english

Essai Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

Kustom kulture

Loin de la course à l'armement, Yamaha décline son segment custom vers le bas en termes de cylindrée avec la XV 950 Bolt… avec à la fois du dépouillement et une vraie personnalité, allant ainsi au-delà d'une autre déclinaison de la XVS 950 dont elle partage le même moteur de 942 cm3. On retrouve donc le bicylindre en V à 60° SACT refroidi par air, 4 soupapes par cylindre… et une ligne qui n’est pas sans rappeler une certain Sportster 883. De quoi se balader ? Essai…

Yamaha XV 950 Bolt R-Spec de 3/4

Découverte

La mode est au retour aux sources : celles des années 60 et des motos dépouillées, dénudées, allant à l’essentiel avec 2 roues, un guidon, une selle minimaliste mais un vrai moteur rempli de sensations. Pas de cartographie, ni d’électronique à profusion ici (en version standard non R, il n’y a pas d’ABS), mais simplement de l’éprouvé. Et la Bolt en promet avec son couple maximal de 8,1 mkg (79,5 Nm) atteint à seulement 3.000 tr/min.

Moteur Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

Pas de clinquant non plus avec très peu de chromes, mais une large utilisation du noir. Dans sa version R-Spec, on admire la selle simili-cuir avec ses surpiqures du plus bel effet ainsi que des amortisseurs à réservoir auxiliaire.

Amortisseur Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

On note alors la transmission finale par courroie.

Courroie de transmission Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

La finition est à la hauteur des habitudes de la firme aux diapasons : d’excellente facture, y compris dans les détails, comme la barre d'alu qui maintient la batterie en place.

Essai Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

En selle

Avec une hauteur minimaliste de seulement 691 mm, la plus petite des jeunes femmes mettra les pieds à terre et sans aucun talon. Sous les yeux – presque face aux yeux, tellement la selle est basse et le guidon haut en comparaison, le compteur minimaliste a simplement conservé l'affichage de la vitesse, du double trip et du totalisateur... mais avec une petite incartade face aux canons de la production avec de façon moderne, sous forme digitale et uniquement des cristaux liquides. L'avantage est indéniable en termes de lisibilité, y compris voire surtout sous le soleil.

Compteur Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

Les mains viennent alors accrocher le large guidon et ses épaisses poignées : bras tendus vers l’avant, quasiment à l’horizontale. Les pieds s'allongent quant à eux sensiblement vers l'avant tandis que les genoux remontent légèrement. Et en parlant de genou, celui de droite se trouve gêné par la boite à air, ce qui amène à écarter sensiblement les jambes. Les larges rétroviseurs offrent une excellente vision. La béquille tombe facilement sous le pied, aussi bien pour être dépliée que repliée.

Vue du dessus de la Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

Contact

Tradition oblige, la clef se loge sur la partie droite du cadre... Il faudra ici en plus se pencher au-dessus du réservoir pour atteindre le contacteur. A noter d'ailleurs, que le verrouillage de direction est indépendant du contacteur d'ailleurs. Donc, tourner la clef ne suffit pas à bloquer la direction. Le VTwin s'ébroue profondément distillant ses vibrations et une sonorité relativement discrète, surtout pour la catégorie. "Good Vibes" nous voilà !

Yamaha XV 950 Bolt R-Spec en ville

En ville

Première, çà décolle, vivement et de façon saine. On aurait pu s'attendre à un comportement moins dynamique avec les seuls petits 52,1 chevaux. Mais les démarrages sont loins d'être poussifs. Ensuite, même à basse vitesse, le poids placé bas permet d'envisager les manoeuvres les plus lentes sans aucun problème, hormis éventuellement une butée courte de la direction entrainant un rayon de braquage relativement long. Pour autant, avec sa taille fine pour un custom et sa légèreté, la Bolt se faufile partout sans difficulté, passant sans y penser entre les rétroviseurs des voitures. Seconde, çà pousse dès les premiers tours et le rythme en ville alterne entre seconde et troisième avec de grosses trépidations sur les premiers 1000 tr/min. De fait, il est possible de cruiser sur le dernier rapport à 40km/h, voire 30 km/h même si là, çà tape fortement en sous-régime. Ils ont mis du Milwaukee dans le moteur. De l’autre côté la première se monte tranquillement jusqu’à 70 km/h, déjà trop vite en ville. Ceci dit, les vibrations et le moteur qui hurle font généralement passer la seconde dès 40 km/h ; alors qu’à 50 km/h vous ne pensez même plus déjà à rester sur ce régime. Dans tous les cas, la Bolt accepte de cruiser sur un filet de gaz et sans aucun à-coup offrant un confort de conduite en ville fort appréciable. Forcément, on retrouve les grands canons du custom et les premiers ronds points feront entendre que çà frotte… même si à gabarit égal, la Bolt frotte moins que d’autres modèles de la même catégorie. Mais çà frotte et aussi bien à droite qu’à gauche, pouvant éventuellement surtout surprendre votre passagère éventuelle… Merci le support de repose-pied...

Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

Sur autoroute

Bras en avant, ces derniers s'allongent passés les 140 km/h. Pourtant la tenue de route est irréprochable même si le pilote fait très vite "drapeau". Pour autant, le moteur en garde encore un totu petit peu sous le manteau et ses 52 chevaux et peut éventuellement dépasser les 150 km/h (compteur), même si dans les faits, vous ne le ferez pas, ne serait-ce que pour garder votre permis. Dépasser cette dernière vitesse tient de toute manière plus du masochisme personnel que de l'efficacité, d'autant plus que la consommation grimpe alors notablement. C'est un custom, un vrai et çà tient à le prouver à tout moment... en retournant notamment rapidement sur les petites routes départementales.

Essai Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

Départementales

La Bolt revient donc sur départementale avec délice capable d’enrouler sur tous les rapports … surtout quand la seconde se monte au rupteur à 105 km/h. Dans les faits, vous serez volontiers sur les deux derniers rapports, voire le dernier rapport, pour apprécier le paysage. Vous apprécierez alors également la boite douce qui se fait oublier et le couple qui permet d’enrouler tranquillement sans changer de vitesse. Si le rythme s’accélère, la garde au sol somme toute réduite vous fera de toute manière ralentir sensiblement.

Yamaha XV 950 Bolt R-Spec sur route

Freinage

Les freins ont presque été inversés sur le modèle. Car si le frein arrière est très efficace, allant jusqu'au blocage de l'arrière (merci l’ABS), l'avant semble être un simple ralentisseur. Il faut ici prendre le levier avec toute la main et toute sa force pour en extraire une réaction tendant à proposer un freinage, sans compter que la prise en main est plutôt molle, sans être spongieuse toutefois. Il ne faut donc pas hésiter à vraiment freiner avec l'avant et l'arrière de façon combinée et là, on peut réellement freiner. Il faut dire que l'avant et l'arrière utilisent le même simple et unique frein à disque de 298 mm.

Freins Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

Confort

La selle - très esthétique avec son aspect simili cuir et ses coutures apparentes - est posée sur le cadre. Certes, il semblerait qu'il y ait deux amortisseurs, très courts sur les côtés; d'autant plus que la R disposent d'amortisseurs à bonbonne contrairement au modèle standard. Mais ils sont surtout là pour la décoration et n'offrent au quotidien qu'une efficacité toute limitée; au même niveau en fait que certains homologues américains. Quant au passager, avec un mini strapontin, il est encore moins bien loti. Il faut donc choisir des routes au bitume quasi parfait pour en apprécier le confort tout relatif. Par contre, c'est vraiment esthétique.

La selle en smili cuir vue du rétroviseur de la Yamaha XV 950 Bolt

Consommation

Avec un réservoir de 12 litres, la Bolt offre une autonomie d'environ 190 kilomètres. La consommation pendant l'essai a en effet varié entre 5.5 et 7 litres au cent.

Feu arrière Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

Pratique

Ici, on fait dépouillé : pas de place sous la selle donc, pas de poignée passager, rien que l’essentiel. Par contre, le catalogue d’options est prolifique, emboitant le pas à la marque américaine.

Au registre de l’usage quotidien, on notera tout de même que si le poids se fait oublier à la conduite, il ne s’oublie pas quand on doit pousser madame dans le garage. Et sans aide moteur, on sent bien les 251 kilos (247 kilos pour la version standard).

