Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai maxi-scooter Vespa GTS 300 Super

Allegro Vita

La Vespa s'inscrit dans l'histoire, celle de la Dolce Vita et d'un modèle aux multiples records, dont celui du nombre de kilomètres parcourus et de tour du monde de passionnés. Depuis 1946, le modèle n'a cessé d'évoluer et de se diversifier tout en gardant l'âme de son origine et notamment celle de sa coque acier et de sa forme - ses formes - générales, rondes, galbées, presque féminines et pourtant unisexes. Homme ou femme, jeune ou cadre dynamique, la Vespa s'adresse aujourd'hui à tout le monde et continue d'évoluer avec son temps; pour preuve cette nouvelle version du GTS 300 ie. Même nom, même cylindrée, même lignée pour le millésime 2014 des GTS et GTS Super mais son lot de nouveautés cachées de loin, évidentes de près. Alors, vrai modèle qui vaut la peine de l'adopter ou moyen de payer moins cher sans négociation l'ancien modèle ? Essai à l'italienne dans la campagne de la Toscane.

Univers Vespa avec Sac T-Shiorts et casque jet

Découverte

La Vespa est quasiment identique qu'elle que soit la cylindrée... Et le millésime 2014 est comme le millésime 2013... Pour le commun des humains notamment avec ses petites roues de 12 pouces.

Ligne Vespa 300 Super GTS

Le connaisseur reconnaîtra naturellement la coque acier, la ligne générale et notera tous les détails qui font du millésime 2014 une vraie nouveauté. Les plus avertis noteront ainsi que la Vespa 300 hérite de certaines évolutions de la 946 et notamment des feux LED, d'un nouveau compteur, de l'ASR : l'anti patinage qui complète idéalement l'ABS et se justifie plus sur le 300 cm3 que le 125 cm3, dont la puissance limitée entraînait de façon exceptionnelle la mise en route de l'ASR. Avec le 300, plus de puissance (22 chevaux) et de couple (22,3 Nm) le rendent vraiment utile. Au-delà des veilleuses LED qui jouxtent les clignotants et leurs nouveaux caches avant dans un même emplacement, le feu arrière s'affine en épaisseur et s'habille d'un cadre chromé, suffisant pour lui donner un look sensiblement plus moderne et plus élégant.

Feu arrière Vespa GTS 300 Super

On retrouve ensuite une nouvelle selle avec des surpiqûres blanches qui couvre un coffre redessiné, un tapis marqué Vespa sur la poutre centrale et un discret logo GTS ou Sport en fonction du modèle à l'arrière.

Nouvelle cravate et feux/veilleuses LED Vespa 300 Super GTS

Les deux modèles GTS et GTS Super se distinguent d'abord par un porte-paquet arrière chromé pour le GTS, d'une selle surpiquée puis par des coloris différents. On notera ensuite les jantes grises pour le GTS et noires pour le Sport. Les deux modèles se distinguent enfin par le rétro éclairage du compteur, rouge pour le Super et bleu pour le GTS.

Les deux modèles bénéficient de la nouvelle suspension avant ESS déjà présente sur la Primavera.

Vespa GTS 300 Super dans la nature

En selle

Amis courts sur patte, la Vespa vous fait de l'œil mais vous toucherez à peine pied à terre. De fait, le pilote d'1,70m, touche à peine du bout des pieds par terre. Heureusement, le 300 est léger et la légèreté permet de le prendre en main facilement et d'être à l'aise dans les manœuvres même à très basse vitesse. Du coup, on oublie à l'arrêt la hauteur de selle, sachant que malgré cela, il est possible de faire une marche arrière de plusieurs mètres sans risque, du bout des pieds. Les mains tombent toujours aussi naturellement sur le guidon de largeur idéale. Les genoux ne remontent pas et la position globale est parfaitement droite. Il a alors de la place pour les genoux et pour un énorme sac : l'avantage des scooters à plancher presque plat, qui grâce a l'attaché permettent de transporter du gros et du lourd par terre et sans générer le déséquilibre qui peut exister si cette même quantité était place dans un top case.

