english
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Essai scooter trois-roues Piaggio MP3 300 HPE

Vrai faux Yourban

180.000 MP3 vendus dans le monde ! Dont la quasi intégralité vendue en France ! Voilà comment résumer le scooter trois-roues. Un succès qui a fait des envieux et c'est ainsi que l'on vu le Peugeot Metropolis puis le Quadro 350 arriver, suivi par le Tricity chez Yamaha alors que Piaggio arrêtait la version 125. Pourquoi un tel succès ? Tout simplement parce qu'avec notre législation spécifique, il suffit d'avoir le permis voiture pour conduire une telle cylindrée (avec 7h de formation en plus désormais), autrement dit autre chose qu'un 125. Et puis le trois roues donne l'impression de plus de stabilité. Avec un tel succès, Piaggio ne s'est donc pas arrêté à un modèle mais l'a rapidement décliné dans plusieurs cylindrées et versions. On a ainsi vu les 250, 300, 350, 400 et 500 sans oublier une version hybride électrique pour couvrir tout le marché de 5.999 euros (Yourban, 4.999 euros en promo en juin 2019) à 10.990 euros (MP3 500 HPE Sport Advanced) en passant par le 300 HPE à 6.499 euros. Mais au fait, c'est quoi HPE ? Ce sont les dernières motorisations de Piaggio avec les "High Performance Engine", pour les différencier aussi des précédents millésimes. Alors que vaut cette version "premier prix" du MP3 qui succède au Yourban ? Essai

Monocylindre Piaggio HPE, 4 temps
Monocylindre Piaggio HPE, 4 temps

Découverte

Rien ne ressemble plus à un MP3 qu'un autre MP3. Il n'y a guère que le Yourban qui sort un peu du lot. Qui sortait devrait-on dire, puisque le Yourban disparaît du catalogue au profit de ce MP3 en fait basé sur le châssis et le moteur du Yourban 300. Mais visuellement, hormis le logo indiquant la cylindrée sur la calandre, c'est blanc MP3 et MP3 blanc. Seul le dosseret de selle passager vous indiquera éventuellement que c'est un 350 ou un 500. On retrouve surtout un avant massif par rapport à un scooter deux-roues, notamment à cause de la largeur minimale obligatoire du train avant avec les deux grandes roues de 13 pouces et du système de suspension avant à parallélogramme articulé bien reconnaissable.

Roues en alliage d'aluminium, av 13
Roues en alliage d'aluminium, av 13"x3.00, ar 14"x3.75

A ceci s'ajoute généralement un système qui permet de bloquer le train avant, auto-stabilisant le scooter à l'arrêt, y compris arrêt momentané comme à un feu rouge, évitant de devoir mettre pied à terre (çà tombe bien, la selle est haute en plus). A ce jeu là, le MP3 300 HPE est plus fin que le MP3 350 aussi bien de face que de derrière.

Phare avant à LED
Phare avant à LED

Si on regarde plus attentivement, on reconnait l'inimitable cravate à l'avant, désormais encadrée par des feux diurnes à LED. Des feux à LED que l'on retrouve à l'arrière.

Feux arrière à LED
Feux arrière à LED

Et les MP3 s'accompagnent de l'habituel ABS ici sur trois canaux et signé Continental et du moins traditionnel ASR, autrement dit un système de contrôle de traction, qui permet d'éviter de patiner, notamment au passage sur les bandes blanches ou des zones glissantes.

Mais ce qui va distinguer les différents modèles, c'est principalement le moteur, le mono de 278 cm3 (exactement comme le Yourban puisqu'il s'agit d'une évolution de son moteur) comme celui du HPE délivrant désormais 26.2 chevaux et 26 Nm de couple aux 44.2 chevaux et 47.5 Nm de couple du 500. Piaggio insiste sur le fait qu'il s'agisse d'un nouveau moteur avec de nombreuses améliorations comprenant une nouvelle culasse (composants internes totalement redessinés : diamètre augmenté des conduits et des soupapes d'admission et d'échappement), un nouveau piston, un nouveau système de distribution à arbre à cames en tête (avec culbuteurs de poussoirs à galet au lieu de patins coulissants), des ressorts de soupapes ajustés, un nouvel injecteur multi-jets à haute pression, une nouvelle ligne d'admission... On en retiendra surtout les intervalles de révision qui passent de 5.000 à 10.000 km ! Et çà c'est bien. Mais il s'agit plus d'une mise au clair du carnet d'entretien, qui indiquait uniquement des vérifications de 20 mn tous les 5.000 km et une vraie révision tous les 10.000 km. Problème, ces vérifications de "niveaux" se transformaient parfois en révision, sans que cela soit réellement nécessaire. Attention, le réservoir d'huile d'un MP3 fait un litre, alors cela mérite quand même de vérifier le niveau afin de ne pas être dans le rouge.

2.000 mm de long, 1.440 mm d'empattement pour 800 mm de largeur
2.000 mm de long, 1.440 mm d'empattement pour 800 mm de largeur

Au final, les valeurs restent raisonnables, surtout quand on tient compte du poids de 225 kilos à 275 kilos en ordre de marche pour le 500 (à comparer aux 220 kilos du Yourban). Mais le 300 HPE délivre quand même 4 chevaux de plus qu'un Yourban 300 et il faut au moins cela pour garder un rapport poids/puissance à peu près équivalent.

Le MP3 est équipe de pneus Michelin Citygrip et çà c'est bien par rapport à certaines montes d'origine (on pense notamment à ceux de feu le X10 qui glissouillaient facilement sur le mouillé).

En selle

780 mm de haut. C'est à la fois une hauteur de selle standard par rapport à une moto, mais la selle est nettement plus large ici. Résultat le conducteur d'1.70m mettra tout juste le bout des pieds à terre (et il n'y a guère que 10 mm d'écart de hauteur avec le 500 encore plus haut). Avantage de cette hauteur, on a une bonne vue presque au-dessus de la circulation. Les mains tombent naturellement sur le guidon et il y a de la place pour les pieds; si ce n'est la pédale de frein au pied à droite mais qui gêne toutefois un peu moins que dans le passé, après avoir été sensiblement repositionnée. Et le conducteur peut se reculer "loin" derrière pour bénéficier d'un support lombaire. Et même les plus grands seront à l'aise avec toute la place nécessaire pour les jambes.

Sous les yeux, on a un tableau de bord complet avec compteur, compte tours et affichage digital au centre, dont on peut changer les informations via le bouton mode situé au commodo droit, entre conso instantanée, conso moyenne, autonomie restante. On trouve également température ambiante et indicateur de gel, vitesse moyenne et maximale et temps de parcours sans oublier horloge, kilométrage total et partiel et tension de batterie. Ce qui aurait été super pratique, c'est l'affichage de la vitesse sur la partie digitale, notamment en ville, où le compteur de vitesse n'est pas super lisible. Et on aurait bien avoir la conso en litres au cent (comme on l'habitude) plutôt qu'en kilomètres par litre. Ah les habitudes...

Tableau de bord avec boite à gants avec prise USB à l'intérieur
Tableau de bord avec boite à gants avec prise USB à l'intérieur

Si l'ABS n'est pas débrayable, on peut par contre déconnecter l'ASR. Et on peut également changer l'éclairage de jour via un bouton sur le tablier.

On dispose surtout d'un petit vide-poche, doté d'une prise USB au-dessus du compteur, suffisamment grand pour y loger un grand smartphone et le recharger.

La selle s'ouvre par le contacteur placé à l'avant, tout comme la trappe à essence, placée au centre du plancher.

Crochet et ouverture du coffre et de la trappe essence depuis le tablier
Crochet et ouverture du coffre et de la trappe essence depuis le tablier

Contact

Le monocylindre s'ébroue doucement, avec une absence quasi-totale de vibrations. La légère sollicitation de la poignée droite débloque dans un bip le roll-lock du train avant et on part doucement sur un filet de gaz.

