Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Des pneus connectés en MotoGP

Envoi automatique des informations sur les pneumatiques utilisés

Nouvelles allocations de pneus pour les qualifs et en cas de pluie

Des pneus connectés en MotoGPNon, il n'y a pas que le vintage dans la vie puisqu'en parallèle, c'est la tendance du "tout connecté" qui fait rage, à tel point que même le MotoGP s'y met. En effet, dès la saison prochaine, les pneus enverront des informations. Explications...

La Commission Grand Prix s'est récemment réunie afin d'agir sur le règlement technique du Championnat du Monde MotoGP. Composée du CEO de la Dorna Carmelo Ezpeleta, du CEO de la FIM Ignacio Verneda, ainsi que des représentants IRTA Hervé Poncharal et MSMA Takanao Tsubouchi, la commission a pris plusieurs décision en matière de pneumatiques.

La première concerne la mise en place, avec Michelin et les constructeurs, d'un système permettant la détection automatique des pneumatiques utilisés par les pilotes. L'objectif est d'informer les autres pilotes, teams et les téléspectateurs des gommes utilisées en courses, notamment lors de changements de conditions climatiques. La détection se fera par le biais d'une technologie sans fil qui passera par l'ECU et sera transmise au système de chronométrage.

En outre, les allocations de pneus ont également été redéfinies. Pour limiter le désavantage lié au système de qualifications, les deux pilotes qui se qualifieront de la Q1 vers la Q2 disposeront désormais d'un pneumatique arrière slick tendre en plus dans leur allocation, mais le nombre total d'éléments mis à disposition restera le même.

Enfin, suite aux très nombreuses pluies de la saison dernière, le nombre maximal de pneus alloué par temps de pluie passe de cinq à six pneus arrière pluie. La Direction de Course pourra toujours ajouter des pneus supplémentaires si toutes les séances d'essais libres et qualificatifs sont impactées par les conditions météos.

L'ensemble de ces modifications entrera en vigueur dès cette saison 2017. Cela devrait permettre de corriger quelques déséquilibres, mais n'aidera surement pas Lorenzo à mieux rouler sous la pluie.

Plus d'infos sur les pneumatiques connectés en MotoGP

Notez cet article : Soyez le 1er à noter cet article

  • Currently 0.00/5