Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

WSBK : Championnat du Monde de Superbike

La compétition internationale dédiée aux motos de série

Créé à la fin des années 1980, le Championnat du Monde Superbike s'est aujourd'hui positionné comme l'autre grande compétition de vitesse motocycliste face aux Grands Prix moto.

Avec beaucoup de pilotes en piste, les courses sont toujours très disputées

Une discipline venue des USA

A l'inverse du MotoGP où les constructeurs alignent des prototypes spécialement conçus pour la compétition, le Superbike s'appuie sur des motos de séries préparées.

La discipline a vu le jour en 1976 aux Etats-Unis avec la création de l'AMA Road Racing Championship et a rapidement fait des émules autour du globe avec la création de championnats nationaux, comme en France avec le FSBK. On vit également émerger d'énormes talents comme Wayne Rainey, Kevin Schwantz ou encore Eddie Lawson. C'est donc en toute logique qu'un Championnat du Monde fut créé lors de la saison 1988 sous l'égide de la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM).

Les motos du championnat sont dérivées des modèles de série, comme ici avec l'Aprilia RSV4

Ducati règne en maître

La première saison du Championnat du Monde Superbike est alors remportée par Fred Merkel, un pilote venu des Etats-Unis qui s'impose deux années de suite sur sa Honda RC30. Une série qui est rapidement stoppée en 1990 par Raymond Roche, sur une Ducati 851, qui restera pendant plus de 20 ans le seul Champion du Monde français de la discipline.

A cette époque, le WSBK est encore perçu par beaucoup d'amateurs comme une catégorie inférieure aux Grands Prix. Une situation qui n'empêche pas la discipline de créer sa propre histoire et ses propres champions de légende, anglo-saxons pour la plupart.

Dès 1991, les motorisations 4 cylindres cèdent du terrain aux bicylindres italiens. Ducati rayonne sur le championnat en enchainant pas moins de six titres consécutifs grâce à Doug Polen, Scott Russell, Carl Fogarty et Troy Corser. Anglais, Australiens et Américains s'installent alors durablement aux commandes du Superbike.

La Ducati 851 avec laquelle Raymond Roche s'est imposé en 1990

En 1997, la compétition se développe avec la création du mondial Supersport, une catégorie qui reprend le principe du Superbike en faisant s'affronter des sportives de série de moyennes cylindrée préparées pour la course. Dans la catégorie reine, la règlementation concernant la cylindrée des motos évolue de façon croissante en même temps que les gammes des constructeurs. Après deux années de disette, Carl Fogarty devient le meilleur pilote de l'histoire du Superbike en enchainant deux nouveaux titres.

Les machines de superbike étant de plus en plus préparées, une troisième catégorie fait son apparition. Le Superstock 1000 aligne désormais des motos quasiment identiques aux modèles disponibles dans le commerce, la préparation y est limitée au maximum.

Un rapprochement avec les Grands Prix

Le nouveau millénaire ne change pas la donne au niveau des résultats avec les anglo-saxons trustant toujours la tête du classement. Les années 2000 verront alors apparaitre quelques pointures comme Colin Edwards, Troy Bayliss, James Toseland, Ben Spies ou encore Cal Crutchlow qui s'en iront rapidement vers le MotoGP, avec plus ou moins de réussite.

Troy Bayliss, triple champion du Monde au guidon de sa Ducati 999R

Certains pilotes font également le chemin inverse, passant des Grands Prix au Superbike dans l'espoir de décrocher enfin un titre mondial. On voit ainsi arriver des pilotes comme Max Biaggi, Carlos Checa ou encore Marco Melandri. Ce moment marque un tournant dans les résultats puisqu'il coïncide avec la fin de la domination de Ducati. Avec son titre acquis en 2010, Max Biaggi offre son premier titre à un pilote italien et à Aprilia. Le Romain réitèrera son exploit deux ans plus tard après avoir laissé à Checa décrocher le 17ème titre de Ducati.

