english

Le nouveau permis moto A2

Code moto, plateau tout-en-un, trajectoire de sécurité et épreuve en circulation allongée

Toutes les infos sur la réforme et l'examen appliqué dès le 1er mars 2020

En 2013, le permis moto avait été profondément remanié dans ses conditions d'accès avec l'introduction du permis A2, d'abord pour les motards de moins de 24 ans puis pour tous les nouveaux permis à compter de 2016. Poursuivant ce travail de refonte, le Ministère de l'Intérieur réforme l'examen d'accès à la pratique motocycliste en 2020 avec de nouvelles épreuves.

Le "nouveau" permis moto entre ainsi en vigueur le 1er mars 2020. Et s'il modifie la formation et le déroulement des examens, il conserve la même base réglementaire, donnant accès à des motos et des scooters dont la puissance ne dépasse pas 47,5 chevaux, dont la puissance d'origine est inférieure à 95 ch et dont le rapport puissance/poids ne doit pas excéder 0,2 kW / kg.

Au bout de deux ans, le titulaire du permis A2 peut ensuite passer une formation de 7 heures pour acquérir le permis A lui donnant accès à l'ensemble des deux-roues motorisés, sans limite de puissance ou de poids.

Le nouveau permis moto
Le nouveau permis moto

Cette réforme de 2020, destinée à compléter la formation, porte essentiellement sur quatre grands points :

Epreuve théorique moto : le code

Jusqu'à présent, l'accès au permis moto était conditionné par l'obtention de l'Epreuve Théorique Générale (ETG), le Code, identique à celui du permis auto et valable pour une durée de 5 ans après obtention du dernier examen. Ce point est désormais révolu puisque le permis moto se dote désormais d'un code spécifique avec la mise en place d'une épreuve théorique moto (ETM) obligatoire dans le cadre du permis A2 mais aussi du A1 (125).

Cet ETM reprend le même fonctionnement que l'ETG avec un examen d'environ 25 minutes portant sur 40 questions, dont 10 vidéos et qui demande un minimum de 35 bonnes réponses pour être obtenu. L'ETM est composé d'une banque de données de 500 questions, dont 250 vidéos, en rapport direct avec la conduite d'un deux-roues. Les questions ajoutent également des situations sous le prisme d'autres types d'usagers (automobilistes, piéton, poids lourds...) pour mettre l'accent sur le partage de la route et recentrer l'examen sur les risques inhérents à la conduite d'une moto.

Indépendant de l'ETG, le "Code Moto" est lui aussi réalisé auprès des organismes agréés par l'Etat. Entré en vigueur le 1er mars, l'ETM s'accompagne d'une période de transition jusqu'au 31 août 2020, permettant aux candidats inscrits avant le 1er mars de se présenter à l'examen pratique avec l'ETG. En cas d'échec à l'épreuve hors circulation, ils devront néanmoins passer l'ETM. A compter du 1er septembre 2020, l'ETM devient obligatoire pour tous. Une fois obtenu, l'ETM est valable pour une durée de 3 ans ou 5 tentatives aux épreuves pratiques du permis moto. Au-delà, il faudra recommencer.

Parallèlement, le questionnement sur les 20 fiches réalisées jusqu'à présent disparaît de l'épreuve hors circulation.

Ce qu'il faut retenir :

  • En vigueur le 1er mars 2020, obligatoire pour tous le 1er septembre 2020
  • Remplace les 20 fiches précédemment incluses dans l'épreuve hors circulation
  • Banque de données de 500 questions, dont 250 vidéos
  • Examen de 40 questions, dont 10 vidéos, d'environ 25 minutes
  • Nécessite au moins 35 bonnes réponses
  • Valable 3 ans ou pour 5 passages à l'examen pratique

Epreuve hors circulation

L'épreuve hors circulation, également connue sous le nom de "plateau" évolue elle aussi. Traditionnellement, le plateau était composé de deux parcours distincts l'un de l'autre avec un parcours lent et un parcours "rapide". Désormais, l'ensemble des exercices est réuni au sein d'un seul et même parcours dont le niveau de difficulté est similaire :

  • Déplacement de la moto sans l'aide du moteur
  • Allure réduite sans passager
  • Freinage
  • Allure réduite avec passager
  • Slalom
  • Evitement

Le candidat dispose d'un seul essai pour le déplacement de la moto sans le moteur et d'un total de deux essais pour les autres exercices, sauf en cas de chute, éliminatoire. L'exercice de poussette est également déterminant pour la suite de l'examen car si celui-ci est correctement réalisé il pourra poser 3 fois le pied au sol par la suite, sinon il ne pourra le faire que 2 fois avant l'élimination. Chaque exercice donne lieu, comme par le passé à une notation A, B ou C. Les détails de notation n'ont pas encore été présentés en détail, mais un C entraîne l'élimination du candidat au permis moto.

