Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

MotoGP : La Cour d'Appel donne raison à Ducati

La victoire de Dovizioso au Grand Prix moto du Qatar maintenue

Encore une possibilité de recours devant le Tribunal Arbitral du Sport

MotoGP : la Cour d'Appel donne raison à Ducati - Crédit photo : DucatiLors de l'ouverture du Championnat du Monde MotoGP au Qatar, Andrea Dovizioso s'était imposé sur le circuit de Losail au terme d'une course acharnée. Mais en marge de la course, quatre équipes avaient déposé une plainte auprès du Collège des Commissaires FIM MotoGP jugeant que le spoiler ajouté aux bras oscillants des Desmosedici GP19 était contraire au règlement.

Les Commissaires MotoGP avaient alors rejeté les réclamations et renvoyé les équipes Suzuki, KTM, Honda et Aprilia vers les Commissaires d'Appel MotoGP qui estimaient qu'une évaluation technique était nécessaire et choisissaient de porter l'affaire devant la Cour d'Appel du MotoGP.

Après de nouvelles auditions, la Cour d'Appel du MotoGP vient de rendre son verdict et donne également raison à Ducati. Les résultats du Grand Prix du Qatar sont désormais définitifs et Andrea Dovizioso conserve sa victoire sur le circuit de Losail.

Par ailleurs, le dispositif n'ayant pas été jugé comme contraire au règlement, il pourra être à nouveau utilisé lors des prochaines courses, à commencer par le Grand Prix d'Argentine ce week-end.

Enfin, les équipes disposent encore de la possibilité de faire appel de cette décision en saisissant le Tribunal Arbitral du Sport à Lausanne avant le 31 mars.

Luigi Dall'Igna, directeur général de Ducati Corse :

Nous étions certains d'être totalement en accord avec la règlementation technique et nous étions donc confiants quant à la décision de la Cour d'Appel. Nous ne pouvons donc qu'exprimer notre satisfaction pour la décision prise. Maintenant, nous voulons simplement nous concentrer sur la prochaine course qui sera à n'en pas douter un autre défi difficile et excitant.

Plus d'infos sur Ducati en MotoGP

Commentaires

CLEW

Je ne vois pas pourquoi les autres écuries arrêteraient leurs recours sauf à ce qu'elles aient mis au point un dispositif similaire entre temps.

28-03-2019 13:04 
ludo51

Et pan sur le bec des plaignants , dont certains feraient mieux de s'occuper de leurs propres machines pour les faire avancer un peu plus et devenir concurrentielles .....

28-03-2019 18:18 
Nounours48

Heu ... surtout quelle belle inconstance vu que le même type de dispositif a été refusé à Aprilia cet hiver inquiet

28-03-2019 18:25 
eric 12 bandit

De deux choses l'une, soit c'est formellement interdit par la réglementation technique, soit ce n'est pas évoqué...
Et comme ce qui n'est pas interdit est autorisé.
Il y a des vides dans le règlement dans lesquels les ingénieurs s'engouffrent régulièrement.
C'est de bonne guerre.
D'ici la fin de la saison tous les constructeurs auront leur dispositif et l'an prochain ce sera réglementé.



VVVV

29-03-2019 19:22 
Godzilla

Ce serait parce que le dispositif Ducati ne ferait que refroidir le pneu arrière.

Honda aurait présenté (a dessein) un truc similaire en disant carrément que c'est pour donner de l'appui et ce dispositif-là aurait été refusé.

Sachant qu'un dispositif similaire aurait été refusé à Aprilia, va falloir éclaircir des choses...


Y'aurait comme des airs de petites revanches personnelles (T'as vu, M'sieur Honda, c'est plus toi qui commande et qui fais s'que tu veux...)

30-03-2019 00:14 
fift

En même temps, vu qu'il est interdit d'augmenter les appuis aérodynamiques, si tu arrives avec n'importe quel dispositif en disant "c'est pour apporter plus d'appui", pas étonnant que tu se fasse lourder ...

Et la FIM ne réalise pas d'étude sur les systèmes proposés, elle se base sur les analyses techniques fournies par les constructeurs - qui du coup sont obligés de les dévoiler.

01-04-2019 16:39 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous