english

Le consortium des batteries motos échangeables prend forme

Honda, KTM, Piaggio et Yamaha s'accordent sur le Swappable Batteries Motorcycle Consortium ou SBMC

Développement de caractéristiques communes de batteries échangeables

Le consortium des batteries motos échangeables prend formeAvec les politiques de réduction des émissions polluantes menées à travers le monde, les constructeurs de véhicules, à deux comme à quatre roues, n'ont d'autre choix que de s'orienter vers des motorisations moins polluantes et c'est aujourd'hui l'électrique qui a leurs faveurs.

Sauf que sur les motos et les scooters, le poids et l'encombrement sont des points encore plus critique. Or pour gagner en autonomie il faut de plus grosses batteries.

Plutôt que de gonfler l'autonomie en jouant sur la capacité de la batterie, l'idée qui fait aujourd'hui son chemin est celle de proposer des batteries échangeables pour éviter d'avoir à recharger soi-même la moto et pourvoir "faire le plein" en quelques secondes.

Pour accélérer le processus, les quatre constructeurs japonais se sont mis d'accord sur une standardisation des batteries. Une opération que les constructeurs s'étaient également engagés à mener au printemps dernier avec la signature d'une lettre d'intention visant à la création d'un consortium.

Le Swappable Batteries Motorcycle Consortium (SBMC), ou consortium pour motos à batteries interchangeables, prend aujourd'hui une forme concrète alors que Honda Motor, KTM F&E, Piaggio Group et Yamaha Motor viennent officiellement d'en signer l'accord de création.

L'objectif du consortium orienté autour des véhicules électriques légers est dans un premier temps de développer des spécifications techniques communes qui permettront à tous les deux-roues d'utiliser les mêmes batteries, puis de pousser auprès des organismes de normalisation européens et internationaux pour que ces spécifications deviennent un standard et soient étendues à l'ensemble de la production mondiale.

Takuya Kinoshita, Senior Executive Officer, Chief General Manager of Land Mobility Business Operations, Yamaha Motor Co., Ltd. :

Le Swappable Batteries Motorcycle Consortium en Europe est enfin prêt à se mettre au travail. J'espère que ce premier pas en avant sera un phare qui attirera des parties partageant les mêmes idées, vers notre mission et mènera à des changements pour l'avenir. Chez Yamaha Motor, nous sommes convaincus qu'à travers cette initiative, nous pouvons aider à unifier les différentes spécifications techniques et normes et ainsi contribuer à maximiser les mérites de l'énergie électrique pour les clients du monde entier.

Yoshishige Nomura, directeur général des opérations moto, Honda Motor Co., Ltd. :

Honda pense que l'adoption généralisée des motos électriques peut jouer un rôle important dans la réalisation d'une société plus durable. À cette fin, nous devons résoudre plusieurs défis tels que l'extension de l'autonomie, la réduction du temps de charge et la baisse des coûts des véhicules et des infrastructures pour améliorer le confort pour les clients. Dans le Consortium que nous avons créé, les membres fondateurs de l'industrie de la moto et d'autres parties prenantes travailleront ensemble pour normaliser les batteries échangeables, leurs systèmes de charge et les infrastructures environnantes afin de créer l'environnement propice à leur utilisation. Notre objectif final est de garantir que les motos continueront d'être choisies comme moyen de transport utile dans la mobilité future.

Stefan Pierer, PDG de PIERER Mobility AG :

La signature de cet accord de consortium est une étape clé pour garantir que PIERER Mobility AG puisse continuer à aller de l'avant, à innover à un rythme soutenu et à faire progresser sa vision stratégique pour les deux-roues électriques. En collaboration avec nos partenaires, nous travaillerons pour fournir un système de batterie échangeable pour les véhicules basse tension (48 V) jusqu'à 11 kW de capacité, sur la base des normes techniques internationales. Nous sommes impatients de nous assurer que les deux-roues motorisés conservent leur rôle dans l'avenir de la mobilité urbaine et non urbaine.

Michele Colaninno, Chef de la stratégie et des produits du Groupe Piaggio :

La mobilité urbaine traverse un moment délicat de transition vers l'électrification. Grâce à notre Consortium, qui représente quatre acteurs mondiaux majeurs, la moto continuera à jouer un rôle clé dans le contexte urbain. Les batteries interchangeables donnent la bonne réponse pour accélérer le temps de recharge des véhicules offrant un choix supplémentaire précieux pour les utilisateurs. La mobilité urbaine fait partie de l'ADN et de l'histoire de Piaggio : notre objectif est d'apporter tout notre savoir-faire technologique et notre volonté d'innovation au Consortium.

Plus d'infos sur les motos électriques

Commentaires

lunamilio

Enfin une vision intelligente de la mobilité électrique !

08-09-2021 09:10 
seb-xx

Dommage y a pas Kymco, ni Zero/Energica

08-09-2021 12:11 
Masnok

Dans cinq ans, dix au plus tard, après avoir épargner au maximum, je met les bouts à 10 000kms de la France car la vie devient de plus en plus irrespirable par la grâce de la Nouvelle Devise de notre République ... : " INTERDICTION,PROHIBITION,TAXATION "

08-09-2021 15:54 
inextenza

Digestion difficile, Masnok? question

08-09-2021 16:57 
sebgs

Que l'on soit pour ou contre les moto electrique... à terme pas sûr qu'on ait le choix... l'intention me semble bonne en imaginant des sortes de station ou au lieu de poirauter tu fais un échange de ta batterie. On pourrait imaginer un système de consigne comme pour les bouteilles de gaz... peut-être une solution au manque d'autonomie... pour les sensation moteur...

08-09-2021 17:49 
virtualgf

C'était il me semble le modèle économique adopté par Renault, ça en est où cette histoire ?

09-09-2021 07:34 
ArnoH

@virtualgf : c'était better place (société israélienne) mais techniquement cela n'a jamais abouti pour une grande série.

09-09-2021 15:43 
Gyroscope

L'initiative la plus intelligente de ce début de siècle !
Ça ouvre la porte à un nouveau monde, où les motos seront stocké et vendu sans batterie, donc à bien moindre coût, où la dite moto sera quasi inusable vu que la batterie s'échange d'un tour de main, où un jeu de batteries pourrait servir à une moto, un scooter, une moto-cross, pourquoi pas un hors-bord ou une tondeuse, au lieu d'acheter autant de batteries.
Je salue le projet, mais trouve l'absence de BMW ou Suzuki assourdissant...

09-09-2021 22:38 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous