Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Hubert Kriegel, 1946-2018

Après 13 ans sur la route, Hubert Kriegel nous a quitté

Il avait parcouru le monde avec son side-car Ural

Hubert Kriegel, 1946-2018"Mais où est Hubert ?". Cette phrase se retrouvait sur son site, qu'il avait conçu dès l'origine de son projet. Citoyen français ayant longtemps vécu aux Etats-Unis, Hubert Kriegel a eu plusieurs vies : il a été successivement directeur du Paradis Latin, puis coursier à Los Angeles (au guidon d'une Harley attelée), agent immobilier à New York. Hubert prend une décision en 2004 : après une maladie qui le fait réfléchir sur le sens de la vie, il décide qu'il est moins cher et plus drôle de parcourir le monde en side-car que de rester retraité et sédentaire à New York.

Le 16 février 2005, c'est le grand départ. Hubert ne commence pas par la simplicité : il s'attaque au grand nord canadien, en hiver ! Dur au mal, peu impressionné par les températures glaciales (il réitérera l'aventure un peu plus tard, en Sibérie, toujours en hiver), Hubert commence sa grande visite du monde ! Continent après continent (il a commencé par les Amériques, puis l'Asie Centrale, la Russie et l'Europe, avant de faire une descente de l'Afrique par la côte Ouest et de passer en Inde), Hubert voyageait pour le plaisir. C'est à dire sans agenda imposé, sans timing et surtout sans contraintes. L'endroit et les gens lui plaisent : il est capable de rester quelques semaines en un lieu. Il a envie d'ailleurs ? ll recharge son side et reprend sa route. Hubert était libre, n'avait pas de message pseudo-humanitaire à délivrer. Il voyageait pour le plaisir de la route et de la rencontre avec les autres et avec son side-car Ural, machine solide et facilement réparable avec un bon poste à souder...

Au Repaire, nous l'avions rencontré à deux reprises pour lui consacrer un portrait et avions pris une leçon d'humanité, de simplicité et de liberté aussi, nous qui sommes tous pris dans nos vies sédentaires et pleines de contraintes. Hubert, lui, repartait sur la route, laissant ses amis l'accompagner parfois pour un bout de chemin, consacrant trois mois par an à retrouver sa famille, sa femme et ses filles restées aux Etats-Unis.

Hubert avait, bien évidemment, une communauté de fans qui le suivaient sur son site, où il se contentait d'illustrer son parcours par des photographies prises avec un vrai talent. Peu de texte, en revanche : c'est la juxtaposition des portraits, des lieux, des photos de route et des paysages qui donnait tout le sel de son aventure. On vous invite bien évidemment à visiter son site dans les moindres recoins, en parcourant les onglets, continent par continent et pays par pays...

Hubert est décédé, pour raisons médicales, le 24 janvier 2018. Le Repaire s'associe à la douleur de ses proches.

Hubert Kriegel, 1946-2018

Et surtout, nous vous invitons à méditer sa maxime, qu'il inscrivait sur son site : "n'oubliez pas de prendre un risque aujourd'hui'.

Plus d'infos sur Hubert Kriegel

Commentaires

Guy et Claudette

Bonjour,
Trés bel article qui résume bien la vie de notre Hubert, merci pour lui.
Bonne continuation
Guy et Claudette

01-02-2018 18:39 
ROSSELLO Jacques

Hubert, t'as pas fini le job, il reste plein d'endroits à visiter! Et en même,temps, tu en as vu tant! Belle leçon de vie: il faut en profiter. Ne pas hésiter à prendre des chemins de traverse, observer, ne pas juger trop vite... Tu ne fais que continuer le voyage ailleurs? Big hug à Lorraine et à ses filles.

16-02-2018 07:57 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Motul