english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Le prix Nobel de Chimie attribué à la batterie lithium-ion

Une récompense partagée par Whittingham, Goodenough et Yoshino

Le prix Nobel de Chimie attribué à la batterie lithium-ion - Crédit : Nobel Media / Niklas Elmehed"Ils ont créé un monde rechargeable". Voilà les mots utilisés par la Royal Swedish Academy of Sciences qui a attribué cette année le Prix Nobel de Chimie aux trois inventeurs de la batterie lithium-ion : Stanley Whittingham, John B. Goodenough et Akira Yoshino.

Il faut dire que ces dernières années, la légèreté et la capacité de ces batteries leur a permis de connaitre un essor considérable à tel point qu'on les retrouve aujourd'hui partout, depuis nos smartphones jusque dans nos motos électriques.

Pourtant, le travail sur ces batteries ne date pas d'hier puisque c'est en pleine crise pétrolière pendant les 70's que Stanley Whittingham pose les fondations du lithium-ion en entreprenant des recherches sur les superconducteurs et en inventant une cathode innovante dans une batterie au lithium faisant appel à du disulfure de titane.

Cependant, malgré ses promesses, le montage se montre bien trop instable et sujet aux explosions (déjà). John Goodenough prédit plus tard que la cathode offrirait un plus grand potentiel si elle faisait appel à un oxyde métallique plutôt qu'à du disulfure.

Prenant en compte cette théorie, Akira Yoshino combine les travaux de ses deux confères et créé la première batterie lithium-ion viable commercialement en 1985. Il faudra ensuite attendre 1991 pour que celle-ci soit vendue à grande échelle.

Bien que critiquées pour de nombreux aspects, entre les risques d'explosions toujours présents et l'utilisation de métaux rares, les batteries lithium-ion sont plus que jamais devenues des composantes de notre quotidien.

Plus d'infos sur les prix Nobel