english

Championnat du monde Superbike : Troy Bayliss en pôle

BAYLISS A LA MAISON

Phillip Island, Samedi 3 Mars 2007

Il avait donné rendez vous et il a tenu parole. Troy Bayliss (Ducati) partira demain en pôle position de la deuxième épreuve du championnat du monde Superbike disputée devant son public en Australie. Au guidon de sa Ducati officielle, le champion du monde en titre a réalisé le meilleur tour de cette dernière séance qualificative en 1'32''145 sur le circuit de Phillip Island. De quoi lui redonner le moral et oublier définitivement sa contre performance du Qatar la semaine passée.

Autant nous étions perdus à Losail par rapport au comportement de la moto, autant ici nous avons pu travailler sereinement en retrouvant les bases établies lors des essais hivernaux. Je suis très satisfait d'avoir décrocher la pôle devant mon public et j'espère pouvoir faire aussi bien demain pour les deux manches.

Rendez vous est donc pris mais Bayliss s'attend à deux courses difficiles.

TOSELAND EST LA

Car à ses cotés le pilote Ducati retrouvera l'un des deux leaders du championnat, James Toseland. Sur sa Honda, le britannique a réalisé un week-end très consistant depuis le début des essais. Toujours dans le top 4 de toutes les séances, le champion du monde 2004 de la catégorie a visiblement les moyens de signer un bon résultat demain. Ce sera son objectif avec pour mission de repartir d'Australie toujours en tête du championnat.

LES YAMAHA AUSSI

La première ligne de la grille de départ sera complétée demain par les deux Yamaha officielles de Corser et Haga. Comme au Qatar on retrouve donc les deux coéquipiers sur cette même ligne et on s'attend forcément à du spectacle. Troy Corser devant son public voudra forcément bien faire, il avait gagné la première manche l'an passé, quant à Haga sur un de ses circuits préférés, il entend bien pouvoir enfin concrétiser le potentiel de la nouvelle Yamaha R1. C'est vrai qu'il y a de la revanche dans l'air car au Qatar, les deux coéquipiers, après avoir animé les premiers tours de course, avaient ensuite laissé filer leurs espoirs de podium suite à un mauvais choix de pneumatiques.

BIAGGI CINQUIEME

On pensait bien retrouver plus haut dans la hiérarchie de ce deuxième rendez vous Max Biaggi. Malheureusement pour lui, l'autre leader du classement provisoire a connu quelques petites difficultés durant les essais, notamment une chute. Pour autant, le pilote du team Suzuki on est loin d'être inquiet. Partir de la deuxième ligne n'est pas un drame, juste un contre temps. « C'est vrai que j'espérais mieux, mais la superpole est une chose, les courses de demain en seront une autre. Le championnat Superbike est très relevé et il ne faut pas croire que, parce que j'ai gagné la première course de la saison, cela va être une promenade de santé sur tous les circuits. » Contrarié mais serein, Biaggi attend donc les courses pour redresser la barre. Ca ne sera certainement pas facile, comme il en convient, mais sur un circuit qui colle parfaitement à son style de pilotage, nul doute que le Romain sera présent demain aux avants postes.

FORET EN POLE

En Supersport, la deuxième pôle position de l'année est revenue à un pilote français…Fabien Foret. Sur sa Kawasaki, l'ancien champion du monde de la discipline a fait parler la poudre dès la première séance de vendredi et personne, pas même lui, n'a été en mesure d'améliorer ce chrono de référence aujourd'hui. Dans le camp Kawasaki, les sourires sont de circonstance, tout comme chez Honda d'ailleurs. En effet, Sébastien Charpentier et son coéquipier Kenan Sofuoglu ont placé leur deux 600 CBR respectivement aux troisièmes et quatrièmes places. Deux Français en première ligne voilà qui n'était plus arrivé depuis très longtemps. Mais attention, car ces trois pilotes retrouveront à leurs cotés un certain Kevin Curtain (Yamaha). Devant son public, le vice champion du monde 2006 s'est glissé en deuxième position et espère encore mieux pour la course de demain. Le spectacle semble donc assuré. Coté tricolore signalons également la neuvième place de Yohan Tibério (Honda) et la douzième de Sébastien Gimbert (Yamaha). Le premier n'a pu améliorer son chrono de vendredi et recule d'un rang, alors que le second a roulé plus vite que dans la première séance mais a néanmoins perdu deux places dans la hierarchie. Tous les deux visent cependant les gros points demain.

A noter qu'en prélude aux courses de demain sera organisée une cérémonie de célébration du 20e anniversaire du championnat du monde de Superbike et que pour l'occasion le tracé Australien de Phillip Island recevra quelques unes des vedettes des antipodes qui ont marqué le championnat. Rob Phillis, Peter Goddard, Kevin Magee, Aaron Slignt ou encore Fred Merkel, le premier champion du monde de la catégorie, effectueront quelques tours de piste.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

Shoei