english

La moto et le scooter, solutions au déconfinement

La solution pour la sortie du confinement et éviter la contamination grâce à l'équipement

La moto, solution au déconfinementEnfin ! Après 55 jours de confinement, on peut enfin ressortir librement... enfin presque. Chacun est incité à continuer le télétravail et il faut toujours un mot d'excuse de l'employeur pour prendre les transports en commun aux heures de pointe, avec le masque obligatoire.

Rien de tel pour expliquer les résultats des derniers sondages qui montrent que chaque Français va privilégier une solution de déplacement personnelle plutôt que les transports en commun, ces derniers ne pouvant garantir la distanciation sociale de 1 mètre, quand on sait que quand on a une distanciation de 1 centimètre, c'est déjà bien !

87% des Français comptent en effet privilégier la voiture pour leurs premiers trajets post confinement, selon l'enquête Virtuo*.

Un équipement de base qui protège

Du coup, la moto ou de façon plus large les deux-roues - motorisés ou non - apparaissent comme une solution logique et rationnelle dans ce cadre et ce d'autant plus que l'équipement de base du motard (casque, gants) permet de se déplacer et d'avoir éventuellement des contacts sur le trajet en respectant les pratiques qui évitent la contamination.

Le gouvernement et plusieurs maires de France conseillent ainsi à juste titre d'utiliser la bicyclette ou le vélo qui est un excellent mode de transport individuel pour des trajets courts, de l'ordre de la demi-heure. Ce n'est pas toujours facile dans les grandes agglomérations où il faut passer par des routes à forte circulation (voire interdites aux vélos et VAE). Et même si certains VAE peuvent être débridés, ce n'est pas une solution ou le meilleur moyen de gagner un aller simple en prison.

Une solution qui permet de circuler librement avec une distanciation sociale

C'est pourquoi la filière des deux-roues motorisés - CSIAM, CNPA, FFM, FFMC, Codever - renforce son message en faveur des scooters, motos et cyclos qui représentent "un mode de déplacement à encourager parce qu’il participe au bouquet de solutions pertinentes pour une meilleure circulation et une moindre pollution." et pas uniquement parce qu'ils sont la solution quotidienne de millions de Français. Kantar TNS estime le parc roulant en France à 3 millions de deux roues.

Les motos, scooters et cyclomoteurs contribuent en effet à désengorger le trafic et l'espace en stationnement (et on évite les trottoirs, merci). Favoriser leur circulation permet d'alléger la pression sur les transports en commun.

Donc, quel que soit votre deux-roues, vélo, VEA, cyclo, scooter, moto... bonne remise en route et bon déconfinement !

*enquête menée du 23 au 30 avril 2020 auprès d’un échantillon de 1.415 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 à 65 ans

Plus d'infos sur la sécurité

Mutuelle