english

Jeu vidéo : test de SBK 22

Comme un air de déjà-vu

Le jeu vidéo officiel du WorldSBK sur console PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X|S et PC

Milestone est devenu le grand spécialiste des adaptations en jeu vidéo des compétitions motos, exploitant ces dernières années les licences du Motocross, du Supercross et des Grands Prix moto. Mais avant de se tourner vers le MotoGP, le studio milanais a fait ses gammes sur l'autre grand championnat du monde de vitesse avec le Superbike. De 1999 à 2012, Milestone a ainsi été en charge du développement des jeux de superbike, puis plus rien depuis SBK Generation.

Cette année, la licence fait son grand retour avec l'arrivée de SBK 22, un titre tirant pleinement profit de l'expérience accumulée lors de la dernière décennie sur les titres MotoGP. Mais justement, SBK 22 parvient-il à se différencier suffisamment de MotoGP 22 sorti il y a moins de six mois ?

Jeu vidéo : test de SBK 22
Jeu vidéo : test de SBK 22

Gameplay

La jouabilité des jeux vidéos de courses motos sur route de Milestone connait des évolutions régulières à chaque opus et présentait jusqu'à présent des variations assez importantes entre les titres MotoGP et la licence Ride. Spoil : ici avec SBK 22, on est très, très proche du dernier MotoGP 22. Autant le dire tout de suite, c'est une remarque que vous allez souvent lire.

La jouabilité est similaire à celle de MotoGP 22
La jouabilité est similaire à celle de MotoGP 22

Les superbikes sont très maniables et présentent la même gestion de l'accélération et du freinage que les prototypes de Grand Prix. Ici, on est récompensé en anticipant bien les phases de freinage et la moto est facilement gérable en termes de glisse ou de stoppie, avec une manette qui vibre pour prévenir quand une roue commence à décrocher. L'accélération est assez progressive et même les gaz ouverts en grand les sportives restent assez stables.

Les motos sont très maniables
Les motos sont très maniables

Bien entendu, tout cela dépend également du nombre d'assistances activées au guidon et du niveau d'intervention sélectionné, mais aussi des paramètres d'aide dans les options qui permettent d'automatiser plus ou moins certaines actions (accélération progressive, aide à l'inclinaison, freinage couplé...). La grande différence avec MotoGP à ce niveau est l'absence de correcteur d'assiette, une assistance qui disparaitra de toute façon l'an prochain en Grand Prix en raison de l'évolution du règlement.

Comme toujours, il est possible d'ajuster les assistances
Comme toujours, il est possible d'ajuster les assistances

L'usure des freins et des pneumatiques ainsi que l'impact des dégâts sur le pilotage peuvent également être pris en compte selon les envies du joueur. En revanche, les différences de comportement entre les différents modèles de motos sont difficilement perceptibles.

IA

ANNA - le nom de l'intelligence artificielle donné par le studio milanais - reste fidèle à elle-même. Si elle a su s'améliorer depuis ses débuts en proposant un comportement plus efficace des pilotes adverses et surtout avec un challenge vraiment très relevé dans les modes de difficulté supérieurs, elle conserve également ses défauts avec des pilotes dont les performances sont très variables en fonction des circuits et qui n'hésitent pas à vous percuter si vous êtes sur leur trajectoire. Dans l'ensemble, aucune surprise ou changement par rapport au dernier MotoGP.

L'IA ANNA reste fidèle à elle même, y compris dans ses errances
L'IA ANNA reste fidèle à elle même, y compris dans ses errances

Graphismes

On est ici dans la lignée des précédents jeux développés par Milestone. Les graphismes sont corrects sans en mettre plein les yeux. Les motos sont bien modélisées, les circuits sont fidèles aux tracés d'origine, les mouvements de pilotes sont naturels et les effets visuels rendent plutôt bien. Les circuits manquent toujours un peu de vie, mais cela reste secondaire.

Visuellement, SBK 22 est dans la lignée des précédents jeux de Milestone
Visuellement, SBK 22 est dans la lignée des précédents jeux de Milestone

En toute logique, les joueurs qui évoluent sur PC seront ravis d'apprendre que le jeu ne demande pas plus de ressources que les autres titres du développeur et reste donc assez accessible, y compris avec les paramètres graphiques poussés au maximum.

