english

Contrôle technique : Un autre bilan positif pour les motos et scooters

11,95 % de contrevisites pour la catégorie L, mais 31,95 % pour les voitures sans permis

Les centres Sécuritest et Auto Sécurité dressent leur premier bilan

Contrôle technique : Un autre bilan positif pour les motos et scooters - Crédit photo : David Pereiras/EnvatoEn place depuis la mi-avril, le contrôle technique des deux-roues motorisés commence à faire ses premiers bilans. Après les enseignes Motovision, c'est désormais au tour de Sécuritest et Auto Sécurité, qui représentent 31 % de parts de marché, de dresser les premiers constats.

Selon l'Organisme Technique Central (OTC), 183.823 deux-roues, trois roues et quadricycles ont été contrôlés en deux mois, soit à peine 4,39% du total des contrôles techniques en France. Pour le cas du réseau Sécuritest, ce sont 46.690 contrôles techniques qui ont été réalisés dans les 1.068 centres équipés et formés pour le contrôle des véhicules de catégorie L.

Comme le reflétaient déjà les premiers chiffres, les taux de contrevisite sont nettement inférieurs à ceux de l'auto avec 11,55 % de contrevisite pour l'ensemble des véhicules L contre 18,90 % pour les voitures particulières. Mais là encore, ce sont surtout les voiturettes qui viennent plomber la moyenne avec 31,95 % de contrevisites. Les taux de retour des cyclomoteurs sont également assez élevés avec 20,16 %. À l'inverse, les motos et scooters de 125 cm3 et plus affichent moins de 9% de contrevisite quand les trois roues sont légèrement au-dessus des 10%.

Cyclomoteurs et voitures sans permis présentent des taux de contre-visites supérieurs à ceux des véhicules légers
Cyclomoteurs et voitures sans permis présentent des taux de contre-visites supérieurs à ceux des véhicules légers

Au total, sur les 50.711 défaillances relevées en deux mois de contrôles, les enseignes Sécuritest n'ont relevé que 73 défaillances critiques, celles qui nécessitent une intervention dans la journée et une interdiction de conduire dès le lendemain. Les principaux motifs étaient des défaillances du freinage, des roues/pneus et du châssis.

12.528 défaillances majeures, nécessitant une contrevisite dans les deux mois, ont été relevées avec encore en tête de liste les problèmes de pneumatiques, 3.336 cas pour être précis. Suivent les échappements non conformes (2.269), les problèmes d'éclairage (1.956), les défaillances de freinage (1.482) et les problèmes d'identification (1.476).

Les 38.110 défaillances mineures, qui ne nécessitent pas de contrevisite, concernent principalement le châssis, l'éclairage, le freinage, les pneus et les nuisances.

Dans l'ensemble, ce bilan rejoint celui dressé par les centres concurrents et met en avant le bon état général d'entretien des motos et des scooters de 125 cm3 et plus, mais aussi les lacunes en ce qui concerne les cyclomoteurs et les voitures sans permis.

Laurent Palmier, Président du réseau Sécuritest

Forts de plus de 68% d’affiliés détenteurs d’un permis moto, nos réseaux sont animés par des contrôleurs passionnés non seulement de voitures, mais aussi de motos. C’est pourquoi nous avons tenu à offrir un service de contrôle technique pour les véhicules des catégories L à travers tout l’Hexagone. Pour rassurer et engager la communauté des motards, nous avons lancé le label Intégral et multiplié nos partenariats dans l’univers de la compétition moto. Aujourd’hui, nous constatons que les défaillances critiques, celles nécessitant une contrevisite immédiate avec interdiction de circuler, sont plutôt rares. Après 2 mois d’activité, le bilan est un témoignage positif de l’état du parc moto en France.

Plus d'infos sur le contrôle technique moto

Commentaires

coxecab

Les prix des vieilles vont remonter sur le boncoincoin .. du coup..!!

09-07-2024 15:18 
Picabia

Quelle surprise!! A la campagne avant les voiturettes c'était papy ou mamie, aujourd'hui c'est le véhicules des kékés qui pensent plus "bibine" que entretien du matériel.
Les scooters on laisse ça aux urbains et d'après ce que j'en ai vu en allant sur Paris, il y a pas mal d'épaves selon les critères motards.
Plutôt une bonne nouvelle pour les motos, rassurant pour un futur acheteur mais attention le jour où ils voudront saquer les thermiques, on rigolera moins.
Il faut rester vigilant.

10-07-2024 08:02 
efe

Il aurait pu dire.

"On les a bien **** ces motards. On se met plein de soussous dans la popoche. l'investissement sera amortie rapidement"

10-07-2024 08:24 
inextenza

Citation
Picabia
Quelle surprise!! A la campagne avant les voiturettes c'était papy ou mamie, aujourd'hui c'est le véhicules des kékés qui pensent plus "bibine" que entretien du matériel.

Heuuuu ça fait bien 40 ans que je vois les taille-crayons / pots à yaourt / suppositoire à camion (à choisir le sobriquet selon la région) transporter les permis sautés pour ivresses répétées dans les campagnes profondes.
Pas plus, parce que gamin je m'en fichais dingue

10-07-2024 09:00 
Charlie_41

Pfff, ces enseignes qui font leur publicité sur notre dos me dégoûtent !
Ils ne sont pas prêts de voir mes bécanes, malgré le miel de leur discours.

10-07-2024 12:55 
nicoxj900

Moralité, on supprime le CT pour les 2RM à permis, et on le garde pour les autres ...

Que me dit-on dans l'oreillette ? Ah, que je dois arrêter de croire au Père Noël dingue

10-07-2024 13:20 
Picabia

C'est pour ça que j'ai parlé de bibine, on doit battre les Bretons

12-07-2024 00:09 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous