english

Championnat du monde Superbike à Silverstone : victoire de Bayliss

Troy confirme son record de piste en remportant la victoire à Silverstone

HAGA ET CORSER SURVOLTES

Un podium qu'il disputera jusqu'au bout aux deux pilotes Yamaha R1 très en verve sous le déluge de Silverstone en Superbike. Pendant très longtemps on a même pensé que Troy Corser pourrait lui ravir la victoire mais dans le trafic des attardés, le pilote Yamaha se faisait décrocher et même déborder par son coéquipier le japonais Noriyuki Haga. Deuxième ce dernier grappille de précieux points au provisoire car dans le même temps James Toseland sauvait in extremis les meubles après un début de manche WSBK très mouvementé au guidon de la CBR 1000 RR.

TOSELAND A EU CHAUD

En bagarre pour la quatrième place, le britannique et leader du classement provisoire partait à la faute. Heureusement pour l'officiel Honda, sa machine légèrement endommagée lui permettait de reprendre la piste en dix huitième position et finalement entamer une remontée qui allait lui permettre de décrocher une superbe huitième place compte tenu des circonstances.

LACONI DECHAINE BIAGGI A LA PEINE

Si Toseland a donc sauver de précieux points au championnat, Régis Laconi (Kawasaki) a lui réussi sa meilleure performance de la saison. Particulièrement à l'aise sous le déluge britannique, le Français termine à une très belle cinquième place alors que dans le même temps, Max Biaggi sur Suzuki GSX-R 1000 ne parvenait pas à faire mieux que sixième à plus d'une minute du vainqueur. Une contre performance qui distance encore un peu plus l'Italien de la tête du championnat.

UN CHAMPIONNAT RELANCE

La seule note positive de ce week-end particulièrement difficile reste ce soir, la nouvelle physionomie du championnat. En effet, les écarts se sont réduits et ce à tous les niveaux de la hierarchie. Si James Toseland est toujours le leader, il ne compte plus que 23 points d'avance sur Haga. Ce dernier grâce à sa deuxième place a un peu plus accentué son avance sur Biaggi désormais forte de 13 points. Pour l'Italien les choses se compliquent sérieusement. Distancé pour la deuxième place il voit également revenir sur ses talons le vainqueur du jour Troy Bayliss. Le pilote Ducati n'est plus en effet qu'à 12 points du pilote Suzuki. Voilà qui promet bien du spectacle dans quinze jours sur le tracé de Misano. Situé à quelques kilomètres de l'usine Ducati, Bayliss aura à cœur de poursuivre sur sa lancée alors que Biaggi tentera de satisfaire les nombreux tifosi attendus pour l'occasion.

POS NO. RIDER BIKE TIME

  1. Bayliss T. (AUS) Ducati 999 F07 46'02.875 (129,919 kph)
  2. 41 Haga N. (JPN) Yamaha YZF-R 2.035
  3. 11 Corser T. (AUS) Yamaha YZF-R1 4.568
  4. 44 Rolfo R. (ITA) Honda CBR1000RR 50.039
  5. 55 Laconi R. (FRA) Kawasaki ZX-10R 1'09.634
  6. 3 Biaggi M. (ITA) Suzuki GSX-R1000 K7 1'20.982
  7. 57 Lanzi L. (ITA) Ducati 999 F07 1'33.061
  8. 52 Toseland J. (GBR) Honda CBR1000RR 1 lap
  9. 111 Xaus R. (ESP) Ducati 999 F06 1 lap
  10. 76 Neukirchner M. (GER) Suzuki GSX-R1000 K6 1 lap

WEST L'EQUILIBRISTE

Il aura donc fallu attendre la septième épreuve de la saison pour que le leader du provisoire, Kenan Sofuoglu commette sa première erreur. Aux cotés de Sébastien Charpentier, son coéquipier et auteur de la pôle position, le pilote Honda ne va même pas boucler un tour de course. Sur une piste détrempée, Sofuoglu part à la faute dès le premier virage et emmene avec lui le Charentais. Sacré coup dur pour l'équipe officielle Honda. Si Charpentier peut repartir, avant d'abandonner quelques tours plus tard, Sofuoglu lui, rejoint son stand à pied laissant le champ libre à ses poursuivants au championnat. Mais dans son malheur, le pilote Honda va avoir un peu de chance. En effet, c'est Antony West qui va effectuer un véritable numéro d'équilibriste sur la piste de Silverstone. Remplaçant de Kevin Curtain chez Yamaha, l'Australien file sur un autre rythme que le peloton vers sa première victoire dans la catégorie alors qu'il y dispute seulement sa deuxième course. Derrière lui, se sont finalement Robin Harms (Honda) et Katsuaki Fujiwara (Honda) qui complètent le podium, après l'arrêt de la course au drapeau rouge à 6 tours de l'arrivée. Derrière le trio de tête, Fabien Foret a réalisé une course solide pour finalement empocher 13 points supplémentaires qui lui permettent de refaire, très légèrement, son retard sur Sofuoglu au provisoire. Après le résultat blanc du leader, le pilote Kawasaki compte encore 45 points de retard au classement. Outre cette quatrième place de Foret, les conditions exceptionnelles de cette épreuve de Silverstone auront finalement été favorables aux pilotes tricolores. Matthieu Lagrive (Honda) termine sixième, Julien Enjolras (Yamaha) dixième, Sébastien Gimbert (Yamaha) douzième et Grégory Leblanc (Honda) quatorzième. Reste que malgré cette belle performance d'ensemble des pilotes tricolores, Sébastien Charpentier n'a toujours pas vaincu la poisse qui semble décidément vouloir s'acharner sur lui cette saison…

SUPERSTOCK

Comme leurs « ainés » les pilotes des championnats Superstock n'ont pas été épargnés par la météo typiquement britannique de ce rendez vous. En 1000 cm3, c'est encore un australien qui s'est imposé au terme des dix tours de course. Brendan Roberts et sa Ducati sont montés sur la plus haute marche du podium juste devant son compatriote Mark Aitchison. Ce dernier en profite pour prendre la tête du provisoire devant l'italien Mattéo Baiocco, seulement sixième en course. Les deux hommes sont désormais séparés par huit points au classement. En catégorie 600 cm3, la course programmée après la seconde manche Superbike n'a pu, comme pour le reste de la manifestation se dérouler. Le français Maxime Berger n'aura donc pas pu profiter de sa pôle position pour tenter de reprendre des points à son adversaire direct au championnat, l'Italien Magnoni. Au classement provisoire, ce dernier conserve donc toujours le même avantage sur le jeune tricolore à savoir huit points d'avance.

Plus d'infos sur le Championnat du Monde Superbike

Mutuelle