Le jeu est peu gourmand sur PC, y compris avec tous les concurrents à l'écran
Le jeu est peu gourmand sur PC, y compris avec tous les concurrents à l'écran

Modes de jeux

Si MotoGP a su apporter un peu de fraicheur avec son Mode NINE cette année, SBK 22 fait plus simple. Courses simples, championnat personnalisable, contre-la-montre et mode carrière. Voilà tout. Et pour le dernier cité, il s'agit d'un copier-coller de celui de MotoGP.

Le mode Carrière est strictement identique à celui de la licence MotoGP
Le mode Carrière est strictement identique à celui de la licence MotoGP

À cela s'ajoute la possibilité de jouer jusqu'à 12 joueurs dans des courses en ligne. En revanche, pas de multijoueur en écran partagé. Si la fonctionnalité a récemment fait son retour sur les jeux Milestone, elle n'est ici pas au programme.

On retrouve également quelques exercices d'apprentissage pour les nouveaux venus
On retrouve également quelques exercices d'apprentissage pour les nouveaux venus

Contenu

Là où MotoGP 22 se montre pléthorique dans son contenu en exploitant toutes les catégories du championnat et même des pilotes de légende, SBK 22 assure un service réduit. On retrouve bien tous les circuits du calendrier 2022 ainsi que les teams et tous les pilotes officiels de la classe superbike, mais c'est tout.

Tous les pilotes de la catégorie SBK sont présents, mais pas ceux des classes inférieures
Tous les pilotes de la catégorie SBK sont présents, mais pas ceux des classes inférieures

Il n'y a donc pas Supersport au programme, ni de Supersport 300. Il n'y a pas non plus d'anciens circuits ni de vidéos d'archives.

La personnalisation est toujours à l'ordre du jour, avec la possibilité de modifier son pilote, les stickers de combinaison, le casque ou le numéro de course, comme dans MotoGP 22...

La personnalisation est toujours de la partie, mais ne bouge pas d'un iota
La personnalisation est toujours de la partie, mais ne bouge pas d'un iota

Conclusion

À l'annonce de SBK 22, nous craignions que le jeu ne soit qu'un simple rhabillage de MotoGP 22 aux couleurs du WorldSBK. Il faut être honnête, c'est le cas, mais le jeu est également amputé d'une bonne partie de son contenu avec uniquement la catégorie superbike accessible. À moins d'être un fan absolu de Rea, Bautista, Razgatlioglu & co ou de n'avoir pas joué à un MotoGP depuis au moins trois ou quatre ans, SBK 22 risque de décevoir.

SBK 22 se réserve aux fans inconditionnels du WorldSBK
SBK 22 se réserve aux fans inconditionnels du WorldSBK

Reste qu'à 40 euros, ce jeu dispose d'un excellent argument tarifaire par rapport à son proche cousin qui réclame 30 euros de plus sur consoles mais seulement 10 de plus sur PC. Il offre ainsi les dernières avancées de MotoGP22 sans en avoir la richesse mais transposé dans l'univers du Superbike. Et si vous n'avez jamais joué à MotoGP22, il vous ravira.

Points forts

  • Le prix sur console
  • Jouabilité agréable
  • La licence du WorldSBK

Points faibles

  • Pas de supersport
  • Un MotoGP 22 en version allégée

Les visuels de ce test sont issus de copies écran du jeu paramétré sur les niveaux graphiques les plus élevés.

Configuration requise pour PC

Configuration Minimale Requise Pour le test
Système d'exploitation Windows 10 64-bit ou supérieur Windows 10 64-bit ou supérieur Windows 10 64 bits
Processeur Intel Core i5-6600K, AMD Ryzen 5 2500U ou équivalent Intel Core i7-6700K / AMD Ryzen 5 3550H AMD Ryzen 5 5600X
Mémoire vive 8 GB 8 GB 64 GB
Carte graphique NVIDIA GeForce GTX 1650 4 GB VRAM ou plus/ AMD Radeon RX 570 8 GB VRAM ou plus NVIDIA GeForce GTX 1660 Ti 6 GB VRAM ou plus | AMD Radeon R9 390X 8 GB VRAM ou plus NVIDIA GeForce RTX 3070 Ti 8GB
DirectX 11 11 11
Espace disque 12 GB 12 GB 12 GB

Disponibilités / Prix

  • Plateforme : PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X/S, PC (Steam)
  • Prix : 39,99 euros sur consoles et PC

Plus d'infos sur les jeux vidéos moto