english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

GP Maxxis d'Argentine : première victoire de Cervantes en E2

Meo et Nambotin poursuivent leur domination des catégories E1 et E3

Juha Salminen contraint à l'abandon sur problème technique

GP Maxxis d'Argentine : première victoire de Cervantes en E2La première journée de ce Grand Prix Maxxis d’Argentine vient de se terminer sous une chaleur avoisinant les 35 degrés et dans un cadre splendide. Les 146 pilotes ont offert un spectacle à la hauteur de la ferveur que leur portent les aficionados venus encore une fois par milliers.

De l’avis de tous, ce tracé, d’une longueur de 50 kilomètres, était d’une beauté inégalable et les spéciales 100% naturelles étaient un régal. Mais, la chaleur pesante et la technicité des spéciales n’ont pas pour autant rendu la tâche facile à l’élite de l’Enduro Mondial.

E2 : Première pour Cervantes, Abandon de Salminen

Finalement, après plus d’un an et demi, Ivan Cervantes (E – Gas Gas) s’offre sa première victoire sous les couleurs de Gas Gas en Enduro 2. Accueilli à San Juan comme s’il était chez lui, « El Torrito » n’a laissé aucune chance à ses rivaux pour une victoire qui lui tendait les bras.

Durant toute la journée, le catalan a allié efficacité et sens du spectacle en faisant lever les foules à chacun de ses passages. Il a aussi profité de l’abandon de Juha Salminen (SF – HVA) sur problème technique. Celui-ci lui tenait tête jusqu’à cette fatidique Cross Test du 3ème tour.

Ivan Cervantes :

Quel plaisir de gagner ! Cela faisait longtemps maintenant que je voulais offrir une victoire à Gas Gas.

Juste derrière l’officiel Gas Gas, c’est un autre espagnol qui arrache la seconde marche du podium : Cristobal Guerrero (E – KTM) après un duel de haute voltige avec son coéquipier Johnny Aubert (F – KTM). En net regain de forme et de confiance, le Français a arraché une belle 3ème place malgré le retour en fin de course de Pierre-Alexandre Renet (F – Husaberg), 4ème.

Enfin, Alex Salvini (I – HVA) atteint le Top 5 de la catégorie sans avoir réellement été inquiété par ses poursuivants.

E3 : 3ème victoire consécutive pour Nambotin

Pour la 3ème fois consécutive, Christophe Nambotin (F – KTM) a mis tout le monde d’accord en E3. Pourtant, David Knight (GB – KTM) était parti ce matin avec la ferme intention de rattraper les points perdu sur son rival et coéquipier, mais le normand a une nouvelle fois montré qu’il était actuellement plus rapide que ses concurrents, montrant par la même occasion que son changement d’équipe ne l’a pas du tout affecté.

De son côté, le britannique a réalisé une course très propre et s’adjuge une solide 2ème place.

Christophe Nambotin :

On a eu des liaisons superbes, malgré la difficulté j’ai réussi à prendre beaucoup de plaisir. J’ai gagné aujourd’hui donc c’est plus facile d’être positif.

Le duel Joakim Ljunggren (S – Husaberg) – Aigar Leok (EST – TM) a cette fois-ci tourné à l’avantage du suédois. L’officiel TM, en difficulté dans l’Xtreme Test, n’a pu résister aux assauts répétés de Ljunggren qui monte sur le podium pour la première fois cette saison.

De son côté Marcus Kehr (D – KTM) semble avoir retrouvé son niveau de 2010 et accroche une solide 5ème place. Cela va lui permettre de refaire le plein de confiance.

E1 : Meo trop fort pour la concurrence

Antoine Meo domine une nouvelle fois la catégorie E1Antoine Meo (F – KTM), débarrassé de son rhume, a comme au Chili survolé la catégorie Enduro 1 reléguant ses poursuivants à près d’une minute.

Tout comme Cervantes en E2, le français a totalement conquis le public argentin par ses temps canons et ses frasques en spéciales. L’officiel KTM dégage une impression de totale maîtrise de sa KTM 250 EXC-F et on voit mal qui pourra l’arrêter.

Antoine Meo :

C’était une course un peu difficile et particulière avec aucune zone d’ombre mais je ne vais pas me plaindre, j’ai gagné quand même.

De son côté, Marc Bourgeois (F – Yam) épate tout son mode et score une étonnante 2ème place tout au long de la journée mais il a senti les souffles d ’Eero Remes (SF – KTM) et Simone Albergoni (I – HM Honda) durant le dernier tour. Et finalement, le pilote de l’armée de terre a excellemment bien résisté à ses deux poursuivants arrachant donc les 17 points de la 2ème place tandis que l’officiel HM Honda coiffe le finlandais sur le poteau pour la 3ème place.

Thomas Oldrati (I – KTM) prouve qu’il est sur la bonne voie en terminant à une belle 5ème place devant un décevant Rodrig Thain (F – HM Honda), 6ème, qui n’a pu rivaliser.

Junior : Manzi prend sa revanche sur Bellino

Dans la catégorie Junior, les spectateurs ont pu assister à un énorme duel entre Jonathan Manzi (I – KTM) et Mathias Bellino (F – Husaberg) qui a finalement tourné à l’avantage de l’italien qui se rattrape d’un Grand Prix du Chili en-dessous de ses espérances.

L’enfant du pays Kevin Benavides (ARG – KTM) s’adjuge les 15 pts de la 3ème place et Danny McCanney (GB – Gas Gas) continue sa belle tournée Sud-Américaine avec une 4ème place.

Enfin, en FIM Youth Cup 125cm3, Giacomo Redondi (I – KTM) remporte la victoire devant son grand rival Benjamin Herrera (CL – TM) qui était pourtant parti avec 1 minute de pénalité. Stefano Caimi (ARG – Yam) monte sur la 3è me marche du podium.

Plus d'infos sur le Mondial d'Enduro