Yamaha XV 950 Bolt R-Spec

Conclusion

Urbaine, civile, la Bolt permet de revenir aux sources de la moto, simple, efficace et plaisante au jour le jour. Vous gouterez à son guidon de nouvelles voluptés du temps qui passe, tout en étant capable si le cœur vous en dit de taper un départ arrêté au feu rouge en grillant les scooters nonchalants. Exclusive, elle sera la garantie d’être seul à son guidon pour apprécier la route, les routes et les longues escapades. La R-Spec emportera les faveurs des connaisseurs, malgré ses mille euros de plus que la version standard déjà à 8.499 euros, soit au même prix que la concurrence.

Points forts

  • moteur
  • ligne et finition
  • facilité de prise en main

Points faibles

  • confort/duo
  • freinage

La fiche technique

Concurrentes : Harley-Davidson 883 Iron, MotoGuzzi 750 Nevada, Triumph 865 Bonneville, Triumph 865 SpeedMaster

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre Yamaha XV 950 Bolt R-Spec? Devis en ligne
Axa 2 Roues Calculez le prix de votre assurance Yamaha XV 950 Bolt R-Spec en 2mn avec Axa 2 Roues

Commentaires

Gorandiantalvic

J'ai une impression un peu stupide , non rationnelle . Je trouve le double berceau un peu mince et je me pose des questions quand à la rigidité longitudinale du cadre , vu le poids , la géométrie des ancrages moteurs et des amortos . Je pense que yam n'a pas besoin de moi pour construire une bécane , mais c'était juste une impression ..

20-10-2013 12:28 
l'haricot

C'est 1000¤ de plus que les premiers tarifs officiels. La R est du coup plus chère que la 883 R 2014, qui en plus offre une alarme avec transpondeur!

Et tu peux faire ce que tu veux, dans l'achat d'une moto rent aussi la valeur de revente. L'année prochaine, les bolts R 2014 coterons - et se vendrons - 6500¤. Prix en-dessous duquel une 883 ne descendra pas de sitôt. Bref, même si la yam a pas mal de choses pour elles, comme le tarif de révise moidre ou les cis "normales", c'est pas gagné.

20-10-2013 18:32 
l'haricot

Citation
l'haricot
C'est 1000¤ de plus que les premiers tarifs officiels. La R est du coup plus chère que la 883 R 2014, qui en plus offre une alarme avec transpondeur!

Et tu peux faire ce que tu veux, dans l'achat d'une moto rent aussi la valeur de revente. L'année prochaine, les bolts R 2014 coterons - et se vendrons - 6500¤. Prix en-dessous duquel une 883 ne descendra pas de sitôt. Bref, même si la yam a pas mal de choses pour elles, comme le tarif de révise moindre ou les vis "normales", c'est pas gagné.

20-10-2013 22:30 
l'haricot

Vu dans sa caisse en métal sans roue avant, noire, donc standard. Le côté pot me plait bien. À suivre....

25-10-2013 19:17 
l'haricot

Pas encore essayée (attente d'immat'), mais j'ai pu monter dessus. Plus lourde à relever de sa latérale que la 883R, quasiement pareille que la 883 Iron (forme de guidon différente). Le noir n'est pas un noir verni, mais un noir métal Ca va être chouette en plein soleil, sortez vos lunettes ! Par contre j'ai le filtre à air pile dns le genou. A vérifier pendant l'essai, mais si ça me fait déjà mal à l'arrêt, j'imagine pas en passant dans un trou !

31-10-2013 16:38 
l'haricot

Voila, essayée, version standard. Moi, 1,67m, 63 kg, ma fille de 9 ans en passagère. Je vais faire très court.

Prise en main immédiate, la moto est très facile à rouler. Pas de problème de trajectoire, aussi bien ligne droite qu'en courbe. Heureusement d'ailleurs, aux vitesses que j'ai prises. Passe d'un angle à l'autre très très facilement, pas d'à-coup d'injection, leviers larges présentant une bonne ergonomie. La selle calle bien comme il faut, assise agréable. Le moteur est plein de bon couple, il est plaisant de le laisser descendre pour mieux repartir, sans changer de rapport. Un fois sorti du gras du couple, le moulin change de bruit, et c'est pas beau. Pas moche non plus, mais on perd le grondement - mesuré - du gros v-twin, alors pour le coup, on reste dans la plage dédiée aux m/kg, avec la banane.
À l'arrêt, elle se manie aussi aisément qu'un sportster. Les ingés de chez Yam on enfin résussi à planquer le quart de tonne de leur engin. Sincèrement, pour rentrer la XV dans mon garage pour tester la maniabilité moteur coupé ( graviers dans la cour, petite marche de garage, rail range moto - LE truc génial à avoir !! -), j'ai pas forcé plus qu'avec ma ninja 250 qui pèse 80 kg de moins.