Parking et autostable sur trois roues grâce au roll-lock
Parking et autostable sur trois roues grâce au roll-lock

En ville

Les habitués aux scooters sentiront le poids bien présent du train avant, naturellement plus lourd qu'un train d'un scooter deux-roues traditionnel. Ceci entraîne à la fois une maniabilité moindre à basse vitesse entre les voitures avec un sentiment de léger ballant et à la fois une scooter qui passe doucement sur l'angle dans les virages. On prend ainsi plus d'angle, tout en ayant l'assurance d'une assise plus importante du train avant avec le sentiment d'être soutenu. Le passage sur l'angle est plus doux, plus lent et on se redresse également de façon plus lente. Le petit mono n'est pas un foudre de guerre, même s'il fait 5 chevaux de plus que le Yourban, notamment à cause du poids global en plus. Mais c'est très bien pour la ville. Et vu la puissance du mono, on n'a pas réussi à mettre en route l'ASR, malgré la pluie et les bandes blanches. Mais cela rassure au moins de l'avoir, d'autant plus que Piaggio a généralisé l'ASR sur la grande majorité de ses scooters depuis des années.

26,2 cv (19,3 kW) à 7.750 tours/minute
26,2 cv (19,3 kW) à 7.750 tours/minute

Sur autoroute

Le MP3 HPE s'élance sur la voie d'autoroute dynamiquement jusque 80 km/h, puis grignote les kilomètres heures jusque 100 km/h et enfin 110 km/h, vitesse à laquelle il peut se stabiliser sur le plat, voire atteindre les 130 km/h en descente bien lancé et a contrario descendre à 100 km/h sur faux plat. On parle ici de vitesse compteur dont il faut retrancher une bonne dizaine de kilomètres heures pour avoir la vitesse réelle (120 km/h chrono donc mais surtout 110 km/h en utilisation moyenne réelle). C'est un tout petit peu mieux que le Yourban, mais sans excès et juste en dessous du 350. Même à vitesse maximale, y compris en duo, le MP3 offre une excellente stabilité, que ce soit en ligne droite avec du vent ou dans des grandes courbes. Le vent est bien dévié avec la bulle d'origine, n'entrainant pas de pression sur le haut du corps. En fonction du casque, on se prend par contre du bruit. Au final, c'est suffisant pour faire un peu de péri-urbain, mais trop juste pour partir un peu plus loin notamment pour un week-end en campagne où le 500 sera justifié. Les trois-roues sont nettement plus lents à cylindrée identique que leurs homologues deux-roues, comme le X-Max 300 qui sort en comparaison un 145 km/h compteur qui permet d'envisager des virées plus loin.

Couple de 26 Nm à 6.500 tours/minute
Couple de 26 Nm à 6.500 tours/minute

Sur départementales

Le MP3 HPE permet de se balader tranquillement sur les petites routes en duo, sans excès. Sa plage de vitesse idéale est autour de 90 km/h et il peinera à reprendre rapidement pour effectuer un dépassement rapide mais sa stabilité et son confort permettent d'enquiller les kilomètres.

225 kilos tous pleins faits
225 kilos tous pleins faits

Freinage

Le freinage est puissant en utilisant les leviers, à la hauteur des prétentions dynamiques du scooter, logiquement configuré avec un disque de 258 mm par roue à l'avant et d'un disque de 240 mm à l'arrière.

Double disque de 258 mm de diamètre, ABS
Double disque de 258 mm de diamètre, ABS

C'est surtout le frein au pied qui est impressionnant de puissance. Certes, on a moins de feeling au pied qu'au levier, mais cela freine vite et fort. Pour le reste, les leviers offrent un bon feeling et ce qu'il faut pour la ville et le péri-urbain.

