english

Bol d'Or : chutes et pannes en séries pour le SERT, la Yamaha GMT 94

Les abandons se succèdent

Fin d'après-midi de tous les dangers à Magny-Cours pour le Bol. Alors que les deux machines du Suzuki Endurance Racing Team semblaient avoir solidement pris le commandement de la course après que le SERT ait pris la pole position, coup de théâtre peu avant 19h30. Julien Da Costa, en tête sur la Suzuki Endurance Racing Team n°1, a chuté lors d'un accrochage avec une autre machine. La Suzuki 1 est repartie 36e à treize tours de la Suzuki 2 qui a pris le commandement devant la Yamaha GMT 94, la Kawasaki Bolliger Switzerland et la Kawasaki officielle 111. Les Kawasaki 11 et 111 comme la GMT 94 ont aussi connu un début de course difficile sur le circuit de Magny-Cours.

Après d'excellents préparatifs du Bol d'Or, au départ, Vincent Philippe a assommé la concurrence en signant un départ canon sur la Suzuki 1. La Suzuki GSXR-1000 n°2 s'est rapidement calé dans son sillage suivie par les deux Kawasaki France. Avant la fin du premier relais, les deux Kawasaki ZX-10R n°11 et n°111 ont pourtant perdu le contact avec la tête de course en raison de « stop and go » de 30 secondes, pénalités infligées en raison du retard des représentants Kawasaki au briefing obligatoire. Le retard a été aggravé pour la 111 par un problème de béquille lors du premier ravitaillement.

En l'absence des Kawasaki, la lutte en tête durant la deuxième heure de course a tourné au chassé-croisé entre les deux machines du Suzuki Endurance Racing Team et de la Yamaha GMT 94. Au gré des ravitaillements, les Suzuki 1 et 2 et la Yamaha 94 ont mené la course tour à tour. La chasse de la Yamaha R1 du GMT 94 a cessé brutalement à 17 heures sur la chute d'Olivier Four. La Yamaha 94 est repartie septième à un tour de la Suzuki de tête.

Peu de temps après, la Kawasaki France 11 a perdu beaucoup plus de temps sur une simple panne d'essence. Julian Mazuecos a dû ramener la machine à la poussette du bout du circuit. La 11 est alors passée de la 3e à la 46e place à 12 tours de la Suzuki de tête.

La malchance poursuit aussi la Yamaha Austria. Calée à la troisième place derrière les Suzuki, elle a été contrainte à l'abandon vers 19 heures sur casse moteur.

Les chutes ont été nombreuses en ce début de course disputée sous un soleil généreux à Magny-Cours. 28e, la BMW Motorrad 17 a été reléguée au-delà de la 40e place après une chute de Rico Penzkofer. La Kawasaki Raffin Motos a connu la même mésaventure. Chute aussi lors du premier relais pour la Suzuki des Sapeurs Pompiers et à 18 heures pour la Suzuki RT Racing Team & Moto Virus point aux alentours de la 25e place.

A 20 heures, la Honda National Motos pointait 5e juste devant la Yamaha Phase One Endurance et la Suzuki Junior Team LMS, 1e Superstock. Endurance Moto 38, première machine Superproduction, est 9e.

Suivre toute l'info du Bol d'Or en direct

Mutuelle