Bon alors, au bout du compte? La ligne de la 883 me plait plus, mais c'est du goût de chacun. Je parle bien de la ligne, hein, rien à secouer la marque sur le réservoir. En dynamique, la Bolt est meilleure partout, surtout niveau moulbif qui, stock de chez stock - la moto avait 25 bornes au départ - en donne plus que la Harley. Les finitions sont bien meilleures sur le sportster ( le collier pastique sur le cadre entre le réservoir et la selle de la japonaise, vomi direct), et le moteur plus vivant, plus "vibrant", bien que monté sur silent blocks. À n'y rien comprendre.

Bon bref, pas craqué, mais elle est pas mal du tout.

07-12-2013 11:49 
Gorandiantalvic

Merci pour l'essai critique , ça aide vraiment à se faire une idée . Ce qui me fait chouiner un peu , ce sont les 12 litres du réservoir . on peut pas tout avoir , mais pour les "slow motion vieillasse riders " du " Al Zaïmer Devil Normandy Club" nous zussions préféré quatre litres de plus . Pourquoi ? Oui , pourquoi ?

Et bien , parce que chez nous , réservoir de faible capacité égale arrêt prolongé à dix ou douze , tous les 150 bornes , et donc binouze obligado . Mais binouze obligado tous les 150 bornes , avec douze prostates défaillantes , ça veut dire du premier arrêt de la premiére bécanes jusqu'au redémarrage du dernier prospect , presque une heure . Donc ça rallonge les randos inutilement , voilà pourquoi .....

07-12-2013 13:56 
l'haricot

Mdr!

Tiens, je reviens sur l'aspect finition que j'ai avancé comme bien meilleure sur la 883. Je vais modifier un poil ma déposition. Le coup du collier en plastique décrit plus haut n' est pas judicieux, il devait y avoir moyen de faire plus discret. Le compteur numérique cerclé de chrome en plastoc aurait, à mon goût, gagné à être noir mat. Ça ferait moins breloque de vieille comtesse. Pas mal de pièces ou protections en pétrole modifié sur la XV. Sorti des pneus et des durits, rien que du bon gros fer sur la Harley. C'est aussi par là que ça coince : le fer, ça rouille, le plastique et l'alu, beaucoup moins. Et chez HD, ça rouille même très vite. J'en ai parlé déjà, un copain a vu ses sorties de pots rouiller et le vernis de ses roues se ternir sur sa Night Train de 6 mois, et rebelotte avec son tout nouveau Breakout niveau pots. D'après des bikers du Rotary ( comprendre tout équipés cuir des US et meule à 20 000¤ mini), avec qui j'ai devisé de la chose, ranafout´ puisque de toute façon personne ne garde les sorties d'origine. Je lâche un gasp.

Oui, un bon gros gasp, parce que si pour avoir une meule qui ne rouille pas il faut passer par la case accessoires et laisser au garage les pièces d'origine, ça pique. Si je rajoute le stage un qui remet du peps au moulin - et fait chier tes voisins -, ça explose le budget. Et c'est plus la même que dans le catalogue.

Alors ok, la Bolt n'est pas une Harley. Juste un copie de custom véritada burnada dé ceusses quien sabé. Mais sortie de concess, elle "est", elle. Dommage qu'elle soit 1000¤ trop chère, mais tout ce negocie ( la kwize). Et à l'heure du choix, le fait d'en profiter sans remettre la main au larfeuille pèsera tout autant que cette Yamaha n'est justement pas une HD avec tout ce qui va autour, en bien ou mauvais.

Et pour finir la-dessus, c'est pas parce que HD ne fait que du custom que les autres marques qui propose le même genre doivent n'être que de pauvre merdes de copieurs.

Pas de méprise, je kiffe total la 883 R. Mais cette Bolt me fait un bon gros clin d'oeil.

08-12-2013 14:22 
l'haricot

Ah au fait, David, les amortos de la version R justifient l'écart de prix, ou le débattement est de toute façon trop court pour être honnête?

08-12-2013 20:48 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Motoblouz Motoblouz Motoblouz