english

Championnat du monde Superbike à Phillip Island : preview

Phillip Island, 1er mars 2007

BIAGGI ATTENDU

A tout juste une semaine après l'ouverture du championnat du monde de Superbike, les pilotes et équipes techniques enchaînent dès ce week-end avec la deuxième épreuve de la saison. Sur le circuit australien de Phillip Island, on attend beaucoup de spectacle après un premier rendez vous qui a déjà réservé bien des surprises. Max Biaggi (Suzuki) y arrive en tant que leader après sa brillante prestation du Qatar. Vainqueur de la première manche et deuxième dans la seconde, l'Italien a démontré qu'il était prêt pour le combat et entend bien le confirmer dès le week-end prochain.

Ce premier rendez vous fut assez spécial. C'était un mélange de tension, d'excitation et de stress à la fois. Cela faisait dix huit mois que je n'avais plus couru en compétition alors forcément on se pose plein de question.

Avec pareille entame, l'heure de la gamberge n'est plus d'actualité pour Biaggi et il va devoir rester au maximum de sa concentration pour conforter sa place de leader. Sur un circuit qu'il affectionne particulièrement, et qui l'avait vu décrocher un titre de champion du monde 250 face à l'allemand Ralf Waldemann il y a quelques années, le Romain attend avec impatience le début des essais.

TOSELAND PREND RENDEZ VOUS

Il n'est pas le seul d'ailleurs et parmi les pilotes ultra motivés pour ce deuxième rendez vous on retrouve en premier lieu, James Toseland. Le pilote officiel Honda arrive lui aussi en Australie avec la ferme intention de conserver sa place de leader, puisqu'il est à égalité de points avec Biaggi. Auteur de deux courses fantastiques au Qatar, deuxième et premier, le Britannique espère faire aussi bien sinon mieux ce week-end en Australie.

La première manche a été très disputée et j'espérais garder la tête jusqu'à la ligne d'arrivée. Ca n'a pas été le cas mais nous avons démontré dans la seconde manche que nous pouvions imprimer un rythme très soutenu à la course jusqu'au bout. J'espère qu'il en sera de même ce week-end.

Toujours aussi volontaire en piste il faudra assurément compter avec l'Anglais pour ce deuxième rendez vous.

YAMAHA VEUT UNE REVANCHE

Parmi les protagonistes à surveiller il faudra également tenir compte des performances du tandem de chez Yamaha Troy Corser, l'australien qui évoluera à domicile, et Noriyuki Haga le japonais. En délicatesse avec leurs pneumatiques en première manche, les deux coéquipiers se sont montrés plus performants dans la seconde manche de Losail. Terminant au pied du podium en se classant respectivement quatrième et cinquième. Auteur de la première pôle position de l'année, Corser espère bien sur le tracé de Phillip Island récidiver et monter sur le podium devant son public. Vainqueur de la première manche, il n'oublie pas non plus que c'est ici même l'an passé qu'il avait chuté dans la seconde et commencé à laisser filer de gros points au championnat face à Troy Bayliss son compatriote.

BAYLISS VEUT SE RACHETER

Bayliss justement attend plus que tout autre ce rendez vous. En délicatesse avec sa Ducati tout au long du week-end d'ouverture, le champion du monde en titre veut, doit, réagir et rebondir dès ce deuxième rendez vous. « Autant le dire les courses de Losail ont été très décevantes. Je n'ai jamais réussi à trouver le feeling avec la moto durant tout le week-end. A Phillip Island, il en sera certainement autrement et j'ai vraiment hâte de me retrouver au guidon. Le championnat est bien sur très long mais il ne vaut mieux pas laisser filer trop de points dès le début. Mon objectif est clair je veux gagner. » Rendez vous est donc pris pour Bayliss, ses adversaires et ses supporters.

PLUS DE JOKER POUR CHARPENTIER

Si le champion du monde Superbike est en délicatesse, il en est de même pour le champion du monde Supersport en titre, Sébastien Charpentier (Honda). Le Français après sa chute de Losail, alors qu'il était au commande de la course à deux tours de l'arrivée, sait qu'il n'a déjà pratiquement plus le droit à l'erreur. Certes la situation n'est pas compromise mais cette année le championnat est encore monté d'un cran. On en veut pour preuve la victoire de son coéquipier Kenan Sofuoglu, la compétitivité de la Yamaha de Curtain, deuxième à Losail, qui évoluera à domicile, mais aussi le retour du japonais Fujiwara (Honda) aux avants postes après une saison 2006 très difficile. Il faudra également surveiller le team Kawasaki. Il semble avoir franchi un palier cette saison et a réussi un beau tir groupé au Qatar en finissant quatrième et cinquième avec le français Fabien Foret et l'espagnol Pere Riba. Autant d'éléments qui font penser que Sébastien Charpentier n'aura pas, une fois de plus, la partie facile. Tant mieux pour le spectacle.

Classements aux championnats

Superbike World Championship :

1.M. Biaggi (ITA), J. Toseland (GB) 45 points ; 3. L. Lanzi (ITA) 25 pts ; 4. T. Corser (AUS), Y.Kagayama (JAP) 23 pts ; 6. N. Haga (JAP) 21 pts ; 7. T. Bayliss (AUS) 19 pts ; 8. M. Neukirchner (ALL) 16 ; 9. R. Xaus (ESP) 13 pts ; 10. F. Nieto (ESP) 11 pts.

Superpsport World Championship

1. K. Sofuoglu (TUR) 25 points ; 2. K. Curtain (AUS) 20 pts ; 3. K. Fujiwara (JAP) 16 pts ; 4. F. Foret (FRA) 13 pts ; 5. P. Riba (ESP) 11 pts ; 6. R. Harms (DAN) 10 pts ; 7. M. Roccoli (ITA) 9 pts ; 8. G. Nannelli (ITA) 8 pts ; 9. B. Veneman (HOL) 7 pts ; 10. V. Kallio (FIN) 6 pts.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike