Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Le lithium en surproduction

Un prix à la tonne divisés par presque deux sur un an

Les industriels attendent - toujours - l'essor du véhicule électrique

Le lithium en surproductionAujourd'hui, le Lithium est le principal composant utilisé pour la fabrication des batteries, notamment dans le secteur du véhicule électrique. Et alors que les pouvoirs publics poussent partout dans le monde les usagers à quitter leurs véhicules thermiques pour passer à l'électrique, l'industrie s'est préparée en accélérant la production.

Ouverture de nouvelles mines, production renforcée... les actions menées ont porté leurs fruits avec une production qui ne cesse de progresser avec 43.000 tonnes de Lithium extraits l'année dernière alors qu'on estime les réserves mondiales à 20 millions de tonnes (dont un tiers serait dans le Salar de Uyuni en Bolivie).

Il faut dire que le marché du lithium laisse entrevoir un avenir radieux sur le plan économique avec un cours qui a triplé en depuis 2015 et de belles opportunités pour l'avenir. Selon une étude publiée en Australie, le premier producteur mondial de Lithium, le marché du minerai représentera en 2025 17,9 milliards d'euros, celui du lithium traité 38,2 milliards et la production de cellules pour les batteries 377 milliards.

Il faut dire que son prix s'est envolé en passant de 350 dollars la tonne en 2003 à près de 11.000 la tonne actuellement après avoir atteint un record à 24.500 dollars la tonne en 2018.

Evolution du prix du lithium sur un an
Evolution du prix du lithium sur un an

Seulement voilà, alors que tout le monde s'est lancé dans l'aventure pour être parmi les premiers à se tailler une part du gâteau, les ventes de véhicules électriques peinent à décoller et la situation n'est pas sans conséquences. La première et non des moindres, est une chute des prix. La tonne de Lithium a ainsi vu son prix baisser de 30% sur les 12 derniers mois et cette tendance devrait se poursuivre dans les prochaines années.

Premier marché mondial, la Chine a quant à elle vu sa croissance être diminuée de moitié début 2019 par rapport à l'évolution connue en 2018. Les producteurs s'adaptent donc et ont commencé à ralentir la cadence, se retrouvant ainsi sous leurs objectifs.

Selon Bloomberg New Energy Finance, il faudra cependant multiplier la production actuelle par 10 d'ici 2030 pour être en mesure d'équiper 70% du parc roulant (qui serait alors passé à l'électrique). Et toujours d'après les études, toutes les réserves de Lithium actuelles ne permettraient d'équiper que 15% des véhicules électriques.

Réduire la production pour s'adapter à la demande réelle ou maintenir le cap pour assister le potentiel développement de l'électrique sans avoir la certitude que le lithium-ion restera la technologie de référence dans 10 ans ? Le dilemme est réel pour les industriels. Mais en attendant, on continue de vider le sol de son minerai rare, on ne sait jamais, il y a quand même un beau pactole à la clé.

Les pays producteurs de Lithium

  • Australie : 18 700 tonnes (14,1 en 2016)
  • Chili : 14 100 tonnes (11,5 en 2016)
  • Argentine : 5 500 tonnes (3,6 en 2016)
  • Chine : 3 000 tonnes (2,3 en 2016)
  • Zimbabwe : 1 000 tonnes
  • États-Unis (estimation) : 700 tonnes
  • Portugal : 400 tonnes
  • Brésil : 200 tonnes

Plus d'infos sur la production de Lithium

Commentaires

Rochain

Il est faux de dire que "toutes les réserves de Lithium actuelles ne permettraient d'équiper que 15% des véhicules électriques."
D'une part, la part de lithium diminue régulièrement dans les électrodes de batteries au point probablement d'en être totalement absente bien avant 2030.
D'autre part, le lithium est le 43 em corps atomique par son abondance dans la lithosphère, c'est-à-dire qu'il est plusieurs milliers de fois supérieur à la quantité dont on parle quand on évoque les réserves connues.
Il n'y aura pas de guerre du lithium, ni de guerre du cobalt, lequel n'est pas évoqué dans cet article mais qui suscite des inquiétudes auprès de gens mal informés mais attentifs aux bruits anachroniques qui circulent sur internet.
Serge Rochain

08-08-2019 18:14 
Peterpan

Ah les cours du marché!!!

...c pas comme l'olive noire ou l'avocat remplacés par ersatz ...qui suiventt le cours inverse ! lol tristeclin d'oeil

08-08-2019 19:12 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous