english

Auf wiedersehen Horex

Le constructeur allemand met la clé sous la porte faute d'investisseur

Auf wiedersehen Horex - crédit photo : HorexNouvelle victime de la conjoncture économique du secteur moto, le constructeur allemand Horex voit son aventure toucher à son terme après avoir été mis en liquidation. La marque connaissait déjà d'importantes difficultés depuis la rentrée et avait été placée en situation de sauvegarde.

Faute de repreneur, le constructeur qui avait fait son grand retour 2010 a été contraint de clore définitivement son activité. Tous les salariés de l'entreprise, y compris le personnel de gestion, ont été licenciés. L'usine d'Ausbourg a quant à elle été totalement fermée.

Cependant, la marque indique qu'il y aurait toujours des négociations concernant un rachat de l'entreprise. La situation est par ailleurs loin d'être claire et toute activité a logiquement dû être arrêtée.

Nous étions convaincus que la majorité de l'équipe Horex serait maintenue, car nous pensions que le savoir-faire et la passion étaient un élément indispensable à toute poursuite.

Depuis son retour, Horex avait misé sur une stratégie élitiste en proposant des machines au tarif supérieur à 30.000 €. Articulée autour de la même partie cycle et d'un gros moteur six cylindres en V de 1.218 cm3, la gamme allemande avait finalement atteint les trois modèles avec la VR6 Roadster, la VR6 Classic et la Café Racer, récemment présentée et limitée à trente-trois exemplaires.

Horex sur le stand Intermot
Horex sur le stand Intermot

Plus d'infos sur Horex

dafy