english

Remise en route et sortie d'hivernage moto

Que faire comme entretien à la sortie d'un hivernage ou remisage

Les vérifications à effectuer avant de redémarrer et rouler sur la route

De façon volontaire ou non, vous avez remisé votre moto plusieurs mois et il est temps de la ressortir du garage. Elle n'a pas tourné depuis un certain temps voir un temps certain et vous ne savez pas par où commencer avant de tourner la clef de contact et appuyer sur le démarreur.

Si vous saviez que la moto serait immobilisée, vous aviez nettoyé la moto, enlevé l'essence, vidé les carburateurs, graissé la chaîne, débrancher la batterie... Il va falloir refaire toutes ces opérations, pour la plupart dans l'autre sens.

Dans tous les cas, il va falloir bien vérifier tous les points et lui prodiguer des soins si les points ci-dessus n'avait pas été faits.

Vérifications des roulements, de l'essence, des pneus, des freins, vidange de tous les fluides, charge batterie, nettoyage, graissage... on vous guide pour remettre votre moto en route dans les règles de l'art.

Nettoyage

Nettoyant moto completQue la moto soit restée sous une bâche dehors ou à l'intérieur du garage, elle aura pris la poussière. Il faut donc commencer par la nettoyer, à l'eau ou avec certains produits de nettoyage "à sec" si elle n'est pas trop sale. Une ou deux lingettes de nettoyage sont souvent suffisante pour faire le tour de la moto, du carénage et des jantes. Et pour les heureux qui ont une soufflette ou un compresseur, cela permet d'enlever la poussière dans tous les recoins, sans risquer de rayer quoi que ce soit.

Et puis, il est ensuite temps de passer à toutes les parties mobiles, axes et leviers qui ont pu se gripper, jusqu'à la béquille latérale, voire la centrale si elle existe.

L'échappement peut mériter un traitement particulier, car c'est un organe qui s'oxyde plus facilement que d'autres.

La chaîne

Le nettoyage continue par la chaîne, si elle a été attaquée par la rouille, avec un peu de pétrole ou de produit de type 5-en-1, avant de la regraisser. Il existe également des nettoyants chaînes si nécessaire. Ce sera l'occasion de vérifier sa tension et de la retendre si nécessaire, en prenant soin de laisser environ 3 cm de débattement.

La batterie

Chargeur de batterieAucune batterie n'aime l'inactivité. Une inactivité prolongée va la vider, mais aussi la tuer dans bien des cas. C'est pour cela que l'on conseille toujours de maintenir un chargeur spécialisé dessus, qui permet de l'entretenir en se mettant en route à intervalle régulier pour la maintenir en vie. En tout état de cause, on recharge la batterie avec un chargeur moto avant même de lancer le démarreur.

Le réservoir

Vous aviez vidé votre réservoir, ou non ? Dans tous les cas, il faut ouvrir le bouchon afin de voir si une partie intérieure du réservoir n'a pas commencé à rouiller. Des particules de rouille qui passent dans le circuit essence malgré le filtre ne sont jamais bons pour le moteur.

L'essence

L'essence n'aime pas être stockée et perd une partie de ses qualités dans le temps, sans compter les dépôts qui peuvent se former. Il est plutôt conseillé dans ce cas, de vider l'essence et de la remplacer par une essence prise à la pompe.

Les carbus

Si la moto n'a pas tournée et les carbus non vidés avant le remisage, il va falloir les nettoyer. Cela peut se faire via des produits à mettre dans l'essence dans le meilleur des cas. Sinon, il faudra démonter. On en profitera alors pour nettoyer le robinet d'essence et son filtre ainsi que tous les petits conduits du ou des carburateurs.

Les bougies

Pas de souci pour un arrêt de quelques semaines. Après un long hivernage, les composants de l'essence ont pu former des résidus sur l'isolant des bougies. Cela vaut la peine de les enlever pour les vérifier et les changes le cas échéant.

Les filtres

Si la moto a été immobilisée très longtemps, il peut être judicieux de changer le filtre à air.

L'huile de boite

Filtre à huileL'huile perd de ses qualités avec le temps, surtout si elle a été confrontée à de gros différentiels de température, l'hiver notamment. Il est conseillé de faire une vidange. Attention également au fait, que l'huile qui est censée protéger le moteur a pu disparaître en partie à l'intérieur du moteur. Et les premiers tours de cylindres se font donc "à sec", sans protection. Dans tous les cas, vous pouvez vérifier le niveau via la jauge ou le hublot s'il existe sur le carter. On profite d'une vidange pour changer également le filtre à huile.

L'huile de fourche

Si la moto a été immobilisée longtemps, il peut être judicieux de vérifier les joints spy qui peuvent être craquelés et changer l'huile de fourche avec une vidange complète.

Les pneus

Des pneus perdent de leur pression de façon naturelle, raison pour laquelle il est conseillé de vérifier la pression au moins une fois par mois. Le fait de ne pas rouler ne change rien. Il faut donc vérifier la pression et les regonfler à leur pression normale. Un pneu sous gonflé comme surgonflé rend la conduite dangereuse. Il y a des petits accessoires pas cher permettant de contrôler la pression avoir toujours dans un tiroir. Sinon, il faut trouver la station-service la plus proche de chez soi équipée d'un gonfleur afin de les regonfler.

Pression des pneusVous vérifiez ensuite si les pneus ne se sont ni craquelés ni fissurés et qu'il n'y a aucun méplat, notamment si la moto était sur béquille latérale (on privilégie toujours la béquille centrale pour un arrêt prolongé). Vous en profiterez pour vérifier qu'ils ne sont pas trop usées, via les témoins, en notant s'il y a toujours au moins la profondeur de 1mm ou d'une épaisseur de pièce de monnaie.

Roulements de roues et de direction, axes

On prend la roue à la main et on la fait tourner. On en profite pour graisser. Et dans la foulée, on regarde la direction pour voir s'il n'y a pas un point dur.

On continue avec la vérification de l'axe de bras oscillant et des axes de biellettes de suspension, que l'on graisse.

Les câbles

On vérifie l'état des câbles pour voir s'ils ne sont pas effilochés. On vérifie ensuite que les câbles coulissent bien dans leurs gaines et on graisse.

Les freins

Plaquettes de freinLe liquide de frein comme tous les liquides perd de ses qualités avec le temps, d'autant plus qu'il a tendance à prendre de l'humidité, même si le circuit est bien fermé. Il faut vérifier le niveau et voir si de l'air n'est pas entré dans le circuit de freinage en cherchant une petite bulle éventuelle dans le niveau, souvent au niveau du guidon. On fait tourner les roues avant puis arrière pour vérifier si les freins permettent toujours d'arrêter la rotation de la roue après l'avoir fait tournée à la main. Pour rappel, le liquide de frein doit être changé environ tous les deux ans. C'est l'occasion de vérifier l'usure des plaquettes de freins pour les changer.

Les éléments de sécurité

La batterie a été rechargée ? Il est temps de voir si tous les feux fonctionnent : phare avec les feux de route et de croisement, feu arrière, clignotant, feu de plaque, klaxon... car les culots des ampoules peuvent s'être oxydés.

Mise en route

Il est temps de démarrer la moto.

Vous avez mis le robinet de réservoir sur "PRI", ce qui permet de faire descendre l'essence. Vous avis mis le starter à fond. Et vous actionnez le démarreur. Cela devrait repartir en deux ou trois coups maximum.

On la laisse tourner au ralenti quelques minutes afin que l'huile se dépose dans toutes les parties internes du moteur. C'est l'occasion d'écouter également afin de déceler tout bruit suspect.

Elle ne démarre pas !

Il y a 10 points à vérifier si à cette étape la moto ne démarre pas ! Il sera toujours possible de la démarrer à la poussette.

Rouler

Dernier conseil, on profite des premiers kilomètres pour vérifier les réactions de toutes les commandes et notamment des freins (guidon et pied). Et on continue a minima une dizaine de kilomètres comme pour un léger rodage.

Et enfin, si la moto n'a pas roulé longtemps, le motard non plus. On roule donc prudemment avant que tous les automatismes reviennent... l'occasion de relire les conseils aux jeunes motards pour tout se remémorer.

