english

Lettonie : Formalités administratives

Carte d'identité, permis et assurance reconnus dans le pays

Lettonie : Formalités administrativesComme pour la visite des autres états baltes, l'accès à la Lettonie n'est guère compliqué pour les ressortissants français mais aussi tout ceux en provenance de l'Union Européenne puisque depuis son adhésion elle est également entrée dans l'Espace Schengen.

Les voyageurs français peuvent ainsi entrer très facilement dans le pays puisqu'il suffit de disposer d'un passeport ou d'une carte nationale d'identité valide pour un séjour de moins de 3 mois. Les voyageurs étrangers issus de pays extérieurs à l'UE peuvent également s'y rendre s'ils bénéficient d'un titre de séjour dans l'un des pays de l'Espace Schengen sous les mêmes conditions.

Les CNI délivrées à des personnes majeures entre 2004 et 2013 en France ont vu leur validité être étendue de 5 ans sans modification matérielle. La Lettonie reconnait cette prorogation mais pour éviter les désagréments en cas de contrôle il est préférable d'utiliser son passeport plutôt que sa CNI ou d'imprimer la notice multilingue expliquant cette règle et proposée gratuitement par le ministère des Affaires étrangères.

Comme partout ailleurs, les touristes sont pris pour cible par les pickpockets et voleurs à la tire dans les zones touristiques. Il est donc recommandé de se munir de photocopies de ses papiers d'identités.

Conduire en Lettonie

La conduite en Lettonie n'est pas beaucoup plus compliquée, tout du moins sur le plan réglementaire puisque le permis de conduire français y est reconnu. Les cartes d'assurances des compagnies françaises sont également reconnues dans le pays, permettant ainsi de s'y rendre directement par la route dans le cadre d'un roadtrip. En revanche, il faudra vérifier ce que couvre son assurance pour cette destination.

Pour le côté pratique, la chose est nettement moins aisée : pas d'autoroute, beaucoup de routes en terre, des axes principaux encombrés, des piétons, cyclistes et animaux sur les routes, le gel de la chaussé en hiver et des contrôles radars fréquents...

Santé

En se munissant de la carte européenne d'assurance maladie, en faisant la demande au moins 15 jours avant le départ auprès de sa caisse d'Assurance Maladie, le voyageur pourra bénéficier d'une prise en charge des soins par la Sécurité Sociale. La couverture par un contrat d'assistance ou d'assurance est également conseillée.

Aucune vaccination n'est obligatoire pour se rendre en Estonie même s'il est comme partout conseillé d'être à jour dans ses vaccins DTP, rubéole, oreillons ou encore de se faire vacciner contre les hépatites A et B, la fièvre typhoïde ou le méningocoque selon la durée du séjour. Pour les séjours en zone rurale, la vaccination préventive contre l'encéphalite à tiques d'Europe centrale est souhaitable.

Plus d'infos sur les voyages

Louis