english

Suzuki GSX-R1000R

Shifter up & down, launch control, ABS avec réglage "race", suspensions "balance free"

Une version destinée aux pilotes encore plus exigeants

Suzuki GSX-R1000RComme les autres constructeurs japonais, Suzuki décline sa supersportive GSXR 1000 dans deux versions, standard et R. Ce modèle R est donc sensiblement plus évolué, mais dans le détail, sans changer les grandes bases de la première version : moteur et châssis ne changent pas.

Par contre, pour partir gaz en grand et y rester le plus longtemps possible (condition sine qua non de la performance ultime), la GSX-R1000R se dote d'un mode "launch control" pour faire des départs canon, ainsi que d'un shifter up & down pour monter les rapports en restant soudé comme un mort de faim et les descendre avec la même détermination lors d'un freinage de trappeur. Et ce, d'autant que la centrale ABS se dote d'un mode de réglage "track", donc adapté aux conditions de roulage sur piste.

Les suspensions Showa, similaires à celles de la GSX-R1000, se dotent d'une fonction "balance free" avec chambre de compression externe, qui permet encore plus de fluidité sur les irrégularités.

Suzuki GSX-R1000R, fourche plus sophistiquée

La GSX-R1000R soigne également sa ligne avec une batterie plus légère, ainsi qu’un té de fourche supérieur également plus léger. Malgré cela, elle est plus lourde d'un kilo par rapport à la version standard. Le poids de la fourche plus sophistiquée, peut-être ?

Elle soigne également son apparence avec des feux de position à LEDs ainsi qu'un tableau de bord toujours digital, mais rétro-éclairé façon "black panel".

Suzuki GSX-R1000R, tableau de bord

Pour reconnaître cette version R, c'est simple : les deux versions bleues sont assez similaires (reste alors la fourche), tandis que la version noire se pare de filets et de jantes bleus (ils sont rouges sur la version standard). Tout comme le traitement anodisé de la fourche. De toute beauté !

Suzuki GSX-R1000R, noire

Caractéristiques techniques Suzuki GSX-R1000R

  • Moteur : 4 cylindres en ligne, 4 temps, refroidissement liquide, DOHC, 16 soupapes
  • Cylindrée : 998 cm3 (76 x 55,1 mm)
  • Rapport volumétrique : 13,2:1
  • Puissance : nc
  • Couple : nc
  • Alimentation : injection électronique
  • Allumage : Electronique
  • Lubrification : forcée, carter humide
  • Embrayage : multidisque en bain d'huile, antidribble assisté
  • Boite de vitesses : 6 rapports
  • Transmission finale : par chaîne
  • Cadre : poutre dédoublée en aluminium
  • Suspension avant : fourche inversée Showa BPF à chambre de compression séparée, entièrement réglable
  • Suspension arrière : Amortisseur horizontal Showa Back-link à gaz BFRC Lite avec réservoir séparé, réglable en détente et précharge du ressort
  • Frein avant : Doubles disques semi-flottants de 320 mm, étriers Brembo radiaux monobloc à 4 pistons opposés
  • Frein arrière : Disque de 220 mm, étrier Nissin à simple piston
  • Pneu avant : 120/70 ZR17 M/C (58W)
  • Pneu arrière : 190/55 ZR17 M/C (75W)
  • Angle de chasse : 23.2 °
  • Chasse : 95 mm
  • Longueur : 2075 mm
  • Largeur : 710 mm
  • Hauteur : 1150 mm
  • Empattement : 1410 mm
  • Garde au sol : 130 mm
  • Hauteur de selle : 825 mm
  • Poids : 203 kg avec les pleins
  • Réservoir : 16 litres

Disponibilités / Prix

  • Coloris : bleu, noir
  • Disponibilité : 2017

Plus d'infos sur la Suzuki GSX-R 1000

Commentaires

YannIer

En noir .... wahou (!)

06-10-2016 10:28 
dante

On dirait l'ébauche refusée de la MV Agusta première génération ...

06-10-2016 15:18 
jeandemi

Citation
dante
On dirait l'ébauche refusée de la MV Agusta première génération ...

Heureusement qu'elle a été refusée alors !

10-10-2016 12:03 
dante

Citation
jeandemi
Citation
dante
On dirait l'ébauche refusée de la MV Agusta première génération ...

Heureusement qu'elle a été refusée alors !

Oui clairement, refusée en mode "hé ho les gars on se réveille c'est quoi ce design insipide là !"

10-10-2016 13:30 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

MotoblouzMotoblouzMotoblouz