Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Décès du journaliste moto Nicolas Armand

Un accident avec un animal en Suède lors d'un grand trip en Europe du Nord et de l'Est

Nicolas Armand était un ancien de Moto Revue

Décès du journaliste moto Nicolas ArmandNotre profession comporte certains risques et si les accidents sont heureusement assez rares, il arrive parfois que de très mauvaises nouvelles viennent ébranler notre petite corporation. Nous sommes donc au regret de vous annoncer la disparition de Nicolas Armand, sur une route de Suède, suite à une collision avec un animal.

Originaire de la région de Cognac, Nicolas Armand fut pendant de longues années journaliste-essayeur à l'hebdomadaire Moto Revue, avant de devenir pigiste pour plus d'indépendance. Il collabora notamment au magazine Maximoto lors des premières années (de 2000 à 2004) de ce mensuel, aujourd'hui disparu. Doté d'un solide coup de guidon, il fut également un honorable pilote amateur et compte quelques Bol d'Or à son actif.

Par la suite, Nicolas Armand s'impliqua dans le monde de la musique, en gérant une salle de concert et un label musical sur Paris. Nicolas n'avait jamais complètement quitté le monde de la moto et récemment, il s'était pris de passion pour des grands voyages. Il avait fait un tour de l Australie sur une Ducati Multistrada il y a quelques années, dont il avait rapporté quelques articles. Au moment de son accident, il était sur la route pour un grand voyage en Europe du Nord et de l'Est, en compagnie d'un autre photographe, Kent Miklenda. Ils voulaient partir à la rencontre des loups sauvages de Scandinavie et au travers de reportages, partager la découverte de territoires méconnus.

Nicolas Armand avait 54 ans et 3 enfants. Toute la rédaction du Repaire s'associe à la douleur de ses proches.

Plus d'infos sur Nicolas Armand