Pédale de frein plus petite et mieux positionnée
Pédale de frein plus petite et mieux positionnée

On n'oubliera pas le frein parking qui se manipule très facilement et qui permet de se garer partout.

Confort

La selle est large et confortable, aussi bien pour le conducteur que le passager. Le conducteur a plein de place permettant de se reculer bien en arrière pour bénéficier du dosseret. Même la position des bras est meilleure une fois reculé, moins à 90° et plus détendue. Par contre, on ressent une précision moindre du train avant dans ce cas-là.

Le double amortisseur hydraulique réglable en précontrainte du ressort sur 4 positions à l'arrière effectue un excellent travail et gomme globalement très bien les défauts de la chaussée, surtout si on compare à certains scooters deux-roues comme le Xmax précité bien plus sec. Avantage MP3 pour le confort donc.

Le passager a de la place, est bien assis et bénéficie de repose-pieds extractibles bien positionnés, tout comme les poignées passager bien placées.

Selle confort avec dosseret conducteur
Selle confort avec dosseret conducteur

Pratique

On retrouve toujours le crochet à l'avant, bien pratique pour accrocher un sac. Le petit vide-poche à l'avant surtout avec sa prise USB pour recharger est bien vu (mais pas verrouillable).

Le MP3 abrite un coffre de 37 litres, de moindre contenance que le 500... de quoi mettre un jet et un demi-jet, mais pas un intégral et a fortiori par un modulable. On apprécie la petite veilleuse interne mais la contenance pourrait être supérieure. Du coup, le top-case de 37 litres (en option) est presque indispensable.

Coffre acceptant un intégral et un demi-jet
Coffre acceptant un intégral et un demi-jet

Consommation

Piaggio annonce une consommation de 3.3 litres au cent qui se révèle plus proche de 4 litres au cent, qui peut descendre à 3.7 litres au cent, ce qui autorise une autonomie de 270-300 kilomètres avec le réservoir de 11 litres. A noter que la jauge ne commence à descendre qu'à 90 km seulement, pour voir ensuite le niveau descendre régulièrement. Du coup, à 130 km, la jauge est à la moitié.

Conso de 4 litres et 300 km d'autonomie avec réservoir de 11 litres
Conso de 4 litres et 300 km d'autonomie avec réservoir de 11 litres

La vidéo du Piaggio MP3 300 HPE

Conclusion

Le MP3 HPE ne révolutionne pas le trois-roues, malgré ses 24% de puissance en plus et 15% de couple en plus par rapport au modèle précédent. C'est à fois le moins cher des MP3, mais pas le moins cher des trois roues chez Piaggio. En fait, pour qui veut la sécurité d'un trois-roues, il faut vraiment regarder du côté du Yourban, plus léger et plus agréable en ville et surtout bien moins cher à 4.999 euros, par rapport aux 1.500 euros de plus à mettre dans le 300 HPE. Certes, il s'agit d'une promotion, mais je préfère quand même le Yourban en agrément au quotidien en ville. Mais attention le Yourban va disparaître de la gamme et il faut donc en profiter tant qu'il en reste. Pour le reste justement, le MP3 HPE est dans la ligne des MP3 avec une excellente finition et niveau de prestations que les précédents modèles, pour un look cossu qui ne décevra pas son propriétaire, sans compter que les options multiples du casque au gants siglés en passant par le tablier protecteur et les poignées chauffantes confirmeront son statut d'utilitaire parfait pour la ville.

Points forts

  • finition
  • confort

Points faibles

  • prix
  • performances

La fiche technique du Piaggio MP3 HPE

Conditions d’essais

  • Itinéraire: ville + petites routes variées + autoroutes interurbaines
  • Kilométrage de la moto : 300 km

Calcul coût assurance ?

AMV Combien pour assurer votre scooter trois-roues Piaggio MP3 300 HPE? Devis en ligne
SOLLY AZAR Calculez le prix de votre assurance scooter trois-roues Piaggio MP3 300 HPE en 2mn avec SOLLY AZAR