Menu

Team Louit Moto 33 Endurance

Berchet, Jonchière, Loiseau - Kawasaki ZX-10 R

Champions du monde Superstock 2015

Le Team Louit Moto 33 Endurance autour de la Kawasaki ZX-10RL'histoire de l'équipe Louit Moto 33 Endurance, c'est d'abord celle de son team manager, Gilles Caballo, Gillou pour les intimes. Cheville ouvrière de l'équipe, le girondais engage pour la première fois son équipe sur une course d'endurance en 2000. A l'époque, aucun membre de l'équipe ne dispose de l'expérience nécessaire dans le milieu de l'endurance, ni celle de la gestion d'une équipe. Pourtant, dès ses premières saisons, la Yamaha frappée du n°33 fait bonne figure dans les courses d'endurance. Grâce à une organisation soignée et rigoureuse, le Team 33 brille sur sa course fétiche, les 24 H de Barcelone où, profitant toutefois d'un niveau moins élevé qu'aux 24 H Motos ou au Bol d'Or, la 33 enchaîne les podiums et finit par décrocher la victoire. Même chose sur la course d'endurance belge disputée à Spa-Francorchamps, où la 33 réalise de belles performances. Néanmoins, le Team 33 tient aussi son rang sur les épreuves les plus disputées, avec des top 10 réguliers et les premiers podiums en catégorie Superstock.

La malédiction du Crossplane

La Kawasaki n°33 aux 24 H MotosAprès ces premières saisons encourageantes, la belle progression du team 33 se grippe avec l'arrivée d'une nouvelle version de la Yamaha R1 et son moteur Crossplane. Nous sommes en 2008 et les années de galère commencent pour l'équipe girondine de Louit Moto. Victimes régulières de casses mécaniques à répétition, l'équipe ne parvient plus à terminer une seule course et a donc des difficultés à trouver de nouveaux sponsors. Les seules consolations de cette époque proviennent encore une fois de l'épreuve espagnole de Barcelone où les affres des problèmes mécaniques s'éloignent enfin des carénages de la 33.

Changement de marque

Fin 2011, l'équipe girondine décide d'opérer un virage important dans son histoire en changeant de marque de moto. Profitant de la sortie de la nouvelle ZX-10 R, le Team 33 délaisse Yamaha au profit de Kawasaki. Ce sera la clé du succès. Supporté par Kawasaki France, le Team 33 réussit de nouveau à terminer les courses et prouve qu'elle dispose du savoir faire pour se battre avec les meilleurs. L'ascension vers les sommets peut reprendre. Elle mènera l'équipe jusqu'au titre mondial superstock décroché en 2015.

Avec Marino et Baz

Emeric Jonchière lors du Bol d'Or 2015La particularité du Team Louit Moto est aussi d'avoir fait rouler dans ses rangs quelques pilotes de grande renommée. Le premier d'entre eux fut le fantasque Serge Nuques en 2005, avec qui l'équipe a remporté le Master d'endurance. Par la suite, ce sont d'autres pilotes de premier ordre qui ont roulé pour Louit Moto. Parmi eux, l'italien Lorenzo Salvadori, qui a roulé en championnat du monde Superbike, mais aussi Jérémy Guarnoni, également engagé dans ce même championnat du monde de Superbike. Autre pointure passé par le Team 33, le jeune français Florian Marino, ancien pilote engagé en Supersport Mondial avant de courir en 2015 en Superstock 1000 mondial. Mais l'histoire ne s'arrête pas là. En 2012, c'est l'actuel pilote de Moto GP Loris Baz qui court le Bol d'Or sur le circuit de Magny-Cours au guidon de la Kawasaki n°33. Une prestation qui a marqué les esprits lorsque Loris Baz, sous la pluie, roulait 7 à 8 secondes au tour plus vite que toutes les autres motos officielles !

2015, la consécration

En 2015, l'équipe a atteint une maturité qui lui permet de jouer la victoire sur toutes les courses en catégorie Supersport. Pilotée par des hommes de talents et d'expérience, en la personne de Morgan Berchet, Julien Pilot et Emeric Jonchière, la Kawasaki du Team 33 commence bien sa saison 2015 aux 24 H du Mans. La victoire en Superstock lui échappe de peu en raison d'un collecteur fêlé. 6ème au scratch et 2ème en Superstock, ce résultat convainc l'équipe de rallonger le budget pour s'aligner sur l'ensemble des courses du championnat. La manche allemande d'Oschersleben est un peu plus délicate, mais le Team 33 y récolte toutefois une 10ème place au scratch et un podium en Superstock. Enfin, pour la dernière course de la saison, le Bol d'Or, disputé sur le circuit du Castellet, le Team 33 doit lutter contre le Junior Team pour la couronne mondiale. Le team manager donne à ses pilotes la consigne de cravacher pour marquer le plus de points possible. En début de course, la chute de la Yamaha n°94 du GMT manque de faucher la Kawasaki n°33 et de briser les rêves de toute une équipe. Mais la chance est avec la 33, qui termine finalement 5ème au général et seconde en Superstock, décrochant ainsi son premier titre mondial.

Garder le titre

La Kawasaki ZX-10R utilisée par le team en 2016 - crédit photo : David ReygondeauPour cette nouvelle saison 2016, le Team 33 retrouve la compétition avec la toute nouvelle Kawasaki ZX-10 R. Après le départ de Julien Pilot, c'est Anthony Loiseau qui est le nouveau pilote de l'équipe girondine dont les ambitions sont tout simplement de conserver sa couronne mondiale.

Plus d'infos sur le Team Louit Moto 33 Endurance

Notez cet article : Soyez le 1er à noter cet article

  • Currently 0.00/5