english

La Chronique de Koud'pied o'Kick

Koud'pied o'Kick est un journaliste professionnel écrivant actuellement pour un grand hebdomadaire. Vous le retrouvez chaque mois exprimant son opinion sur un monde qu'il affectionne énormément : la moto.

KroniK de juin : où on apprend bien des choses en somme...

Ouais, ouais, je sais, je suis à la bourre. M'enfin que voulez-vous, comme j'ai remplacé Biaggi pour les deux derniers GP (ce qui explique l'amélioration de "ses" prestations), je ne peux pas être partout à la fois.

Pour commencer, une petite pensée pour la grande banane qui a filé un coup de latte au serveur de Météo France et lui a explosé sa table d'allocation de fichiers. En se réinitialisant, le système s'est reconfiguré et assimile désormais la France à une zone de mousson. Du coup, depuis 15 jours, il flotte grave. Ho ! Les gars ! C'est quand que vous nous réparez ça, qu'on range nos Zodiac pour ressortir nos meules ?

Lassé des essais-fleuve des MJ et MR, je me penche ce mois-ci sur le très respectable Officiel du Cycle, publication de référence pour constructeurs et professionnels qui se respectent. Rien qu'à voir leur cote de l'occaze, on s'aperçoit vite qu'on a pas affaire à des pieds-tendres ! Ya de tout, là-dedans. Même des marques que je ne connais pas (pourtant, je m'y connais en trucs zarrebi). Vous savez qui c'est, vous, Jikov, LML, Mecatecno, Praga ou Chunlan ? Ben c'est des meules, distribuées en France.

Et comme ça se destine aux pros, on peut leur dire des trucs que si vous le saviez, vous seriez moins zeureux, tas de cartes bleues sur pattes. Par exemple que Ducat' marge à 70% sur les pièces détachées. Tu files 100 balles à Ducat' pour payer un touniou embrayage à ton machin rouge, et hop ! 70 balles dans la popoche. Sur les motos, ils margent à 35%. Du coup, je vais nettement plus me marrer quand je vais entendre 2-3 gugusses de mon entourage qui me jurent mordicus qu'ils ont négocié leur nouvelle bouse à prix coûtant. Hurk hurk hurk. ça met (par exemple) la 998 à 10.400 euros, soit 68.200 balles, contre 104.000F prix concession. Et encore, là on parle du prix public, pas du prix auquel le concessionnaire les achète à Ducat'. A vue de nez, sans trop chercher, ça mettrait la 998 aux environs de 60.000 balles en sortie d'usine. Comme ne le nie pas Carlo di Biagio, DG de Ducat', sur un meule à 8.500 euros, ils gagnent 2.000 euros. Ouf ! J'ai peur de faire le calcul avec ma brêle, je vais déprimer. ça va ? Pas trop mal au portefeuille (et je suis poli).

Bon après, faut voir la réalité économique: si on paye pas à un moment ou à un autre, Ducat' et les autres feraient des bécanes en bois avec des roues en silex et des pistons en chanvre tressé. Comme c'est Ducat', ça serait des jolies bécanes en bois avec des roues en silex taillé, mais quand même. Au 400 DA ça m'étonnerait qu'on fasse des étincelles avec.

Ah évidemment, des essais yen a pas dans l'Officiel. C'est le style publication barbante mais instructive pour celui qui manie plus de 5.000 mots de vocabulaire. On peut y lire ainsi un long mais passionnant article sur les politique des constructeurs sollicités par les pétroliers pour "recommander" leurs huiles auprès de leurs clients. Vous savez, le petit truc en bas des pubs, du style "Macheprot recommande les huiles Gloups". Ya tout un biznèsse derrière ça, avec remises au concessionnaire et tout le toutim. Des cartes bleues sur patte, je vous dis. Là où ça a coincé, c'est quand Suz' a dit à ses concessionnaires: c'est Castrol à tous les étages ou vous pouvez vous asseoir sur vos remises de fin d'année. C'est pt'être pour ça qu'il n'est pas vendu en kiosque, l'Officiel: c'est pas bon quand le con-sot-motard commence à réfléchir, voire à comparer (le fourbe). A noter tout de même les prix très intéressants pratiqués par Blue Oil, qui vend par Internet à des tarifs très en-dessous de ses concurrents, précisément parcequ'il n'a pas de réseau à entretenir.

Du coup, on se dit que le combinard de service a moyen d'alléger nettement sa facture. Comme par exemple toucher un train de pneus complet pour moins que le prix du seul pneu arrière prix public (véridique: le train de D207 à 1.200 balles). Ooups. Faut dire qu'ils ont de sacrés investissements à amortir, les manufacturiers. A vue de nez, pour le lancement d'un pneu, avec une vingtaine de pubs dans différents canards, la campagne représente un investissement de 50.000 à 80.000 euros. Soit entre 320.000 et 520.000 F, à la louche (et encore, je pars du principe qu'ils savent vraiment très bien négocier la page de pub). Faut en vendre, des gommards, pour rentrer dans ses frais.

Toujours dans l'officiel, on trouve les chiffres des ventes de bécanes en France, ceux que l'on retrouve épisodiquement en ouverture de MJ ou MR. Ils font aussi un indicateur avec La Centrale, ce qui permet d'avoir un indicateur sur le prix du marché. La 600 Falzar, par exemple, arrive en tête en février 2002, avec 33 modèles à vendre, pour un prix moyen de 5.200 euros (34.000 balles) et un kilométrage moyen (annoncé) de 18.000 bornes. Mort de rire: le kilométrage moyen du C1, l'Oeuf de Paques de chez Béhème, affiche un kilométrage moyen de ... 1675 km. A peine sorti de rodage, le machin.

MJ nous sort un comparo gros trails. Dès la couverture, ça sent l'embrouille: "Les gros trails sont-ils les meilleures motos du monde ?". Sur un forum, ce genre de polémique est très vite précédée par un gros [TROLL]. 145 messages les uns à la file des autres, avec paquet d'engueulades à la clef. Je sais plus trop quel américain a déclaré que les forums en ligne étaient des générateurs d'embrouilles très efficaces. Sans compter les casse-burnes qui viennent foutre leur grain de sel alors qu'ils n'y connaissent rien. Dans un canard, le boulot est bien plus facile: zont pas de zinternautes sur le dos pour les empêcher de décreter en rond que la Machin elle est plus mieux que la Chose. Du coup, j'ai même pas lu le papelard, na ! C'est ça ce qu'il y a de bien avec les chroniques, on est pas tenu d'être objectif. C'est même contre-productif. Faut taper sur tout le monde et surtout pas se retenir.

J'attendais les essais des 2 "nouveautés" Aprilia, la Falco Fighter et la Tuono (Thon, en italien ?). Deux conceptions pas si éloignées du tuninge façon "Option Moto": plus que c'est moche, plus que ça me plaît. La Falco Fighter, c'est la version gros cube de la mob de mon petit cousin qu'est tout fier de son garde-boue en plastique chromé, ses carters chromés aussi, ses flasques de roues encore chromées, sa casquette de phase re-re-chromée, ses rétros chromés de chez chromé, ses gaines de câbles... devinez comment ? Chromées, bien sûr. Et son guidon Z-bar chromé jusqu'à plus soif. Chromé, quoi, la bécane. Ben là, c'est pareil. Chromé par-ci, chromé par-là, chromé dans les coins, au-dessus, en-dessous, de loin comme de près. Bêtement chromée, c'te meule. Les tuneurs (j'ai pas dit thuneurs, notez bien) vont adorer.

Sinon, z'avez la version "aïe tek" avec du carbone partout pour cacher la misère. Du crad'bone sur les flancs, sur le radiateur. Et puis du plastique noir mat (une misère à nettoyer) un peu partout. La couleur beark du cadre et du bras oscillant. Bref un puzzle que certains vont adorer parce qu'elle va flatter leur besoin de rebellitude salement compromise par une over-dose de Loft. Y'm font marrer les rebelz de bacs à sables. "Tonnerre mécanique" titre MJ. Bien vu, vu le ridicule profond de cette série garantie sans cholestérol. Visez un peu ce tableau de bord piqué à celui d'un vaisseau spatial d'une série Z est-allemande du milieu des années 70. Paraît que c'est ce genre de trucs qui fait frémir les motards. Ben mon cochon...

Suz' nous assome avec une pub "énorme" pour son "Passeport". Un type pas vraiment avenant, genre on le croise le lundi matin le vendredi soir on court encore, tellement pas rassurant qu'il a fait le vide dans la piscine, censé vanter les mérites de ce machin. Et là, on tourne la page... Trop tard ! Le gros déjà mentionné vous attrape à coup de crédit-flingue 3.000 euros maxi à 16,5% de TEG. Paf ! Sans vous donner la peine de vous remettre de vos émotions, c'est un direct au compte en banque, avec un crédit "préférentiel". Bing ! 9,8% dans ta face au maximum des points de dégâts. Et chmops ! un coup de latte dans une mensualité d'assurance, mais à prendre chez Suz' sinon macache. Pas chien, histoire de pas te laisser crever sur le bitume, il te file un petit pansement: 10% (en moins, tout de même) sur les accessoires. Mais seulement pendant un mois suivant l'achat, faudrait pas pousser tout de même. Si avec ça t'es pas rentré au club privilégié des ménages sur-endettés, t'as du bol.

Ah! Mon préféré ce mois-ci, le VSD sur les bécanes, bien pompeusement intitulé "moto passion" avec une starlette quelconque en couverture, en train d'agresser un pauvre flat Béhème qui ne lui avait rien fait. Starlette que l'alléché cherchera en vain dans les pages intérieures. L'ouverture commence mal: 14 pages de pubs avant le premier article. Le top ? Les bouchons de réservoir en Ergal. 70% de gain de poids. Ouais, forcément, sans serrure on gagne du poids. Dixit Option Moto, on gagne 290 grammes sur un bouchon de réservoir Yam ou Ducat'. Dans le genre accessoire pas pratique (pas de charnière) et volable dans la seconde, ya pas mieux. On trouve vraiment à boire et à manger dans ces pages "shopping" (d'autres diraient pages de pub déguisée): des montres qui prennent des photos ('achement utile), des lecteurs DVD de poche (leurs écrans sont généralement d'une qualité déplorable), et même un GPS. On continue dans la série des pubs pas rassurantes, avec celle sur le Dylan 125, "la façon la plus élégante de ne pas user ses chaussures". C'est sûr, les escarpins protègent vraiment bien en cas de gamelle. Dans le même esprit, le gugusse qui essaye l'Atlantic 500 a un joli jet. Il est pote avec un bon chirurgien plastique qui va lui faire un prix sur un ravalement de tronche complet en cas de pelle à 20 km/h contre une bordure de trottoir ? Allez, encore une pour la soif: la pub sur le Renault Kouranos (une marque de déodorant ?), garé devant le Regina, place des Pyramides à Paname. Ya pas des bandes par terre signifiant qu'il est interdit de stationner? Et le sale commentaire façon "ancien proprio de Sââfrââne Bââcâârâât qui s'encanaille" et qui jette les clefs de sa caisse de fonction pour la remplacer par un scoobite dont les clicos avant sautent à la première chute à l'arrêt. On est pas aidés, j'vous le dis.

Pour continuer à cogner sur les pubards, ya celle sur la W650 avec ces petits machins chromés en option un peu partout (je cherche même pas à savoir leur prix, ça doit friser le hold-up). Crois-moi, gars, si tu veux une W650 qui sorte du lot, va faire un tour chez des types comme VD Classic et tape dans leur banque de pièces. Ou alors, si tu veux vraiment rouler "différent", comme y racontent dans la pub, paye-toi un vrai twin anglais d'époque qui pisse de l'huile au lieu d'une pâle copie. Pour le prix de la Kawa, t'as l'original plus une révision complète histoire d'éviter quelques enquiquinements livrés en standard avec ce genre de petites vieilles.

Bon, allez, une petite dernière. La pub pour la TDM. 10 ans et toujours inégalé. Hurk hurk hurk. Petits joueurs. Allez, jette un oeil sur celle de la Royal Enfield Bullet :1955, 1965, 1975, 1985, 1995, 2002. Toujours la même. Tellement parfaite dès le début qu'il n'y ont quasiment rien changé en 47 ans. Dans 3 ans, cette bécane fête ses 50 ans de production. Et les rigolos de chez Yam la ramènent avec leur TDM qui fête ses 10 piges. Allez gamin, prend ta pelle et ton seau et va jouer sur ton tas de sable!

Du bon, du très bon calembourg capellitracté à l'extrême, comme je les aime. Dans Magic Puces du MJ n°1521. J'ai mis un sacré bout de temps à comprendre la moralité de "l'ogre épris d'oeuf rance occis recuit bute Cathy". Essayez, c'est rien que du tout bon. Moi qui m'en tenais à des micro calembours du genre "pourquoi est-ce que les motos d'usine tiennent mieux la route que les bécanes de série ? Parce que les protocoles" ou encore "si vous n'avez plus de freins et voulez garer votre moto dans une rue en pente posez un étron devant la roue parceque la matière fécale" (ouais limite scato, d'accord, mais je plaide non coupable elle n'est pas de moi), je suis enterré.

Je lisais dans le Moto Légende de juin l'histoire de Tarquinio Provini et son mono 250 4T, donné pour 37 chevaux, 105 kg et 230 km/h. Hébin ! 230 sur des pneus de mobs, y zavaient le moral, les mecs. A l'époque, Ago n'en était qu'à ses débuts, et Provini se bagarrait avec Phil Redman et Hailwood. Belle histoire de ce petit constructeur italien qui cherchait à contrer Honda. Ce qui me frappe le plus c'est l'ambiance sur la grille de départ: pas d'agitation, pas de poufiasse en monokini chargée de tenir le parapluie du sponsor, pas de pace-car fourni par un constructeur de caisses dont la dernière participation en GP remonte à la dynastie Ming. Juste un gars en cuir noir tout bête, et une moto affublée d'un numéro. Les pets sur les carénages. Les numéros des machines tracées à la craie par terre. On perd toujours en convivialité ce que l'on gagne en professionnalisme. Dommage.

Dans ce même numéro de Moto Légande, deux Yams 125, génération "mob" et "planche à pain". La première, l'AS1, est données pour 98 kg à sec pour 15 chevaux et 1 mètre 20 d'empattement. Mignons petits caches sur le réservoir, micro-guidon (pratique entre les caisses), interminables échappements et petits freins à tambour. Mimi comme tout. Adorable. Et pas ridicule avec ça: chronométrée à l'époque par MR à 112 km/h de moyenne sur le circuit de Montlhéry. Huit ans plus tard, l'esthétique seventies a frappée, avec un réservoir dans l'exact prolongement de la selle, des caches plastique caractéristiques et (youpi!) un frein à disque. 1 cheval de plus, mais 10 kilos de rab'. Un chiffre me laissent rêveur: on peut pousser la 3 à 100 km/h, soit quasi la vitesse de pointe de ma 125 4T "moderne". Et il reste encore la 4 et la 5. On ne se refait pas, j'adore ce genre de petites meules tire-bouchon, ex-sportives devenues populaires, livrées en standard avec un énorme capital sympathie.

Ah! un bien joli bug dans MR du 6 juin. En couverture, ils indiquent: Proto: la Ducati de GP, page 46. Fébrile, je me précipite sur ladite page. Beuh? Je tombe sur un test occasion de la XT 600. Mmmm... Y sont sport chez Ducat'. Je vois d'ici la tronche de Rossi et Biaggi pour le prochain GP. Morts de trouille à l'idée qu'un mec en XT puisse leur coller un gros zeph' en filant tout droit entre les courbes, tirant parti des capacités de jardinage de son gromono. Ya un concept à tenter, là. Après tout, il n'est dit nulle part dans le règlement que l'on doit rester sur la piste. Alors? Qui s'y colle sur le nouveau "proto" Ducat' ? Vuillemin? Demaria? Pichon? Nan nan, z'avez tout faux, c'est Bayle qui prendra le guidon. Impec', ce mec. Il a de l'expérience en endurance, en vitesse, mais aussi en tout-terrain. Le pilote idéal pour une XT600 engagée en Moto GP. Quel gag!

Si MR et MJ se fendent d'un double page sur cette Ducat' qui n'a pas encore fait un seul tour de piste, c'est à se demander si un seul de leurs journalistes a fait le déplacement. Les photos chez MJ sortent d'un dossier de presse, et le commentaire est des plus succint, avec quelques infos dont on a rien à foutre comme le budget "annoncé" (notez la nuance) de 30 millions d'euros, 20.000 km de tests, 1.000 heures au banc d'essai moteur (mazette, y zont même pas encore commencé que leur moulbif est déjà rincé), 120 en soufflerie (important, ça, de laisser souffler le moteur après un passage au banc, ça évite aux bielles de choper des crampes). MR est plus prolixe, mais c'est du pignolage de cortex pur jus. Les mecs de chez Ducat' font dans l'aseptisé couille molle. Cette meule "est aujourd'hui l'icône de notre philosophie". Mouarf. Ou encore: "ce projet sera (...) une contribution décisive à l'affirmation de nos valeurs dans le monde entier". Les "valeurs" de Ducat'. C'est bô comme un discours politique, tiens. Allez, comme d'hab' je garde le meilleur pour la fin: "Nous pensons que notre moto sera compétitive et nous sommes prêts à apporter toutes les modifications qui seront nécessaires tout au long de notre programme de développement". T'as raison totoche. Manquerait plus que ça que tu alignes une bouse incapable de passer sous les 18 secondes au 400m. DA et que tu va régler à grands coups de latte sur la grille de départ. J'te jure. Ce tonnage de mecs payés à brasser du vent. Ah si! un dernier truc: il y a pas si longtemps, on aurait présenté une moto, et pas un panneau publicitaire monté sur 2 roues.

Pour finir sur une note positive, cette brève concernant la Grande-Bretagne. Dixit MR, le gouvernement vient d'interdire à ses policiers de planquer leurs radars. Ils seront désormais peints de couleur voyante, et placés de manière à être vus à 60 ou 100 mètres. Ceci pour éviter de voir mélangées 2 notions complètement différentes: prévention routière et rentabilisation des radars par l'augmentation du nombre de prunes. Ils seront de plus placés uniquement aux endroits dangereux, et pas en ligne droite en rase campagne. A quand la même en France ? A la Saint Glinglin ?

C'est tout pour ce mois-ci. Comme je veux te retrouver en vie pour la prochain kronik de juillet, va falloir que tu conserves tes bonnes habitudes: c'est pas passk'il fait 20 degrés dehors qu'il faut te sentir autorisé à rouler en T-shirt. En été, le bitume est pas plus moelleux.

Koud'pied o'Kick - le 2 juin 2002

Réagissez à la kronik sur le forum motos et motards

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.