english

Moto Tour et Tour de France Moto

Le plus grand rallye routier moto au monde

Histoire mouvementée d'une compétition populaire

Le Tour de France Moto a fait son apparition au calendrier motocycliste lors de la saison 1973. Alors que le secteur connait une période de tumulte lié à l'insécurité grandissante sur les routes comme sur circuit, la Fédération Française de Motocyclisme décide de lancer une toute nouvelle épreuve destinée à mettre en lumière le tourisme sportif.

Créé avec le soutien du journal l'Equipe et sous l'impulsion d'Elie Wermelinger, le Tour de France Moto rencontre un succès immédiat auprès des médias et du public. Initialement pensée comme une épreuve accessible, la compétition prend très rapidement une orientation purement sportive. Le succès de la compétition provient également de la diversité des pilotes engagés et venus de tous les horizons, bien que les spécialistes de la vitesse et de l'endurance soient avantagés.

L'épreuve attire toujours une foule de spectateurs

Un succès immédiat

En mai 1973, les pilotes s'élancent pour la première fois à l'assaut des 3.000 km du premier Tour de France Moto. Alain Renouf est le premier à s'illustrer en remportant cette édition inaugurale, mais ne pourra jamais défendre son titre puisqu'il perdra la vie quelques mois plus tard lors d'essais sur le circuit du Castellet. La discipline se poursuit pendant une dizaine d'année, voyant défiler ses champions comme Hubert Rigal ou Gilles Husson pour ne citer qu'eux. Mais le Tour est également l'occasion de découvrir des pilotes prometteurs à l'image de Marc Fontan qui s'illustre en 250 et d'un certain Christian Estrosi qui termine second de l'édition 1975 à tout juste 19 ans.

Champion en 1981, Jean-Louis Chevelle restera le dernier vainqueur du Tour de France Moto. Alors que le sport motocycliste est en plein essor la Fédération peine à gérer cette croissance bondissante. L'idée d'organiser des Jeux Motocyclistes regroupant toutes les disciplines de la moto au Mans germe alors. Ce flop retentissant s'accompagne également d'une triste nouvelle puisque le Tour de France est annulé.

La renaissance

Il faudra patienter plus de 20 ans pour voir une formule similaire refaire surface. De 200 à 400 pilotes s'affrontent pendant toute une semaine à travers plusieurs spéciales chronométrées sur route et sur circuit, de jour et de nuit sur plusieurs milliers de kilomètres. C'est un ancien visage connu du Tour de France, Marc Fontan, qui relance l'épreuve avec le promoteur Option Sport Evénement en 2003 sous l'appellation Moto Tour.

Les spéciales sur routes sont chronométrées

La première édition voit la participation de pilotes de renom à l'image de Dominique Sarron qui revient à la compétition et décroche le premier titre de cette nouvelle ère. Dauphin en 2003, Serge Nuques prend sa revanche dès l'année suivante où, en plus de son titre sur le Moto Tour, il est fait Chevalier du Groland. L'homme réitère son exploit l'année suivante avant de quitter les rallyes routiers pour s'orienter vers l'endurance.

Serge Nuques, le Chevalier du Groland, a remporter deux fois le Moto Tour

Le règne de Bouan

Après trois éditions à succès, la compétition enregistre l'arrivée d'un sponsor titre qui lui donnera le nom de Dark Dog Moto Tour en 2006. Cette année-là, Denis Bouan décroche la victoire à la surprise générale pour sa première participation. Le natif de Paris enchaine alors des performances de haute volée sur cette épreuve qui semble taillée pour lui. Il devient le recordman du nombre de victoires dès 2008 puis continue d'enrichir son palmarès année après année. En 2014, Denis Bouan remporte le 9ème Moto Tour de sa carrière.

La spéciale du Mont Faron est une des étapes incontournable du Moto Tour

Une transition manquée

La saison 2015 marque une nouvelle page dans l'histoire de cette épreuve qui fusionne avec le Championnat de France des Rallyes Routiers. Au lieu d'être organisé sur une semaine, le Dark Dog Rallye Moto Tour s'étale sur toute la saison avec plusieurs rallyes au programme. Alors que toute la saison se déroule sans accroc, le Rallye de Saverne, chef-lieu du sponsor Dark Dog, est annulé au dernier moment en raison des plaintes des municipalités voisines qui ne souhaitent pas voir les motos passer sous des prétextes écologiques. Julien Toniutti est alors sacré Champion avant l'heure.

Les side-cars constituent l'une des catégories les plus impressionnantes

Retour aux origines

Toutefois, la formule championnat n'est pas reconduite et Dark Dog se retire du projet. Alors que l'épreuve semble partie pour disparaitre, Marc Fontan et son ami d'enfance Sam Thomas Président d'Option Sport Evénement réaffirment leur volonté de poursuivre l'aventure et officialisent l'édition 2016 du Moto Tour, en partenariat avec Le Repaire des Motards.

L'édition 2016 est ainsi lancée sous le signe des motards au sens large car les thématiques différentes au quotidien ne sont pas réservées qu'aux chasseurs de chrono mais aux amateurs d'aventure. C'est finalement Lionel Richier qui remporte cette édition du renouveau.

Il faut avoir de bonnes notions de mécanique pour pouvoir remettre sa moto en état à la fin de la journée

Palmarès du Tour de France Moto / Moto Tour

  • 1973 - Alain Renouf - Kawasaki
  • 1974 - William Gougy - Kawasaki
  • 1975 - Hubert Rigal - BMW
  • 1976 - Hubert Rigal - Honda
  • 1977 - Maurice Chomat - Honda
  • 1978 - Bernard Rigoni - Honda
  • 1979 - Jean-Pierre Geneletti - Honda
  • 1980 - Gilles Husson - Honda
  • 1981 - Jean-Louis Chevelle - Kawasaki
  • 2003 - Dominique Sarron - Yamaha
  • 2004 - Serge Nuques - Yamaha
  • 2005 - Serge Nuques - Yamaha
  • 2006 - Denis Bouan - Buell
  • 2007 - Denis Bouan - Buell
  • 2008 - Denis Bouan - Buell
  • 2009 - Denis Bouan - Honda
  • 2010 - Denis Bouan - Yamaha
  • 2011 - Denis Bouan - Yamaha
  • 2012 - Denis Bouan - Yamaha
  • 2013 - Denis Bouan - Yamaha
  • 2014 - Denis Bouan - Yamaha
  • (2015 - Julien Toniutti - Yamaha) Dark Dog Rallye Moto Tour
  • 2016 - Lionel Richier - Yamaha
  • 2017 - ...

Plus d'infos sur les grands événements moto

Commentaires

Marc02

Bonjour,
Christian Estrosi n'a pas participé à l'édition 1979 (ni 1978). C'est Philippe Vassard qui a terminé second en 1979.

07-01-2016 15:17 
Alx-i

Bonjour Marc,
C'est exact, il s'agissait d'une coquille où il fallait lire 1975.

V

07-01-2016 15:55 
Marc02

Encore moi ! Je voulais noter l'article 5/5 et le "clic" est parti sur 4/5. Désolé...

09-01-2016 17:24 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous