Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

William Dunlop décède en course

Le pilote nord-irlandais victime d'une chute fatale sur la Skerries 100

William Dunlop en 2013 lors de son passage chez Tyco Suzuki pour le TTC'est une nouvelle tragédie qui vient de frapper la famille Dunlop alors que William courrait ce week-end lors des essais de la Skerries 100, une course sur route disputée dans le nord de Dublin.

Si la famille Dunlop est une des plus célèbres et des plus talentueuses de l'histoire du sport moto, elle a également été confrontée à de nombreux drames puisqu'en 2000 c'est Joey Dunlop, le recordman de victoire sur le TT, qui disparaissait lors d'une chute en Estonie. En 2008, c'est Robert, le père de William et Michael, qui décédait sur la North West 200.

Le grand frère de Michael Dunlop s'éteint à son tour lors d'une course sur route alors qu'il n'était âgé que de 32 ans. Vainqueur de nombreuses courses sur route, William s'est surtout illustré en s'imposant sur la North West 200 et sur l'Ulster GP ainsi qu'en montant sur 6 podiums du Tourist Trophy. Cette année, il avait fait l'impasse sur la course de l'Ile de Man afin de rester auprès de sa femme enceinte.

Le Repaire des Motards adresse tout son soutien à la famille de William Dunlop, à ses amis ainsi qu'à tous ses fans.

Plus d'infos sur

Commentaires

thom

triste

William Dunlop

08-07-2018 12:33 
waboo

Un de plus, ou de moins, dans cette extraordinaire famille de pilotes.

RIP

La passion, jusqu'au bout.

08-07-2018 14:59 
cajo

Triste nouvelle ...
RIP

08-07-2018 16:41 
BIG83

Salut
La moitié de la famille décimée juste pour faire mumuse... c'est effectivement triste...pour ceux qui restent..

V

08-07-2018 19:08 
commando

Sont un paquet à faire mumuse et pas qu'à moto, paraitrait même que la pétanque...
c'est toujours triste pour ceux qui restent

08-07-2018 21:08 
TOM

Citation
BIG83
Salut
La moitié de la famille décimée juste pour faire mumuse... c'est effectivement triste...pour ceux qui restent..

V


Certains diraient que c'est pour donner un sens à leur vie.

Bon, moi je pense que c'est un choix, c'est LEUR choix.

Ils ont choisi un domaine, où ça ne peut finir que comme ça. C'est juste une question de délai, mais notre présence en ce monde n'est de toutes façons qu'une question de délai....

On est dans la philosophie pure et chacun jugera suivant ses propres aspirations.


Hier, je suis allé au Défilmania d'Epernay et sur le carénage d'une moto était inscrit:" Si un jour la vitesse me tue, ne pleure pas, car je souriais...".

Moi ça me va comme philosophie motarde.

Plus on est proche des gens, plus c'est difficile à admettre, évidement. Il est forcément là le drame, ce n'est pas dans la disparition brutale d'un mec qui vivait sa passion de façon un peu égoïste.

V

09-07-2018 01:48 
cajo

La moitié de la famille décimée juste pour faire mumuse... c'est effectivement triste...pour ceux qui restent

... la moitié de cette phrase paraît peut-être "indécente" ou "décalée" ici et maintenant, nan ?

09-07-2018 09:03 
Flakes

Citation
BIG83
Salut
La moitié de la famille décimée juste pour faire mumuse... c'est effectivement triste...pour ceux qui restent..

V

Cet homme vivait de sa passion, j'appelle pas ça faire mumuse. Tu fais ce genre de commentaire après un accident de parapente aussi ?

09-07-2018 09:55 
waboo

Citation
BIG83
Salut
La moitié de la famille décimée juste pour faire mumuse... c'est effectivement triste...pour ceux qui restent..

V[/quote

baqwoa BIG, t'as craqué ? question

C'est du sport, de la compétition, leur métier; Pas vraiment de l'amusement.

Leur vie et leur mort.


Un peu comme un motard des bleus.
Parfois ils sont plusieurs dans certaines familles. Quand il en meurt, ils ne faisaient pas mumuse.

triste

09-07-2018 10:46 
BIG83

Salut
Je ne me réjouis pas de sa mort et de celle des autres membres de sa famille. Certainement pas.
Mais depuis quand, sous prétexte de drame, on devrait s'abstenir de le commenter ?

Mais ils sont tout de même rare les métiers ( puisque il est pro, donc et je vous accorde que le terme "mumuse" n'était peut être pas très approprié ) où Tonton se tue, Papa se tue, le fils se tue triste

Je persiste à dire que ceux qui restent doivent passer leur vie à trembler, et encore plus si le petit dernier vient annoncer, je veux faire comme tous ceux qui se sont tués dans la famille...

Y'a des métiers dangereux certes, mais on en calcule les risques. Là, frôler à 300 km/h, les arbres, les murs, les ravins, c'est plus de la roulette Russe qu'autre chose...
Ce n'est pas de se dire : Si ça arrive, mais quand ....

v

09-07-2018 11:21 
...phobe

Citation
BIG83
Mais ils sont tout de même rare les métiers ...
... où Tonton se tue, Papa se tue, le fils se tue triste

Maintenant, oui,

Mais en vrac et non exhaustif :

mineur,

métallo de fonderies (amiante entre autres),

sapeur pompier,

marin pêcheur,

...

Nécessité, vocation, ou autre, parfois, pour croûter, ben t'as pas trop le choix, non ?

Alors, je suis en phase avec TOM, notamment sur la dédicace du carénage.

Après, si on veut le risque 0 , c'est cuit pour nous, mais pour les prochains candidats à la parentalité, c'est

"sortez/rentrez couverts"

Ce sera pas bon pour la sécu ou les retraites, mais pour les stats de mortalité des 60 prochaines années, c'est le top.

Bah,... je déconne...



... Quoique ...dingue

09-07-2018 12:08 
TOM

Big, tu es vraiment bien placé pour connaitre des métiers ou beaucoup de membres de la famille peuvent disparaitre, ce sont les militaires.(Qu'ils soient pompiers, flics ou dans l'armée active) C'est souvent une vocation familiale.

C'est vrai que la famille Dunlop était pas obligée, maintenant l'être humain a besoin de se faire peur pour exister et c'est aussi parce qu'ils font des trucs pour lesquels on aurait pas les "nouilles" qu'on les admire et qu'ils deviennent des legendes.


Senna et beaucoup de pilotes F1 qui se sont tués étaient de cette trempe.

V

09-07-2018 15:22 
commando

Les pilotes moto non ? Y a un môme de 14 ans qu'est mort y a pas longtemps sur un circuit "sécurisé" , et Salom et Simoncelli ?

09-07-2018 17:13 
BIG83

Salut
Commando.
On va pas se lancer dans des comparaisons morbides, mais les accidents lors de courses sur circuit où sur routes, y'a pas vraiment photo;
Sur un circuit, tu prends des risques mais tu les minimises au max.
Ces fameuses courses sur routes j'ai plus l'impression que la prise de risques au contraire est maxi.

>Phobe

Citation
Nécessité, vocation, ou autre, parfois, pour croûter, ben t'as pas trop le choix, non ?
Pilote de moto sur route, ce n'est tout de même pas la seule solution en Irlande ?

Et au risque de faire hurler la meute, j'ai du mal à mettre au même niveau un gars qui descend dans un puits de mine, un marin qui affronte une mer démontée pour remonter 3 mauvais poissons, un pompier qui rentre dans une tour en flamme qui va s'écrouler, et un gars qui fait des ronds sur un circuit.
V

09-07-2018 18:01 
commando

y a pas de circuit en Irlande !

09-07-2018 18:22 
Flakes

Citation
BIG83
j'ai du mal à mettre au même niveau un gars qui descend dans un puits de mine, un marin qui affronte une mer démontée pour remonter 3 mauvais poissons, un pompier qui rentre dans une tour en flamme qui va s'écrouler, et un gars qui fait des ronds sur un circuit.
V

Y'en a qui le font car ils ont pas le choix mais pour ce que j'en sais et pour en avoir fréquenté, les marins, pompiers etc... font ce qu'ils font car la passion les anime, en dépit du danger. Même chose pour le gars qui fait des ronds sur un circuit sauf que, comme tu le dis si bien, leur passion parait moins noble puisque au service du 'divertissement'.