Bonne route

Plus d'infos sur la mécanique

Commentaires

SRT

Société de consommation, faut tout changer ... Liquide de frein tous les 2 ans, vidanger tous les ans même pour 2000 kms ... MDR.

10-05-2020 16:38 
fift

Bah c’est pas nouveau hein. L’huile s’est toujours dégradée avec le temps, et le liquide de frein réagit à l’humidité...

Maintenant libre à chacun de ne pas respecter les recommandations (c’est ce que je fais par ailleurs).

10-05-2020 23:53 
kernel62

Pour le liquide frein, je ne sais pas s'il y en a d'autres que Magura qui persévèrent avec l'huile minérale plutôt que la DOT. C'est dommage que ce ne soit pas plus répandu car ça va vieillit mieux.

11-05-2020 09:51 
PELE

Pour les freins c'est surtout la purge des circuits qui est nécessaire, comme sur tous les véhicules un tant soit peu sportifs, car c'est toujours la même partie du liquide qui chauffe. Changer complètement le liquide de frein peut même avoir l'inconvénient de mettre des bulles d'air dans le circuit si c'est mal fait.
Quant à la vidange moteur, avec les huiles actuelles de bonne qualité (synthèse) on peut tenir 2 ans sans problème (ou 30 ans pour une Ford mustang, si je me souviens du record établi par une vieille dame des US).

11-05-2020 10:37 
commando

A la grande révision de début de saison, je changeais tout. Huile de fourche, liquide de frein, liquide de refroidissement, vidange moteur, filtre à huile et à air. Et tous les 20 000, bougies et filtre à essence.C'est pas ruinant et un bidon d'huile coûte moins cher qu'un moteur.

11-05-2020 11:05 
A-Lain

Salut

on peut tout faire, tout est possible.
Là on parle de règles de bon sens, rien n'est obligatoire mais ne pas le faire me laisse dubitatif. Combien de machines de 10 ans vois t'on avec seulement une ou 2 visites et les pneumatiques d'origine ?
(et le proprio qui croit que sa machine est parfaite ?)

Une remarque : pour ceux qui roulent à l'éthanol.
L'éthanol contrairement à l'essence(ou le gasoil) n'est pas miscible dans l'huile. Il faut donc deux choses : une huile de qualité supérieure et rapprocher les vidanges. Donc si votre constructeur vous propose une vidange tous les 15 000, faites le tous les 10 000.
Vu le taux de renouvellement des motos, c'est négligeable mais ceux qui comme moi roulent avec des tromblons de 100 / 150 000 km, cela a un impact important sur la durabilité mécanique.

A+

11-05-2020 11:51 
SRT

Oui enfin au niveau pollution jeter des huiles et autres liquides qui sont encore bons pour le service je trouve ça vraiment stupide. Je change mon huile moteur voiture et moto tous les 2 ans et le liquide de frein tous les cinq ans, et il ne se passe rien, aucune différence.On se traine la bite sur la route on ne fait pas des GP !

11-05-2020 12:45 
commando

Je ne fout pas mes vieux liquides aux égouts, y a des déchètes pour ça. Je ne dis pas non plus qu'il faut tout faire, je dis que je le fais. Après c'est chacun son truc, mais à mon avis, mieux on entretient, plus longtemps ça dure.

11-05-2020 13:11 
fift

SRT> Il y a une différence de responsabilité entre le faire pour soi (celui qui décide, c'est celui qui assume en cas de pépin) et le préconiser à quelqu'un d'autre (en l'occurrence, celui qui donne le conseil n'est pas celui qui sera embêté si ça ne marche pas).

11-05-2020 17:04 
Charlie_41

Citation

les premiers tours de cylindres se font donc "à sec"
Dans le cas d'une immobilisation longue (plus d'un hiver), il est utile de verser un dé à coudre d'huile par les puits de bougies la veille de la remise en route, pour assurer la lubrification des segments aux premiers tours de cylindres.

11-05-2020 22:26 
1364

@ Charlie_41 : On sent l'affûté des anciennes!

12-05-2020 07:00 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

dafy