Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube

Essai pneu Dunlop Roadsmart

C'est sur le circuit d'essais privé situé à Mireval, près de Montpellier, que Dunlop a présenté en début de semaine son nouveau pneu bi-gomme. Dénommé RoadSmart, il va remplacer dès la semaine prochaine le Sportmax D220 ST. Convié à cet essai, le Repaire des Motards a pu juger sur place de ce nouveau pneu.

Pneu Dunlop Roadsmart

Le RoadSmart est un pneu de type “Sport-Touring” destiné à une large gamme de motos allant des roadsters sportifs aux grosses GT, dont certains utilisateurs recherchent des pneus offrant une bonne adhérence sur le sec et le mouillé, un bon feeling, le tout assorti d'une bonne longévité. Le marché en question augmente de 5% par an depuis 5 ans, de quoi justifier pleinement les efforts des manufacturiers sur ce segment. Un nombre croissant d'utilisateurs prend en effet conscience du fait que les pneus Sport-tourisme, à la longévité supérieure aux pneus typés sport, possèdent des performances répondant amplement à leurs attentes dans le cadre de l'utilisation qu'ils en font. Les technologies ont fait d'immenses progrès, et les pneus Sport-tourisme modernes offrent autant de grip que les pneus équipant en monte d'origine les sportives d'il y a quelques générations. Autre raison expliquant la croissance de ce marché : certaines motos comme l'ER-5 ou la CB500 anciennement équipées en pneus assez endurants mais non radiaux, ont été remplacées par des modèles équipées de pneus radiaux de type sport-touring.

Les concurrents du Dunlop RoadSmart sont :

  • Michelin Pilot Road 2
  • Pirelli Diablo Strada
  • Bridgestone BT-021
  • Metzeler Roadtec Z6
  • Continental Conti RoadAttack

A l'exception du Bridgestone, tous ces pneus incorporent le mot “Road” (route) dans leur dénomination, Strada signifiant route en italien. Voilà qui permet de bien les identifier.

Pneu Dunlop Roadsmart

Avant d'entrer plus en détails sur les caractéristiques du nouveau Dunlop RoadSmart, effectuons tout d'abord un petit rappel sur la technologie bi-gomme de plus en plus utilisées par les manufacturiers. Comme nombre d'entre-vous l'auront remarqué, les pneus montés à l'arrière des motos ont souvent tendance à s'user plus rapidement au centre que sur les côtés. Le phénomène est accentué sur les motos disposant d'un moteur de grosse cylindrée et coupleux et par les longs trajets autoroutiers. Bien entendu des exceptions existent puisque l'utilisation qui est faite du pneu a une grande incidence sur son usure. Ainsi, si le pneu est utilisé dans le cadre d'un usage très soutenu et sur routes sinueuses, le pneu sera usé uniformément sur toute sa superficie. Mais il n'en reste pas moins que la très grande majorité des utilisateurs atteignent les témoins d'usure situés au centre du pneu arrière, alors même qu'il reste une bonne épaisseur de gomme sur les côtés. Dunlop a ainsi déterminé qu'en moyenne un pneu arrière reste 90% du temps en contact avec la route au niveau de sa zone centrale.

Prenant en compte cette usure non uniforme de leurs produits moto, les manufacturiers ont recours à la technologie bi-gomme reposant sur l'utilisation de deux gommes de duretés différentes sur le même pneu. Ainsi, l'endroit où l'usure est la plus forte, le centre du pneu donc, est revêtu d'une gomme plus dure que sur les “côtés” du pneu, appelés bandes d'épaulement. Le but premier de la technologie bi-gomme est d'augmenter la longévité du pneu et non d'offrir un grip encore meilleur. Il en est ainsi pour tous les pneus bi-gomme, qu'il s'agisse de pneus destinés aux particuliers ou bien des pneus utilisés en MotoGP.

Comme tous les nouveaux pneus Dunlop commercialisés cette année, le RoadSmart est un bi-gomme, dont la structure est clairement visible sur l'illustration ci-dessous :

Pneu Dunlop Roadsmart

En jaune, on voit la gomme “dure”, située sur la bande centrale du pneu. Sur les côtés représentés en gris sur le schéma, le pneu est revêtu d'une gomme plus tendre qu'au centre. Comme on peut le remarquer, la gomme dure centrale s'étend sous les bandes latérales d'épaulement. Ceci permet à la chaleur de s'évacuer plus efficacement lorsque le pneu est utilisé en ligne droite à allure soutenue ou à pleine charge.

Dans le cas du RoadSmart, Dunlop a choisi de ne pas équiper le pneu avant de la technologie bi-gomme. Voilà une décision surprenante étant donné la présence sur le marché du Michelin Pilot Road 2 dôté de la techno bi-gomme à l'arrière comme à l'avant. Dunlop explique son choix par sa volonté de ne faire aucun compromis sur le grip du pneu avant. Ainsi, c'est de la gomme tendre qui est placée sur l'intégralité du pneu avant, une gomme identique à celle se trouvant sur les côtés du pneu arrière.

Pneu Dunlop Roadsmart

Afin de pouvoir essayer son nouveau pneu, le fabriquant a mis à la disposition des essayeurs les pistes de son centre d'essais de Mireval. Celui-ci, acquit dans les années 80 par Goodyear, est établi sur un domaine aride et rocailleux de 200 hectares. Le centre comporte plusieurs pistes, visibles sur cette vue aérienne :

Pneu Dunlop Roadsmart

Le plus grand circuit, dénommé “HPC” pour “High Performances Circuit” (Circuit Hautes Performances) est long de 3,3 km. Il est possible d'y attendre les 250km/h et le SERT, team français d'endurance, est déja venu y faire ses essais. A l'intérieur de ce grand circuit se trouve la piste “pluie” d'une longueur de 1,7 km. Elle est arrosé en permanence et des produits sont ajoutés à l'eau déversée afin d'éviter la prolifération d'algues. Sur la droite de la vue aérienne, on distingue un anneau de 100 mètres de rayon permettant de juger de la stabilité des pneus en courbe et aussi de simuler leur usure. On notera aussi la présence d'autres infrastructures d'essais, dont deux lignes droites situées au centre du complexe et une piste tout-terrain.