Entre chaque exercice, le candidat se trouve en "zone neutralisée", à l'arrêt. Les erreurs commises dans ces zones ne sont pas prises en compte, sauf en cas de chute, là encore éliminatoire. La durée totale de l'épreuve est d'environ 10 minutes.

Ce qu'il faut retenir :

  • Disparition des 20 fiches motos
  • Le candidat doit être correctement équipé
  • Un seul parcours pour enchaîner les 6 exercices
  • 2 essais possibles, sauf à l'exercice 1
  • 2 à 3 pieds posés au sol autorisé selon le résultat à l'exercice 1
  • Toute chute est éliminatoire
  • Un C est éliminatoire
  • Examen durant environ 10 minutes

Epreuve en circulation

Si le plateau a souvent été considéré comme l'épreuve la plus compliquée du permis moto, la circulation est de son côté perçue comme une formalité par de nombreux candidats. L'épreuve en circulation du permis moto évolue cependant avec un temps allongé et de nouvelles évaluations.

C'est tout d'abord la durée de l'examen qui augmente, passant d'environ 30 minutes à désormais 40 minutes dont 35 de conduite effective. Au cours de ces 40 minutes, le candidat doit notamment rouler en autonomie pendant 10 minutes.

Le candidat est évalué sur différentes composantes et reçoit un certain nombre de points sur chaque critère évalué. Pour obtenir son permis A2, il faudra terminer l'épreuve en circulation avec un minimum de 21 points sur les 27 disponibles (contre 17 auparavant).

Avant d'entamer la conduite, le candidat est dans un premier temps évalué sur la présentation de ses équipements de sécurité (gant, casque, vêtements couvrants, bottes) et doit indiquer que son casque est homologué et à la bonne taille. Il doit également vérifier le bon fonctionnement de son feu de croisement et le réglage de ses rétroviseurs. Cette première partie permet d'obtenir très facilement deux points.

Par la suite, le futur motard est évalué sur son positionnement en ligne droite en ville et hors agglomération, son positionnement lors des changements de direction et franchissement d'intersections, son positionnement sur les phases d'arrêt ou encore sa capacité à mettre en pratique la fameuse trajectoire de sécurité dans des courbes à droite et à gauche.

Cette trajectoire de sécurité, qui consiste à se positionner au maximum à l'extérieur du virage pour s'ouvrir le champ de vision, est la grande nouveauté du permis moto et vient également s'ajouter à l'enseignement dispensé. L'objectif affiché de cette méthode est de réduire les risques d'accidents sur les routes à double sens de circulation.

Ce qu'il faut retenir :

  • Le candidat doit être correctement équipé
  • Examen sur route d'une durée de 40 minutes
  • 10 minutes de roulage en autonomie
  • Intégration de la trajectoire de sécurité dans l'évaluation
  • Evaluation des différents critères sur un total de 27 points
  • 21 points nécessaires à l'obtention de l'examen

Plus d'infos sur le permis moto

Commentaires

AnKoR

Merci pour cet article très pratique.

PS : petite erreur au second paragraphe ou je n'ai pas bien compris, "0,2ch/kg" maxi... un roadster de 50ch/200kgTPF est à 0,4 non ?
J'ai cru comprendre qu'il existe aussi une limite de poids pour les motos de moto-école, une 390duke est A2 mais trop légère pour passer l'examen.

26-02-2020 09:10 
xiorcal

Il n'y avait que 12 fiches, pas 20 comme mentionné dans l'article :)

26-02-2020 09:48 
pretexte

"Cette trajectoire de sécurité, qui consiste à se positionner au maximum à l'extérieur du virage pour s'ouvrir le champ de vision".
Oui d'accord mais pour les virages à gauche, le gravier et autres cochonneries stagnent à cet endroit. Donc, pas trop à droite quand même sinon, on ne prend plus du tout le virage...

26-02-2020 09:57 
james_bar

Citation
AnKoR
Merci pour cet article très pratique.

PS : petite erreur au second paragraphe ou je n'ai pas bien compris, "0,2ch/kg" maxi... un roadster de 50ch/200kgTPF est à 0,4 non ?
J'ai cru comprendre qu'il existe aussi une limite de poids pour les motos de moto-école, une 390duke est A2 mais trop légère pour passer l'examen.

L'erreur c'est que la limite est de 0,2 kW/kg et non ch. Et 35kW/200kg ca fait 0,175 (et 50/200=0.25)

La duke 390 passe en A2 parce qu'elle est limitée à 32 kW au lieu de 35 kW .

26-02-2020 10:16 
D3n1s57

Dans tout les cas, si tu chutes, tu rates et tu raques. Et si l'on a envie de chuter pour s’entraîner, comme ça par plaisir, cela devrait même faire parti du programme.

26-02-2020 11:45 
Le Modérateur

Il y avait 20 fiches initialement : listées là :
[www.lerepairedesmotards.com]

26-02-2020 11:52 
Picabia

J'ai discuté avec une moto école, il y a du bon et du mauvais.
Pour lui c'est le fait de mémoriser tout le parcours et d'avoir la même aisance tout le long de l'épreuve qui peut être compliqué.
La circulation était le parent pauvre de l'épreuve, c'est pourtant dans cet univers que le futur motard sera lâché et c'est une bonne chose de renforcer la formation. Le placement à moto est primordial comme l'évaluation de notre environnement.

J'ai vu des candidats chuter sur des fiches, impardonnable.
Chuter sur un refus de priorité, encore plus impardonnable.
J'aimerais que la Gendarmerie organise des stages pratiques, ce serait plus utile de bien des discours

26-02-2020 13:30 
BIG83

Salut

Citation
J'aimerais que la Gendarmerie organise des stages pratiques, ce serait plus utile de bien des discours
Au hasard :
[www.facebook.com]
Tu cherches sur ta Gendarmerie locale et tu trouveras (peut être)

>Prétexte
Ma foi c'est une traj dite de sécurité. C'est aussi à toi à lire la route. Si tu as un obstacle sur ta trajectoire , tu es autorisé à l'éviter ...dingue
V

26-02-2020 13:52 
southeagle

Bonne idée pour le placement sur la formation route.
Il serait bien aussi par contre de former les futurs possesseur du B au risque encourus par les motards.
C'est bien beau tout ça, mais une caisse ça reste une caisse, le motard a beau avoir la meilleure formation du monde, il ne pourra jamais se prémunir du risque des 4 roues, et le conducteur n'est à mon sens pas assez éduqué sur ce type de risque.

26-02-2020 16:32 
CLEW

La trajectoire existe aussi pour les BAR et pourtant on ne l'apprend pas !

26-02-2020 17:35 
Rackham

Question: Si je perds mon permis que ce passe t-il, est-ce que je dois passer le code voiture et le code moto, pour regagner mes deux permis?

27-02-2020 18:41 
BIG83

Salut
Bonne question.
A l'heure actuelle, l'usine à gaz veut qu'on ne repasse que le code sous certaines conditions :
- délai d'invalidation ou d'annulation
- âge du PC annulé ou invalidé
- délai de la demande pour le repasser...

Maintenant si il y a un code spécifique aux motos, je ne suis pas sûr...


Invalidation perte de pts :
[www.securite-routiere.gouv.fr]

Annulation judiciaire :
[www.service-public.fr]
V

27-02-2020 19:02 
Rackham

@Big83: Merci pour les liens, mais ce n'est pas clair. J'ai cherché l'information mais je n'ai rien trouvé non plus.

03-03-2020 19:25 
BIG83

Salut
Effectivement je n'ai rien trouvé de clair par rapport à cette nouvelle situation.
Le code n'étant plus commun aux autres catégories il est légitime de se poser des questions.
Il est trop tôt peut être, mais la question va vite se poser dans quelques mois, voire semaines pour les plus rapidesj'aime
V

03-03-2020 22:13 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Honda