10-07-2018 08:50 
cajo

Quelques précisions ...

Tu as raison BIG, tu parles pas des mêmes métiers ... Piloter sur circuit adapté et piloter sur circuit routier, c'est apparemment pô du tout la même chose. Les pilotes qui pratiquent la 2° discipline évoquent souvent l'excitation et l'adrénaline qu'ils ne trouvent pas de la même manière sur les circuits classiques ...

Le succès de ce championnat spécifique (l'Irish Road Races) tient à son histoire et à son ancrage dans la culture populaire, la réalité de la culture motocycliste dans le pays, l'histoire ancienne et contemporaine des petits clubs locaux où sont inscrits les pilotes, à la proximité des pilotes avec le public qui participe aussi à l’événement (sont souvent voisins, habitants la même ville, le même comté, ...) et qui connait bien la "famille" et cet "univers" là...

Alors c'est vrai, comme les pays miniers se souviennent des catastrophes minières, les régions incendiées se rappellent des incendies tristement meurtriers, les gens de mer savent que certains chalutiers ne rentrent pas ... les Irlandais connaissent des courses sur route malheureusement endeuillées parfois.

Cette actualité suscite des réactions qui sont peut-être majorées par ce qu'on ressent du drame qui touche particulièrement et "régulièrement" la famille Dunlop, où j'ai le sentiment (interprétation toute fragile et "osée" je le reconnais) qu'il vaut mieux peut-être naître fille ...

Ici, la mort brutale qui se répète peut à la fois terroriser et fasciner, susciter des émotions de stupeur, de rejet ou d'admiration ... (CF. le mémorial Dunlop à Ballymoney), voire interroger et rester définitivement incompréhensible et insupportable.
Leurs carrières sportives demeurent et leur mort les font entrer dans l'Histoire au moins locale, quoi qu'on en pense ici (avec nos codes hexagonaux que je respecte mais qui sont peut-être différents des leurs...).

Pour revenir à la réalité Irlandaise (en plus de la spécificité Manxoise), y'a quand même 3 "petits" circuits permanents sur lesquels se déroulent l'Irish Superbike Championship et l'Irish Open Meetings.

Mais l'Irish Road Races, ce sont une douzaine de courses très prisées, entre fin avril et mi août, sur des grandes boucles de routes habituellement dédiées à la circulation ordinaire.

Dans leur histoire, à l'origine on repère des bourres improvisées entre clubs "rivaux" d'un comté à l'autre, dans lesquelles quelques "pointures" talentueuses se sont fait une belle réputation. Se sont structurées ensuite des réunions formelle telles qu'on les connait aujourd'hui, maintenant organisées en championnat.

J'ai beaucoup de respect pour cette culture motocycliste Irlandaise et pour ses pilotes connus et inconnus... respect

10-07-2018 08:59 
waboo

Les courses sur routes sont parmi les vrais derniers espaces de liberté. Elles ont leur règles écrites et tacites. Il n'y a guère que les iliens (Irlande, UK, Man....) pour en accepter toutes les implications.

On peut aussi limiter l'alpinisme à 2.000 m, le vélo sur voie fermée, la nage en mer au dela d'où t'as plus pied et l'intelligence au delà de l'honnêteté d'un politicien.

Joie.


Sachant que la plupart des plus belles conquêtes humaines associaient l'inutile au danger, il est clair que nous sommes désormais en régression.

Pour 2019, bonne année et surtout... la sécurité...

10-07-2018 10:12 
wideview33

Salut à tous,

C'est une très triste nouvelle. Non seulement pour celui qui est décédé, mais aussi et surtout pour son épouse actuellement enceinte...

A la lecture de vos message et la petite polémique initiée bien malencontreusement par BIG, je trouve dommage que l'on associe en permanence les deux notions de danger et de liberté ou encore celles de risques et nécessité. Il n'y a d'ailleurs presque rien à gagner dans ces courses sur route !Juste un peu de gloire.