Outre les motos équipées du nouveau pneu Dunlop pour les essais, c'est avec étonnement que nous avons découvert la mise à disposition de machines équipées en pneus concurrents, à savoir des Bridgestone BT-021 et Michelin Pilot Road 2. Il est en effet rare que les manufacturiers mettent à disposition des pneus concurrents lors des essais. Ceci dénote une réelle confiance de Dunlop envers son nouveau produit. Les tests allaient-ils justifier cette confiance ?

Pneu Dunlop Roadsmart

Les tests débutent par une séance de roulage sur l'anneau, réalisée à vitesses constantes (50km/h puis 90km/h) sur Honda VFR 800. Ils mirent en évidence la bonne stabilité et précision de guidage procurées par le RoadSmart. La moto se laisse facilement guider et garde son cap sans qu'il n'y ait à corriger la trajectoire. Une qualité aussi présente sur le Bridgestone BT-021. Le Michelin Pilot Road 2 est un peu moins bon sur ce point, son profil plus pentu, bien que lui offrant une plus grande vivacité, a tendance à entraîner la moto vers l'intérieur de la courbe d'où nécessité de corriger plus souvent la trajectoire.

Pneu Dunlop Roadsmart

Sur piste sèche et monté sur une GSXR-750, le RoadSmart se comporte là aussi très bien, encaissant correctement la puissance de la moto, quand bien même ce pneu sport-touring n'est pas vraiment destiné à être monté sur un tel véhicule. Le grip est vraiment très bon, et la mise sur l'angle est très rassurante. Les concurrents, que ce soit le BT-021 et le Pilot Road 2, se comportent eux aussi très bien sur ce point.

Les essais continuent sur la piste mouillée avec des Z750 équipées de l'ABS. Le RoadSmart tire son épingle du jeu. Le profil plus rond du RoadSmart comparé au Pilot Road 2 met plus en confiance. Le Bridgestone offre sur ce point une progressivité similaire au Dunlop mais son grip sur le mouillé est en recul comparé aux concurrents. Sur l'angle, le Dunlop décroche de façon très prévenante de l'arrière ce qui est une qualité très appréciable. N'oubliez pas que le grip des pneus Sport-Touring sur le mouillé et ce quelle que soit la marque, n'est pas extraordinaire. Il ne s'agit pas là de gommes extra tendres et la prudence doit rester de mise. Mais le RoadSmart offre suffisamment de grip pour aborder sans sueurs froides les caprices de la météo.

Pneu Dunlop Roadsmart

Un test sur route, réalisé en partie sur bitume humide et en partie sur bitume sec, a permis là aussi de vérifier les bonnes qualités du RoadSmart. Son adhérence est bonne et le feeling très bon. Qui plus est, le niveau de confort procuré par le pneu est excellent.

La longévité du Dunlop RoadSmart reste cependant pour le moment une inconnue, puisque cette caractéristique ne peut être jugée sur un test réalisé en quelques centaines de kilomètres. Les essais sur le long terme nous en dirons plus, mais d'ores et déjà, Dunlop avance une durée de vie accrue de 5% par rapport au 220ST, et doublée par rapport à celle du Dunlop Qualifier revêtu d'une gomme plus tendre. Les essais menés par le manufacturier sur parcours mixte et au guidon d'Honda VFR800, Yamaha FJR et Suzuki SV1000 indiquent ainsi une durée de vie de l'ordre de 8000 à 10000 km pour le RoadSmart.

En conclusion le nouveau Dunlop RoadSmart est un pneu très homogène et rassurant, à la fois sur le sec et le mouillé, remplissant très bien ses objectifs. Voilà une alternative intéressante au Bridgestone BT-021, au grip peu rassurant sur le mouillé, et au Michelin Pilot Road 2, pneu doté de qualités certaines mais dont le profil plus pentu rassure un peu moins lors de la mise sur l'angle.

Dunlop commercialise ce pneu bi-gomme au bon moment, espérant profiter de l'engouement actuel des consommateurs pour ce genre de produit.

Pneu Dunlop Roadsmart

Le RoadSmart va apparaitre dès la semaine prochaine chez les revendeurs, et ce dans les tailles suivantes :

Avant :

110/70ZR17 M/C (54W) TL
120/60ZR17 M/C (55W) TL
120/70ZR17 M/C (58W) TL
110/80ZR18 M/C (58W) TL
120/70ZR18 M/C (59W) TL

Arrière :

150/70ZR17 M/C (69W) TL
160/60ZR17 M/C (69W) TL
170/60ZR17 M/C (72W) TL
180/55ZR17 M/C (73W) TL
190/50ZR17 M/C (73W) TL
160/60ZR18 M/C (70W) TL

 

Le pneu sera aussi disponible pour les trails dans les tailles suivantes dès avril / mai 2008 :

Avant : 110/80R19 M/C 59V TL
Arrière : 150/70R17 M/C 69V TL

Le prix public conseillé pour les tailles les plus vendues sont les suivants :

120/70ZR17 M/C (58W) TL : 120 euros
180/55ZR17 M/C (73W) TL : 159 euros

Points forts Points faibles
  • Pneu homogène
  • Rassurant
  • Prévenant sur le mouillé
  • Non bigomme à l'avant

 

Motoblouz Motoblouz Motoblouz