Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Le Moto Tour en Zündapp KS 50

Le pari un peu fou de Michel Das Neves

3.000 km d'épreuve du 7 au 15 octobre entre Limoges et Toulon

Le Moto Tour en Zundapp 50Plus grand rallye routier du monde, le Moto Tour se targue d'être une épreuve ouverte à tous les motards. Preuve en est pour Michel Das Neves qui participera à la course au guidon d'une 50 des années 1970...

Alors que certains privilégient les gros roadsters ou les trails sportifs pour tenter de bien figurer au classement, le fondateur de la société Ixtem Moto a pris le pari inverse, pourtant, c'est bien avec un gros cube qu'il prévoyait initialement de participer :

J'ai participé à mon premier Moto Tour l'année dernière au guidon d'une KTM 990 Adventure. Cette année, j'avais prévu de le faire avec une KTM 1290 Super Duke GT. Je l'ai l'achetée pour l'occasion ce printemps et je l'ai rodée sur le rallye du Dourdou, lors de la journée circuit à Issoire avec Pierre Lemos (super journée avec une bonne équipe) et sur le rallye des Volcans.

N'ayant finalement pas pu concrétiser ce projet, Michel a finalement décidé de prendre le contrepied de l'Autrichienne ultra-technologique en jetant son dévolu sur... une Zündapp KS 50 de 1978.

Comme je suis un passionné et un peu persévérant, l'idée m'est venue de faire le Moto Tour avec une Zündapp KS 50 de 1978. Le projet est un peu fou, peut-être, peut-être pas. En tout cas, il mérite d'être tenté et cela va dans le sens que le Moto Tour est ouvert à tous.

D'origine portugaise, je passai mes étés au Portugal bercé par la sonorité des moteurs Zündapp montés sur des Famel, Casal et autres Macal. La robustesse de ce moteur est légendaire et je voyais mes oncles traverser tout le Portugal avec leur Zündapp. Dans les bars des villages, chacun y allait de ses exploits avec ces machines qui étaient performantes pour des 50 cm3.

Piloter une Zündapp pendant le Moto Tour, c'est un retour à la source de ma passion pour les deux roues, une opportunité de revivre un pan de mon enfance. J'ai réussi à trouver des pneus Continental Conti Go pour ma Zündapp. Pascal (Raspo RCG), un préparateur de talent et passionné, n'a pas hésité une seconde à me donner un coup de main.

Mais la Zündapp tiendra-t-elle le coup sur les 3.000 km que compte l'épreuve ? Parviendra-t-elle au bout des spéciales sur piste ? Réponse du 7 au 15 octobre prochain pour l'ultime édition du Moto Tour.

Plus d'infos sur le Moto Tour