Menu

Les freins et le freinage

Roue avantLes freins sont chargés de transformer l'énergie cinétique en chaleur. Et cette chaleur se dissipe au niveau du disque et des plaquettes de frein.

Au niveau histoire, les freins à disque sont apparus en 1953, dans l'automobile. Ils étaient alors en acier chromé pour tenir à l'échauffement, au détriment du coefficient de friction. C'est au début des années 1970 que les disques, d'abord pleins, seront percés de canaux de ventilation. Les diamètres et les épaisseurs augmentent alors.

Les disques aciers sont été remplacés par des disques carbone; les disques carbones ayant l'avantage du poids (2 fois plus léger que l'acier) et surtout de ne pas avoir une efficacité réduite en fonction de la température. Il faut savoir que quand on parle de disques en carbones, il s'agit en fait de mélange de fibres céramiques et de carbone.

Les plaquettes de frein

Ce sont les plaquettes qui entrent en contact avec le disque de frein et freinent la moto. Leur garniture peuvent être en métal fritté (sinter) ou en organique (céramiques).

Les plaquettes doivent être choisies en fonction du type de disque - fonte, métal ou inox - et ensuite en fonction du type de moto, de conduite et d'usage que l'on souhaite en faire.

Organiques : souvent d'origine, elles sont composées de fibres aramides (par exemple le kevlar) et de graphite. Elles sont moins agressives que le métal et usent moins les disques.

Elles sont surtout préconisées pour une utilisation ville/route, où les freins sont moyennement solicités.

Métal fritté : elles sont composées de poudres métalliques (bronze, cuivre, fer) et de fibres céramiques et graphites, le tout étant aggloméré à haute température/pression. Réservées aux machines/conduites sportives, elles offrent un freinage plus puissant tout en étant moins sensibles aux différences de température. Si elles s'usent moins vite, elles sont par contre plus aggressives pour le disque. Il est donc important de vérifier que les disques sont conçus pour supporter des plaquettes en métal fritté, sous peine de détruire les disques.

Les plaquettes se distinguent également en fonction de leur utilisation/température : route entre 80° et 300°, sport entre 150° à 450°, racing entre 250 et 600°.

Attention ! les plaquettes ne sont réellement efficaces qu'une fois arrivé à leur température de fonctionnement. Il est ainsi rare sur route d'atteindre les 250°... ce qui veut dire que des plaquettes racing seront moins efficaces que des routes pour une utilisation quotidienne.

Fréquence de changement

La durée de vie des plaquettes dépend bien sûr de leur composition mais surtout de votre type de conduite et de la fréquence à laquelle vous solicitez les freins. Anticiper et freiner progressivement allongera la durée de vie des plaquettes. Je n'ai ainsi changé mes plaquettes avant qu'au bout de 18.000 km... "si tu freines, t'es un lâche" ;-)

Le disque de frein

Les plaquettes de frein mordent des disques de métal.

Ces disques sont souvent architecturés en trois parties :

  1. la piste : en acier/inox ou en fonte, elle s'use, se creuse, se raye au fil des kilomètres.
  2. la liaison : elle assure la jonction entre la piste et la frette-support par le biais d'anneaux ou de rivets. Un jeu entraîne un bruit de fonctionnement.
  3. la frette : le support qui lie la moto et la piste de frein.

En fonction du nombre de parties et de leur structure, on parle de disques :

  • Fixes : la piste de frein est dans la même matière que la frette
  • Semi-flottants : la frette et la piste sont de matériaux différents et sont reliés par des rivets.
  • Flottants : la piste de frein est dans un matériau différent de la frette; les deux sont reliés par des anneaux de centrage qui laissent une liberté de mouvement au disque : la version la plus évoluée du disque de frein. Ceci permet de combler les défauts provenant de la roue et du jeu des roulements. Les plots de centrage permettent en plus à la piste de se positionner au mieux par rapport aux plaquettes.

Le métal du disque de frein détermine les plaquettes qui seront utilisées. Un disque inox utilisera des plaquettes métal. Un disque de fonte utilisera des plaquettes organiques. A contrario, un disque de fonte supportera mal des plaquettes en métal fritté.

Les disques peuvent dépasser une température de 500° ! en sachant qu'un disque inox se déforme au-delà de 550°.

Un disque s'use et se change normalement au bout de 3 à 5 jeux de plaquettes.

Pensez à vérifier leur aspect général et l'apparition de micro fissures éventuelles.

Il faut savoir qu'un disque trop mince s'échauffe plus vite; son efficacité et son endurance diminuent alors.

Etriers de freins

Flotant : contrôler et graisser tous les axes, changer si nécessaire les soufflets.

Fixe : vérifier l'absence de fuite, controller l'axe des plaquettes

Conseil : laver à l'eau savonneuse les disques et étriers.

Durit de frein

Elles sont en général en caoutchouc. Il suffit alors de vérifier l'absence de craquelures dues à l'âge, l'étanchéité et l'état des raccords de freins.

Il existe des durits avec une âme en téflon et une tresse en inox recouverte alors d'une gaine de protection en PVC.

Maître-cylindre

Vérifier son aspect général, la présence de fuite éventuelle ou de présence d'eau (bocal, fenêtre de visite, étanchéité des pistons) et la hauteur du niveau du liquide de frein. Il est conseillé de changer le liquide de frein tous les deux ans dans le cas de DOT4. tous les ans dans le cas de DOT5.

Conseil :

Surveiller régulièrement l'état des plaquettes. Un jeu de plaquettes coûte un peu plus de 15 euros mais un disque coûte quant à lui plus de 350 euros ! Il faut changer les plaquettes des deux disques en même temps (même si l'un des jeux semble encore en bon état).

Comme lors de l'utilisation de toute pièce neuve, il est nécessaire de faire particulièrement attention lors des premiers kilomètres afin de laisser le temps aux plaquettes de s'ajuster aux disques. Bref, utilisation en douceur  des freins : petits freinages répétés et en douceur.

Prix des disques :

Attention, les disques de gauche et droite sont différents et souvent différents d'un millésime à l'autre.

Il existe également des disques adaptables, dont les prix tombent sous la barre des 150 euros. Mais bon, n'espérez pas la même qualité !

Prix des plaquettes :

Chez France Equipement :    19 euros    (Dafy Moto)
Chez Carbonne Lorraine: 38 euros (réf.: 2251 SBK-3 à l'avant pour la 1200).

Maintenant, si vous décidez de  tout changer en même temps et que vous incluez la main d'oeuvre, cela vous coutera à peu près 100 euros TTC (jeu de plaquettes avant : 2*158.53 FHT, jeu de plaquettes arrière : 142.61 FHT, forfait pose 94.52 FHT).