L'énorme vide poche complète l'espace de rangement. Et on note la prise USB extérieure ET intérieure qui permet de brancher / charger un GPS externe ou un iPhone sur support; un point d'autant plus notable que le 300 bénéficie de la plate-forme multimédia Piaggio avec une appli mobile offrant en plus du manuel des informations complémentaires d'affichage comme le régime moteur et la consommation.

Vide poche Vespa 300 Super avec fusibles

Contact

Le 300 s'ébroue avec un son feutré. Et s'il ne démarre pas, les fusibles sont accessibles facilement dans le vide-poche. La réaction a la poignée de gaz est instantanée et le scooter s'élance de façon dynamique. On retrouve la légèreté habituelle, y compris du train avant qui demande quelques minutes d'adaptation par rapport à des scooters à la direction plus lourde.

Vespa GTS 300 en ville

En ville

Maniabilité exemplaire est le premier qualificatif qui vient en tête, surtout pour un 300. La maniabilité est digne de celle d'un 125 cm3. C'est léger, les manœuvres s'effectuent facilement à très basse vitesse, sans avoir besoin de mettre pied à terre tellement l'équilibre global est excellent. La dynamique est instantanée et les reprises sont immédiates pour tous les déplacements en ville. La différence de puissance est notable par rapport au 125 et permet de s'extraire rapidement au feu rouge.

Scooter Vespa 300 Super sur route

Sur autoroute

Le GTS 300 est dynamique sur les premiers 80 km/h, il s'essouffle rapidement ensuite pour atteindre les 100 km/h voire les 110 km/h une fois lancé sur le plat. Certes, bien lancé en descente, le compteur peut filtrer avec les 125 km/h mais ce sera bref, en attendant la prochaine côte où il redescendra. De fait, le 300 millésime 2014 paraît un cran en-dessous en termes de performances et de vitesse de pointe mais il faut dire que les modèles testes étaient a peine rodés avec tout juste 500 km. Or les petits mono se libèrent après 1.500 voire 2.000 km, avec un vrai gain de 10 a 15 km/h, ce qui lui permettrait alors d'afficher les mêmes performances que l'ancien modèle, sachant que le moteur est identique et qu'aucune modification n'a été faite ni sur le moteur ni sur la boîte. On aurait pu craindre une légèreté du train avant à la vitesse maximale, mais le 300 est particulièrement stable, à la fois en ligne droite, mais également dans les grandes courbes. Et il est toujours possible de rectifier sans effort une trajectoire.

Vespa 300 Super GTS sur nationale

Sur départementale

De retour sur départementale, le 300 qui s'essoufflait sur autoroute retrouve du peps et une dynamique sur les vitesses intermédiaires et notamment jusque 90km/h. Sur les petites routes, le rythme est plutôt coulé, les reprises au-dessus de 70 km/h étant plutôt douces, mais la partie cycle se révèle très saine, y compris sur des chaussées en mauvais état et ne réagissant pas aux défauts ni aux mauvais raccords, restant parfaitement en ligne avec une trajectoire impeccable. Il faut vraiment que le rythme s'accélère et surtout que les virages s'enchaînent de façon serrée, pour que le guidon réagisse de façon un peu réactive... Mais on n'est plus alors dans la Dolce Vita mais dans la Vita Allegro.

Vespa 300 Super sur départementale

Confort

Le 300 se révèle toujours aussi confortable que son prédécesseur voire plus confortable grâce a son nouvel amortisseur avant qui s'enfonce moins et absorbe beaucoup mieux les imperfections de la route. Du coup, le 300 est plutôt un exemple de confort pour cette cylindrée au niveau scooters.

Selle Vespa GTS 300 Super

Freins

Les modèles étant à peine rodés, les sensations étaient différentes d'un modèle à l'autre, notamment au niveau de la dureté de la poignée. On retrouvait par contre des similitudes au niveau d'un freinage plus puissant à l'arrière qu'à l'avant, avec une bonne puissance, mais un feeling qui pourrait être meilleur.