Retour à l'essentiel

Le WorldSBK attire à cette période beaucoup plus de fans. La raison tient principalement dans l'attractivité sportive du championnat qui, s'il ne dispose pas des motos les plus rapides de la planète, offre bien plus de spectacle en piste avec des duels acharnés entre les concurrents et un vrai suspense.

Promoteur du MotoGP, Dorna Sports rachète alors les droits du WSBK et opère d'importants changements de fond sur la règlementation.

En 2014, Sylvain Guintoli remporte à son tour le championnat, 24 ans après Raymond Roche et devient le 4e pilote non anglo-saxon à s'imposer.

Tom Sykes et Sylvain Guintoli, tous deux sacrés en 2013 et 2014

Poursuivant l'objectif de proposer deux championnats diamétralement opposés, le promoteur impose progressivement des limites à la préparation des machines qui, si elles conservent leurs noms, n'ont plus grand-chose à voir avec les modèles de série. Le Championnat d'Europe Supersport 600, qui avait vu le jour en 2005, est ainsi supprimé et intégré directement au Supersport en tant que sous-classe. Dans le même temps, la compétition s'ouvre aux plus petites cylindrées avec la création du Supersport 300, accessible aux pilotes dès 15 ans.

Palmarès des Champions du World Superbike

Saison Superbike Supersport Superstock 1000 Superstock 600 /SSP 300
1988 Fred Merkel - - -
1989 Fred Merkel - - -
1990 Raymond Roche - - -
1991 Doug Polen - - -
1992 Doug Polen - - -
1993 Scott Russell - - -
1994 Carl Fogarty - - -
1995 Carl Fogarty - - -
1996 Troy Corser - - -
1997 John Kocinski Paolo Casoli - -
1998 Carl Fogarty Fabrizio Piovano - -
1999 Carl Fogarty Stéphane Chambon Karl Harris -
2000 Colin Edwards Jörg Teuchert James Ellison -
2001 Troy Bayliss Andrew Pitt James Ellison -
2002 Colin Edwards Fabien Foret Vittorio Iannuzzo -
2003 Neil Hodgson Chris Vermeulen Michel Fabrizio -
2004 James Toseland Karl Muggeridge Lorenzo Alfonsi -
2005 Troy Corser Sébastien Charpentier Didier Van Keymeulen Claudio Corti
2006 Troy Bayliss Sébastien Charpentier Alessandro Polita Xavier Simeon
2007 James Toseland Kenan Sofuoglu Niccolo Canepa Maxime Berger
2008 Troy Bayliss Andrew Pitt Brendan Roberts Loris Baz
2009 Ben Spies Cal Crutchlow Xavier Simeon Gino Rea
2010 Max Biaggi Kenan Sofuoglu Ayrton Badovini Jérémy Guarnoni
2011 Carlos Checa Chaz Davies Davide Giugliano Jed Metcher
2012 Max Biaggi Kenan Sofuoglu Sylvain Barrier Michael vd Mark
2013 Tom Sykes Sam Lowes Sylvain Barrier Franco Morbidelli
2014 Sylvain Guintoli Michael van der Mark Leandro Mercado Marco Faccani
2015 Jonathan Rea Kenan Sofuoglu Lorenzo Savadori Toprak Razgatlioglu
2016 Jonathan Rea Kenan Sofuoglu Raffaele De Rosa -
2017 Jonathan Rea Lucas Mahias Michael Ruben Rinaldi Marc Garcia (300)
2018 - - - -

Titres constructeurs du World Superbike

Constructeur Superbike Supersport Superstock 1000
Ducati 17 1 4
Aprilia 4 - 1
Honda 4 10 -
Suzuki 1 2 1
Kawasaki 3 3 2
Yamaha 1 5 2
BMW - - 3

Plus d'infos sur le World Superbike

ixon