english

60% d'émissions de gaz à effet de serre en moins pour 2030

Durcissement des normes prévues pour les véhicules routiers

La Commission Européenne relève les exigences de son plan climat

Europe : 55 % d'émissions en moins pour 2030Atteindre la neutralité carbone et être le premier continent à le faire. Voilà l'ambitieux objectif que s'est fixé l'Europe en assurant un équilibre entre les émissions et les absorption de gaz à effet de serre d'ici 2050 : la neutralité climatique dans la suite de l'accord de Paris.

Pour atteindre ce résultat, un premier palier avait été fixé à une baisse de 40 % des émissions par rapports aux niveaux de 1990 d'ici à 2050. Mais la Commission européenne a finalement changé ses plans et durcit le ton en annonçant vouloir réduire les émissions polluantes de 55 % voire 60% sur cette même période.

Cette décision est soutenue officiellement par plus de 150 entreprises, investisseurs et réseaux d’affaires européens et internationaux dont Apple, EDF, Google, Ikea, H&M, Microsoft ou Unilever qui ont signé une lettre ouverte dans laquelle ils demandent "de clarifier la voie de transition vers le 'zéro émission' et les calendriers pour chaque secteur, ainsi que de mettre en place une politique qui permette des investissements substantiels dans des solutions neutres en carbone" et de continuer "Cela nous donnerait la confiance nécessaire pour investir de manière décisive […] pour réduire les émissions, créer des emplois verts décents, stimuler l’innovation et accélérer la reconstruction d’une économie résiliente à zéro carbone".

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne :

Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour tenir la promesse que nous avons faite aux Européens: faire de l'Europe le premier continent neutre sur le plan climatique d'ici à 2050. La date d'aujourd'hui marque une étape importante dans ce processus. Avec le nouvel objectif consistant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de l'UE d'au moins 55 % d'ici à 2030, nous allons ouvrir la voie vers une planète plus propre et une relance verte. L'Europe sortira plus forte de la pandémie de coronavirus en investissant dans une économie circulaire efficace dans l'utilisation des ressources, en promouvant l'innovation dans les technologies propres et en créant des emplois verts.

La Commission a ainsi invité le Parlement et le Conseil à confirmer ce nouvel objectif et à le soumettre à la CCNUCC d'ici à la fin de l'année.

Par ailleurs, la commission a également défini les propositions législatives qui seront présentées d'ici juin 2021. Parmi les propositions qui seront formulées, il est notamment prévu de renforcer les normes d'émissions de CO2 pour les véhicules routiers.

Cette décision devrait jouer en faveur du développement de la filière renouvelable ainsi que des véhicules à faibles émissions, notamment l'électrique, mais aussi l'hybride rechargeable dans le cas de l'automobile, alors que les émissions maximales pourraient être réduites de 50% par rapport à celles de 2021, contre les 37,5% qui étaient prévus. Ce qui devrait se matérialiser par des investissements dans l'énergie propre de plus de 350 milliards d'euros par an.

Mais pour Greenpeace France et Clément Sénéchal, chargé de campagne climat de l’ONG. "il faudrait atteindre une baisse d’au moins 65 %, d’après les dernières données disponibles".

Plus d'infos sur les normes d'émissions en Europe

Commentaires

1364

Toujours plus ! On nous épluche !

18-09-2020 17:35 
Picabia

Je vais faire durer le plus longtemps possible mes motos car les futurs modèles seront tellement castrés par les normes anti pollution qu'ils en seront insipides.

19-09-2020 00:00 
Coolapix

Feraient mieux de supprimer 60% des émissions débiles à la télé.

19-09-2020 09:16 
pretexte

ou 60% de la population mais là c'est pas possible

19-09-2020 10:41 
eric 12 bandit

Citation
pretexte
ou 60% de la population mais là c'est pas possible

Ne sous-estime pas les virus chinois...



VVVV

19-09-2020 13:05 
passûr

Toujours la même litanie sur le CO2, alors que la France est déjà exemplaire grâce à ses centrales nucléaires.
Le rêve est un transfert de technologie qui n'arrivera pas !
On le voit bien avec les batteries, ou les panneaux photovoltaïques.
A chaque fois la concurrence déloyale voue à l'échec toute tentative.

Et pendant ce temps là on consomme du Chinois pour gaver quelques opportunistes...

19-09-2020 14:26 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

MotoblouzMotoblouzMotoblouz