ? Mais les évolutions sont aussi ailleurs. Revue de détail et essai.

Découverte

Quadro... pour ceux à qui la marque ne dit rien, elle date pourtant de 2010 et est désormais présente dans 20 pays avec ses scooters. Et à ceux qui pensent - encore des scooters chinois- il n'en est rien puisque Quadro est une société suisse, qui a en plus développé elle-même la technologie utilisée sur ses scooters avec le fameux HTS pour (Hydrolic Tilting System). Et si certains considèrent que la marque doit être confidentielle, elle a quand même vendu plus de 5.000 scooters en France depuis 2012 pour un chiffre d'affaire global de près de 100 millions d'euros.

Quadro Qooder de côté

Le Qooder est toujours la version quatre roues du scooter sur base de HTS, cette technologie qui permet d'avoir un essieu oléo-pneumatique assurant la stabilité, ici en place également à l'arrière par rapport au modèle trois roues. Le Qooder veut ainsi apporter encore plus de stabilité qu'un trois roues tout en offrant la mobilité d'un deux-roues. Une spécificité française liée à la législation qui explique que les marchés phares pour les 3 roues et 4 roues soit en France, aussi bien pour Quadro que pour Piaggio d'ailleurs. Pour autant, Yamaha a même été plus loin qu'un scooter trois roues avec son Niken, basé sur le moteur de la MT-09 et donc une vraie moto avec un vrai moteur dedans. Mais avec le Qooder, pas de 900 cm3, mais un simple 400 cm3. Les habitués du Quadro ne seront pas dépaysés avec ce nouveau modèle qui évolue esthétiquement dans les détails. Pour les autres, le Qooder ressemble à un trois roues à l'avant mais a deux vraies roues à l'arrière et non pas un essieu accolé avec deux roues cote à cote. Ce détail technique explique que l'on ait également à l'arrière la technologie HTS mais aussi deux courroies de transmission, une pour chaque roue. Ainsi, les quatre roues peuvent tourner à une vitesse sensiblement différente, tout en s'inclinant toutes les quatre en même temps. Et quand le scooter arrive à 45° d'inclinaison, le système arrive en butée mais ne bloque pas permettant ainsi de prendre de l'angle, un angle que peu de conducteur utilisent au quotidien; en tout cas des utilisateurs scooters.

Phares Quadro Qooder

En selle

La selle n'est pas si haute que çà à 780 mm, soit la hauteur moyenne d'un roadster, mais est large. Du coup, le conducteur d'1,70 mettra à peine le bout des pieds à terre. Mais comme les trois roues, le quatre roues permet de tenir debout tout seul et donc de ne pas mettre pied à terre à l'arrêt. La position est ici idéale avec des bras qui se reposent naturellement sur le guidon et un triangle poignets, pieds et assise presque idéal : pas de jambes qui remontent ni de bras qui remontent. L'ergonomie globale conviendra également aux grands gabarits qui auront la place de s'installer à bord. Une fois le système de blocage de direction désactivé, on sent bien l'inertie globale du scooter, encore renforcée par un poids global de 281 kilos, soit le poids d'un petite routière. Par contre en gabarit global, malgré l'impression extérieure, on est bien dans les mêmes dimensions qu'un Piaggio MP3 et non pas proche d'une Smart comme on pourrait en avoir l'impression, notamment avec cet essieu avant proéminent qui semble relever la face avant.

4 roues Quadro Qooder

Contact

Une fois à bord, rien ne change par rapport à un scooter traditionnel et on trouve donc un tableau de bord complet avec compteur de vitesse et compte-tours, complétés par un affichage digital au centre avec notamment la jauge à essence; par contre pas d'ordinateur de bord pour donner ni conso instantanée ni conso moyenne. Par contre quelques indicateurs comme le coffre mal fermé ou le frein parking. Si l'organisation du tableau de bord reste identique au modèle précédant, il a été refait en terme de look, plus moderne et plus agréable.

Tableau de bord Quadro Qooder

En ville

Pour les motards, la première impression est la lourdeur du train avant. Pour les habitués au MP3, cette lourdeur est moins évidente même si l'avant semble plus lourd. En fait, toutes les manoeuvres sont comme amorties avec un scooter qui s'incline doucement et se relève doucement. Le fait de ne pas poser facilement pied à terre conforte cette première impression de difficulté qui s'efface au bout de quelques kilomètres et d'habitude. L'avantage, c'est qu'il n'y a pas de comportement ou de réaction brutale du scooter mais au contraire un accompagnement doux dans chaque manoeuvre. Avantage de ce nouveau moteur qui cube désormais 398,8 cm3, c'est le gain de puissance et de couple, respectivement de 11 et de 15% pour offrir 32.5 chevaux. C'est à la fois peu et beaucoup par rapport à avant, surtout pour entraîner les 281 kilos tous pleins faits de l'engin. Le millésime précédant était la peine alors que le millésime 2018 offre une expérience de conduite moins laborieuse. On n'a pas la même patate qu'un 500 cm3 MP3 et a fortioti d'un maxi-scooter 530, mais ce n'est pas non plus l'objectif de Quadro. Quadro insiste sur l'apport de stabilité supplémentaire des quatre roues, en visant d'abord des automobilistes qui veulent une mobilité facilité avec un deux/quatre roues. Un automobiliste n'a pas le même type de conduite qu'un motard et encore moins qu'un "scootard" et il ne sera pas dépaysé ni surpris avec la dynamique du Qooder. Mais grâce à un gabarit standard pour un scooter, l'interfile se fait naturellement, sans précaution particulière.

Quadro Qooder en ville

Sur autoroute

Si le Quadro 3 roues était à la peine sur autoroute, c'était encore plus le cas du 4 roues, plus lourd, avec de la peine au-delà de 120 km/h, rédhibitoire pour une utilisation péri-urbaine intensive ou même pour partir en week-end. Avec les 50 cm3 de plus, le Qooder propose enfin une vitesse acceptable de 129 km/h réel... qui se matérialise par un 135 km/h compteur une fois lancé. Attention toutefois aux faux plats, qui pourront faire descendre sensiblement la vitesse de pointe en duo à 125 voire 120 km/h. Par contre, il offre la même stabilité à ces vitesses "hautes" qu'à basse vitesse sans entraîner le louvoiement ni de direction floue comme on le constate parfois sur des scooters de moyenne cylindrée. De quoi rassurer pour garder la poignée à toc, sans risque pour son permis.

Tenue de route Quadro Qooder sur nationale

Sur départementale

Le Qooder enchaîne naturellement sur petites routes, d'autant plus qu'il s'incline volontiers, avec progressivité, mais avec aisance. Il fait bien remonter cette impression de stabilité sur l'angle et d'appui solide, qui du coup, met en confiance le conducteur qui généralement tourne droit. Les reprises sont ici raisonnables, notamment en duo, mais pas anémique pour autant depuis ce nouveau millésime. On peut donc rouler tranquille ou à bon rythme.

Quadro Qooder sur départementale

Confort/Duo

Les amortisseurs effectuent un excellent travail pour gommer les défauts de la chaussée et les quatre roues permettent d'oublier également les lignes longitudinales qui bousculent un peu habituellement la conduite.

La selle est large et confortable pour le conducteur, de quoi ne pas faire ressentir la moindre douleur même après une demi-journée, durée de notre essai en région parisienne. Le passager a une selle un peu moins épaisse mais suffisante, avec des poignées bien positionnées. Les repose-pieds sont par contre assez éloignés de la selle et le rebord intermédiaire entre conducteur/passager peut entraîner une gêne en fonction de la position globale.

Selle Quadro Qooder

Freinage

Le Qooder propose un freinage intégral avec un freinage AWBS (All Weels Brake System) mais pas d'antipatinage; un antipatinage pas nécessaire au vu des quatre roues de toute manière, une roue avant/arrière étant toujours en contact avec le sol pour assurer le grip nécessaire.

Le frein avant offre un bon feeling malgré une puissance un peu limitée pris tout seul. Par contre, quand on prend les deux leviers en même temps, la puissance de freinage est au rendez-vous, jamais brutal. Mais il ne faut pas hésiter à bien prendre les deux leviers en même temps ou utiliser la pédale de frein qui n'est pas là que pour le décor.

Freinage Quadro Qooder

Consommation

Quadro annonce une consommation moyenne de 5.3 l/100, ce qui offre une autonomie d'environ 250 km avec les 14 litres du réservoir.

Quadro Qooder en virage

Pratique

Le coffre sous la selle passager permet de loger un modulable (en le renversant, voir vidéo) et c'est tout. C'est le point faible d'un scooter qui mérite de pouvoir emporter deux casques, ou un casque et une mallette. Heureusement, Quadro propose une version accessoirisée avec bulle et top-case notamment, qui comble la lacune d'origine.

Par contre, on a un vide-poche à droite et un autre central, vide poche central qui offre une prise USB, prise USB en double au niveau du coffre.

Vide poche Quadro Qooder

Prise USB Quadro Qooder

Et avec 281 kilos à pousser pour le garer, on pourrait presque se mettre à rêver d'une marche arrière, qui ajouterait hélas quelques kilos supplémentaires, mais qui faciliteraient certaines manoeuvres.

Conclusion

Le Qooder est le scooter idéal pour l'automobiliste que la moto ou le scooter deux roues ou même trois roues effraierait. Il y gagnera un surplus de stabilité et de réconfort sous la pluie notamment, pour un tarif proche des maxi-scooters, mais en net retrait par rapport aux premiers prix du Quadro4 qui avait été lancé initialement à 12.490 euros et qui n'est plus aujourd'hui qu'"à" 10.990 euros. Surtout, il bénéficie de la possibilité d'un gros scooter avec juste son permis voiture et une formation de sept heures. Et puis, il y a un coloris en plus dans la gamme au-delà du blanc, noir, rouge et gris avec désormais un bleu. Mais surtout l'évolution 2018 avec la puissance et le couple en plus par rapport aux millésimes précédant offre presque enfin une machine à maturité qui mérite que l'on commence à s'y intéresser, à moins d'attendre la version électrique annoncée pour 2019. Et pour les curieux habitant sur Paris, Quadro ouvre ses premiers Q-Store avenue de la Grande-Armée et boulevard Beaumarchais, de quoi aller y jeter un oeil et ou essayer..

Points forts

  • stabilité
  • confort
  • nouveau moteur

Points faibles

  • coffre petit
  • poids
  • prix

La fiche technique du Qooder

Conditions d’essais

  • Itinéraire: petites routes variées + autoroutes interurbaines avec un peu de ville

Le Quadro Qooder en vidéo

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre Quadro Qooder? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance Quadro Qooder en 2mn avec SOLLY AZAR

Commentaires

olivierzx

Allez encore un petit effort, un toit et on aura une mini voiture ... sans les performances.

20-10-2018 18:25 
iena

Pourquoi un si petit moteur et pas de marche arrière ?

12-08-2019 11:16 
Lightning

" poids global de 281 kilos, soit le poids d'un petite routière "

Plaît-il ?

16-08-2019 08:29 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous