Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Rouler à moto avec un enfant

Age limite, équipement obligatoire, recommandations

Votre enfant vous a fait part de son désir de monter avec vous à moto ? Vous avez besoin de l'emmener quelque part avec vous ? Mais de nombreuses questions se posent avant de faire monter un enfant sur un deux-roues motorisé : législation, équipement, pratiques, on vous dit tout sur la conduite à moto avec un enfant.

Rouler à moto avec un enfant

Ce que dit la loi

Tout en étant clair sur les mesures en place, le Code de la Route reste très évasif sur la question du transport des enfants sur un deux-roues motorisé.

Comme pour tout passager, l'enfant doit obligatoirement être équipé d'un casque homologué. Son absence est répréhensible d'une amende de 135 euros. Bien entendu, la moto, ou le scooter, doit être homologué pour deux personnes avec une selle biplace ou deux selles.

En revanche, l'article R431-11 précise également que si le passager est âgé de moins de 5 ans ou s'il ne peut pas atteindre les repose-pieds, il doit obligatoirement être transporté dans un siège prévu à cet effet et muni d'un système de rétention. En cas de manquement à cette règle, le conducteur peut être puni d'une amende forfaitaire de 35 €.

L'équipement

Dans les faits, il est évident qu'il ne faut pas se contenter de ces simples obligations légales pour garder sa chère tête blonde en sécurité, surtout au niveau de l'équipement.

Comme pour les adultes, certains équipementiers proposent des équipements homologués pour les enfants. Outre le casque obligatoire, on peut ainsi acquérir des gants, blousons et autres chaussures renforcées. Malheureusement, le choix est souvent extrêmement limité, avec un ou deux modèles pour chaque type d'équipement par fabricant.

Pour le casque, mieux vaut se tourner vers un modèle intégral qui offrira la meilleure des protections possibles. Attention toutefois à ne pas opter pour un modèle trop lourd : le poids a plus que jamais son importance chez les enfants.

A partir de quel âge ?

Si la législation autorise à transporter un enfant sans limite d'âge pourvu que le système d'assise soit homologué, il est fortement déconseillé de rouler avec un passager de moins de 8 ans. La raison est extrêmement simple : avant cet âge le cou n'est pas suffisamment développé pour supporter le poids du casque, aussi léger soit-il. Sachant cela, libre à vous de faire risquer le whiplash (coup du lapin) à votre enfant.

De façon générale, il est plutôt conseillé d'attendre une douzaine d'années avant d'emmener son enfant avec soi à moto. Bien entendu, l'âge est donné de façon indicative et il faudra aussi se fier à la taille et au poids de ce dernier.

Si malgré tout vous souhaitez transporter votre enfant, il existe des sièges moto, mais ces dernières présentent l'inconvénient de rester solidaire à la moto en cas de chute. Il existe également divers systèmes de poignées ou de ceinture, comme la Veector Pan Belt qui n'est cependant pas considérée comme un système de rétention et ne permet donc pas le transport d'enfants de moins de 5 ans.

Quelques conseils avant la route

Une fois toutes les conditions requises pour emmener votre bambin faire un tour, il convient de suivre quelques règles élémentaires.

Tout d'abord, il est important de lui expliquer comment se comporter lorsque l'on est passager : position à prendre et zones où s'accrocher. Expliquer bien que la moto se penche et qu'il faut toujours être parfaitement maintenu, en serrant les jambes et avec les mains, notamment lors des freinages et accélérations.

Si vous ne disposez pas d'un système de communication, vous pouvez également définir ensemble un "code" pour demander l'arrêt ou exprimer que quelque chose ne va pas comme deux tapes sur l'épaule droite.

Même si votre monture vous le permet, il ne faut jamais placer l'enfant devant le pilote. Une pratique, interdite et dangereuse, que l'on a régulièrement pu croiser avec des enfants debout sur le plancher des scooters à trois-roues. A proscrire !

Ensuite, il faut penser à adopter une conduite très souple, surtout les premières fois pour ne pas l'effrayer. Vous vous rappelez la première fois que vous avez emmené votre compagne à moto ? Et bien c'est pareil, mais il faudra y aller avec plus de tact encore. Un petit tour du quartier est une bonne façon de faire une première approche avant de se lancer directement dans un trajet complet.

Enfin, évitez les trajets trop longs. Les enfants n'ont pas la résistance des adultes et fatiguent vite. S'arrêter toutes les 30 minutes pour "prendre la température" est une bonne chose.

Plus d'infos sur les enfants à moto

Motul