Freins ABS sur Vespa 300 GTS

Consommation

Avec le même moteur et sans modification au niveau injection, la consommation devrait être la même que sur l'ancien modèle. Piaggio annonce une consommation de 1l pour 33 kilomètres, soit 3 litres au 100 km. Le millésime précédent consommait, du 4l au cent en moyenne, ce qui reste peu, voire moins que certains modèles de scooters 125 cm3. Le tout autorise avec un réservoir de 9.5 l, à peu près 230 kilomètres d'autonomie.

Vue du dessus de Vespa GTS 300

Pratique

La place sous la selle a vraiment été agrandie et permet désormais,de placer deux jets tête bêche. Attention ! Un grand jet ou un modulable ne passeront pas mais la majorité des jets du marché rentreront, surtout si on n'hésite pas à pousser un peu pour fermer la selle.
Les fonctionnalités multimédia sont plus de l'ordre de l'anecdote car peu pratiques au quotidien. La liaison bluetooth fonctionne bien mais nécessité d'être réinitialisée à chaque démarrage du scooter. Au quotidien, vous ne vous embêterez donc pas à placer votre mobile iPhone pour y voir les données supplémentaires. Par contre, les ports USB externes et internes vous permettront de connecter facilement un GPS ou de recharger votre mobile et ça, c'est vraiment pratique.

Et la version accessoirée touring, avec porte-paquet avant et top-case agrandira les capacités de transport. Deux tailles de bulles existent pour renforcer la protection. Attention ! une grande bulle a toujours tendance à générer un léger shimmy et la petite bulle, esthétique, va à ravir au scooter par contre.

Scooter Vespa 300 GTS touring

Conclusion

La Vespa 300 GTS / GTS/Super millésime 2014 n'est pas une révolution en soi mais elle améliore de façon notable le millésime précédent justifiant de la privilégier par rapport à l'ancien modèle. Le nouveau compteur offre un vrai confort visuel supplémentaire et la place sous le coffre en plus commence à le placer dans les rangements très acceptables pour la catégorie : une gageure pour Vespa dont la place sous la selle est généralement limitée par rapport à d'autres scooters, notamment chez Piaggio. Les prises USB sont le petit plus qui permet de recharger au quotidien les mobiles qui tiennent de moins en moins la charge. Et les feux LEDs à l'avant au-delà de l'esthétique sont un vrai plus au niveau sécurité car ils permettent d'être mieux vus que par un phare unique. Au final, la Vespa 300 2014 est un excellent cru qui ravira un peu plus les amateurs et amoureux de la Dolce Vita, d'autant plus que le prix a peu progressé par rapport aux apports des fonctionnalités supplémentaires avec un modèle ABS à "seulement" 5299 euros contre 4990 euros pour le modèle sans ABS, soit à peine 200 euros plus cher que les anciens modèles.

Points forts

  • Look
  • Maniabilité
  • Freins
  • Anti-patinage

Points faibles

  • Vitesse de pointe

La fiche technique du Vespa GTS 300

Disponible en quatre coloris : blanc, bleu nuit, bleu roi et rouge

Coloris Vespa 300 GTS Super : blanc, gris, bleu et rouge

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre scooter Vespa GTS 300 Super ? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance scooter Vespa GTS 300 Super en 2mn avec SOLLY AZAR

Commentaires

olivierzx

Visiblement tu as eu entre les mains une version non rodée, ou alors ce sont les performances de la version 125 que tu donnes.

La mienne (modèle 2010) avec 11000 km prend 127 au GPS sur le plat. (140 compteur)

23-06-2014 18:20 
Petitkoala

bonjour,
Roulant avec une GTS 300 SuperSport 2012 et 26.000 km au compteur à ce jour, j'ajouterais un bémol à cette machine (mais on s'y habitue) le compteur kilométrique est erroné :
il marque 60... on est en réalité à 50km/h
..........90... on est à 75km
.........110... on est à 90km/h, donc à 140 compteur (le max que j'ai pu atteindre, on est à +/- 120km/h.

Mais sinon, un vrai plaisir avec cette machine, et même en longue distance (Départ Belgique pour la Croatie, le Nord de l'Italie, etc... 0 souci !). Bonne route à tous

27-06-2016 08:36 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous