Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Histoire constructeur : Peugeot

Une histoire bicentenaire depuis la première motocyclette en 1898

Histoire constructeur : PeugeotL’histoire du constructeur franc-comtois débute en 1810 avec la production d'ustensiles ménagers. Ce n’est qu’en 1898 que la société se met à produire des motocyclettes.

Le premier engin deux-roues motorisés estampillé Peugeot est un tricycle à moteur De Dion qui sera suivi en 1901 de la Motobicyclette à moteur ZL de 200cm3 qui visera à concurrencer la fameuse « Motocyclette » des frères Werner. Les moteurs Peugeot feront leur apparition deux ans plus tard. Ces derniers seront notamment vendus à Norton qui remportera ainsi le premier TT de l’histoire en 1907.

C’est cependant un V-Twin, la Paris-Nice, qui va asseoir la réputation de la marque. A l’aube du premier conflit mondial, Peugeot frappe fort avec une moto à moteur bicylindres double ACT et huit soupapes qui mènera une carrière brillante sur les circuits français.

Scooter Peugeot S55 (crédit photo : DR)L’année 1926 voit la création de la Nouvelle Société des cycles Peugeot qui regroupe également l’activité moto. La même année, la marque dévoile sa nouvelle gamme à moteur monocylindre quatre temps à soupapes latérales. La firme française inaugure alors une grande première avec la boîte de vitesse intégrée au bloc-moteur.

En 1934, Peugeot revient sur le devant de la scène avec sa gamme des machines culbutées à bloc-moteur et carter humide. C’est d’ailleurs en 1934 qu’une P515 battra un record du monde des 24h.
A la fin de la seconde guerre mondiale, la marque se concentre sur des machines légères, presque exclusivement des deux temps.

Fini les motos, place aux scooters

Scooter Peugeot Elystar (crédit photo : DR)C’est en 1953 que Peugeot lance son premier scooter S55 qui sera vite remplacé par le S57. A partir de 1964, la marque abandonne définitivement le monde de la moto pour se pencher uniquement sur les vélomoteurs qui connaissent un plus grand succès. C’est ainsi qu’ont vu le jour la saga des BB puis le SP3 en 1973. 1974 marque une année record en termes de vente pour les cyclomoteurs Peugeot avec pas moins de 550 000 exemplaires écoulés.

En 1982, Peugeot lance le SC/SX, premier scooter à carrosserie plastique. Deux ans plus tard, Honda prend une participation dans le capital de la société et remet les scooters au goût du jour. Des modèles phare vont ainsi gagner le marché avec les Fox, Elyseo et Elystar. En 1996, le constructeur français met au point un scooter électrique baptisé tout simplement Scoot’Elec. Les scooters de grosse cylindrée Satelis sont présentés en 2006.

Scooter Peugeot SatelisEn 2010, Peugeot Motocycles devient Peugeot Scooters, traduisant l’abandon irrévocable de la marque de l’univers moto. L’année voit également le lancement de Kisbee, un scooter économique et la commercialisation de la marque en Chine.
Plus récemment, en 2011, la marque a présenté son scooter E-Vivacyty 100% électrique nouvelle génération, digne héritier du Scoot’Elec. Le scooter GT compact urbain Cytistar est présenté la même année.

En 2012, la marque présente l'Onyx, un concept-bike qui préfigure le trois roues de demain.

Aujourd’hui, la branche « deux-roues » de la marque est revenue au sein de PSA et demeure le seul grand constructeur français sur le marché.

Plus d'infos sur Peugeot

Suzuki