Ces pilotes ont tout à fait conscience des risques inhérents à cette activité. D'ailleurs, en fin de journée au TT, la question que tout le monde se pose c'est " tout le monde est-il bien rentré ? qui manque à l'appel ?). Et bien sûr, personne n'est à l'abri d'un crash fatal vue la vitesse et l'environnement.

Je ne suis pour ma part ni pour ni contre ces courses sur route. Pour, car c'est leur droit et que tant que ce ne sera pas interdit, il n'y a rien à dire. Contre, car je trouve ces courses bien trop macabres. On ne nous montre jamais les photos des accidents, mais c'est une vraie boucherie...
Pour ceux qui veulent savoir de quoi on parle, il faut avoir vu une conférence de John Hinds sur la traumatologie des courses sur route.

Paraît-il que c'est addictif. Ne connaissant pas, je ne me prononce pas. Mais quand même, quand ton épouse est enceinte...merde...

Quant aux comparaisons avec les autres métiers, c'est hors sujet. On parle de courses avec très peu de participants et beaucoup d'accidents mortels. Si l'on avait le même taux de mortalité chez les pêcheurs, pompiers, gendarmes, etc...on aurait plusieurs milliers de morts par an dans ces professions.

Ce sont les derniers des gladiateurs. La mort est omniprésente, est-ce un moyen d'affronter ses peurs que de participer à ce genre de course ?

Pfffff. Quelle tristesse pour ceux qui restent!

10-07-2018 13:50 
waboo

Citation
wideview33
A la lecture de vos message et la petite polémique initiée bien malencontreusement par BIG, je trouve dommage que l'on associe en permanence les deux notions de danger et de liberté ou encore celles de risques et nécessité. Il n'y a d'ailleurs presque rien à gagner dans ces courses sur route !Juste un peu de gloire.

Parce que c'est bien là le problème de nos sociétés : sécurité !

Jusqu'à la nausée.

Jusqu'à empiéter sur les libertés de chacun pour une soit disant sécurité de tous.

Non, il n'y a rien à gagner, quelle soit la course d'ailleurs... Pas plus que d'escalader l'Everest ou la moindre montagne, d'envoyer des êtres humains dans l'espace, sauter en parachute, skier en pente raide ou même rouler à moto.

La sécurité y gagnerait tellement.

Ca peut faire sourire, et pourtant je connais presque l'évolution à venir de tout cela. Et c'est bien triste.

La voiture autonome, sera le cercueil de notre liberté de déplacement.

10-07-2018 16:42 
TOM

"Il n'y a d'ailleurs presque rien à gagner dans ces courses sur route !Juste un peu de gloire."

Ben tu ne penses pas que rien que cela peut être un moteur suffisant?

Un peu de gloire, c'est la reconnaissance personnelle, ce sont des invitations télés, des invitations VIP, de l'admiration, des fans, des recherches de partenariat facilitées, un train de vie confortable pour toi et les tiens, des gens qui font tout pour toi et certains même qui vendraient leur âme juste pour te rencontrer...etc, etc. Tu as le monde qui tourne autour de toi...

Tous les sportifs débutants, les acteurs, les gamins de quartiers revent de çà et si tu ajoutes à ça des antécédents familiaux qui te poussent à vouloir honorer tes anciens ou finir leur oeuvre inachevée, tu fais des trucs sans même te poser de questions, ça devient une évidence....

Valentino Rossi a admiré son père quand il faisait des courses motos, il a fait des courses pour lui prouver que....

V

10-07-2018 23:24 
THE DUDE

et si c'était seulement pour le PLAISIR ? clin d'oeil

Le plaisir d'une activité qui créé des moments indescriptibles...
Alors on peut toujours analyser, comme d'habitude, le pourquoi le comment le combien ça coûte ce que ça rapporte le combien c'est dangereux et le "est ce que ça vaut le coup"...
--> eux le savent, ça me suffit ! V

11-07-2018 09:45 
wideview33

TOM,

Quand je dis qu'il n'y a rien à gagner à part un peu de gloire, c'est bien parce que les prize money sont quasi inexistants et qu'à part les 10 - 12 pilotes " d'usine" la grande majorité est amateur, ne sera jamais sur un plateau de télé, n'améliorera pas son train de vie avec ces courses ( voir même s'appauvrira pour y participer...)
il suffit de voir certains pilotes français qui s'engagent dans ces courses. Une année de privations et d'économies pour une semaine de folie à risquer sa vie.
Non, le monde ne tourne pas autour d'un pilote qui fait 20 ème au Senior TT. Ce ne sont pas les GP dont nous parlons.

11-07-2018 15:07 
commando

Big,trouvé sur un autre forum, sûr que cette disparition fait parler, y a plein d'avis différents.
Mais t'as toujours un tordu qui te sort un document officiel (en l'occurrence c'est moi qui relaie le tordu)

[www.haute-savoie.gouv.fr])

11-07-2018 19:40 
BIG83

Salut
Et ?

Je ne crois pas avoir dit qu'il n'y avait pas d'autres activités dangereuses.
Encore moins qu'il fallait que ce type de course disparaisse.
Et certainement pas tenté de convaincre qui que ce soit.

Mon seul propos est de dire que j'ai du mal à comprendre que pour une activité somme toute superficielle on puisse en avoir la passion au point d'y laisser 3 membres de sa famille....
Pas plus, pas moins.
V

11-07-2018 23:05 
TOM

Citation
wideview33
TOM,

Quand je dis qu'il n'y a rien à gagner à part un peu de gloire, c'est bien parce que les prize money sont quasi inexistants et qu'à part les 10 - 12 pilotes " d'usine" la grande majorité est amateur, ne sera jamais sur un plateau de télé, n'améliorera pas son train de vie avec ces courses ( voir même s'appauvrira pour y participer...)
il suffit de voir certains pilotes français qui s'engagent dans ces courses. Une année de privations et d'économies pour une semaine de folie à risquer sa vie.
Non, le monde ne tourne pas autour d'un pilote qui fait 20 ème au Senior TT. Ce ne sont pas les GP dont nous parlons.

Je sais que la réalité est trés différente si tu n’atteins pas les sommets, mais tu évoquais "la gloire" et ça c'est le rêve de tous ces mecs là!

En général, ça se finit plutôt au cimetière du bled et le rêve s’arrête là mais qu'est ce qui peut t’empêcher de croire en ces rêves?

V

11-07-2018 23:10 
wideview33

Tout à fait d'accord !

12-07-2018 10:29 
jepp

Ce qui peux m'empêcher de croire à tes rêves ?
Quand il s'agit d'une illusion de bonheur.

Voilà un enfant et une veuve bien éplorée pour un plaisir solitaire.
Beaucoup on a faire ce choix entre une famille et une passion,

Un choix difficile , de maturité, pour éviter de devenir le bourreau de ceux qu'on dit aimer .

14-07-2018 13:09 
TOM

Citation
jepp
Ce qui peux m'empêcher de croire à tes rêves ?
Quand il s'agit d'une illusion de bonheur.

Voilà un enfant et une veuve bien éplorée pour un plaisir solitaire.
Beaucoup on a faire ce choix entre une famille et une passion,

Un choix difficile , de maturité, pour éviter de devenir le bourreau de ceux qu'on dit aimer .


Oui, c'est ton choix personnel (et aussi le mien) mais est ce vraiment le meilleur et le seul?

Il y a beaucoup de gens ont fait ce choix consciemment ou inconsciement, qui n'ont pas de passion violente et qui rendent tout aussi malheureux leurs proches (picole, drogues, cocufiages, violences conjugales, tapent sur leurs gosses) simplement parce que leur vie est vide de projets ou vide de sens.

V

14-07-2018 15:53 
Dany

Pour rebondir sur ce que dit TOM, même si c'est triste et dérisoire de se tuer dans une course moto, il est tout aussi triste de mener une existence de galères quand tu manques de travail, de fric ou d'une vie de famille harmonieuse... Beaucoup crève de ça, aussi, et dans l'indifférence générale...

Alors, autant mourir d'une passion qui t'as fait vivre quelques moments géniaux...

17-07-2018 14:59 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous